Tetorino

Manchots Barjots : Carnet de jeune auteur / Episode 1 : de l'idée qu'elle a l'air bien au prototype qui commence à sentir bon

Manchots Barjots : Carnet de jeune auteur / Episode 1 : de l'idée qu'elle a l'air bien au prototype qui commence à sentir bon

 

Coucou c’est moi, et moi c’est Matthieu Lanvin, jeune auteur tout juste édité et éminent représentant du CCBC : Comité des Co-auteurs de Bruno Cathala ! Nos Manchots Barjots pointent le nez en boutique sous l'emblème d'un chatoyant Bombyx, un jeu réalisé à 2 plumes, pas tout à fait par des manchots (ni par des poids-plume) : je saisis la mienne pour tout vous raconter.

 

908009505ef94a4fa9dc15ed303d44a4cab9.jpe

Dans les Vosges il ne fait pas toujours gris, des fois il fait grès !

 

Printemps 2014, température extérieure moche (ben oui on est dans les Vosges quand même), écran de PC blafard, dernières heures du jour, je glandabonde (c’est comme vagabonder mais en glandouillant) en réfléchissant à une nouvelle idée de jeu. Soudain une idée flâne dans un coin non endormi de mon intellect : et si on devait défendre son château avec les chevaliers que nous envoient nos voisins. J’aime bien cette idée, gagner avec les cartes que nous filent les autres, ils vont pester si je m’en sors et je vais pester s’ils me donnent des cartes inutiles. Je garde cette idée en tête j’en ferai quelque chose, on verra bien. Dans le doute, j’en discute avec Bruno Cathala, avec qui nous travaillons déjà sur un petit jeu de cartes où il faut noyer des chats, l’idée lui parle il m’encourage à creuser ... pour le prototype.

 

Il faut toujours noyer les chats par deux, mourir seul c'est vraiment trop cruel !

Propos de Bruno Cathala recueillis par le CCBC

 

Quelques jours plus tard, les chevaliers sont devenus des apprentis magiciens qu’on se refile entre grand mages par souci de formation pour tous ! Ces apprentis sont monotâche, des apprentidiots quoi, ils ne savent faire qu’une chose. Mais en bon formateurs, on doit leur donner confiance en eux et les utiliser pour aller chercher des ingrédients et réaliser des potions. A chaque tour de jeu on envoie donc un apprentidiot à son voisin de gauche et un à son voisin de droite. Ensuite on est obligé d’en choisir un des deux et effectuer son action monotâche : avec un peu de bol il va faire un truc cool ! Je profite d’un dimanche ludique (et moche) pour tester le jeu avec mes tribus ludovosgiennes fétiches. On se marre à se refiler ces commis boiteux, par contre la récupération des ingrédients et la création des potions est vraiment laborieuse : il va falloir retravailler complètement tout ça !

 

fb6bc47f55dffd02d7959ca8c85717485697.jpe

Aperçu du prototype des Apprentidiots

 

Eté 2014, température extérieure pas terrible : pourtant là je suis en route pour le Sud, avec des montagnes un peu plus hautes que les miennes … Je vais voir mon ami Bruno pour causer de moutons un peu space, mais ça c’est une autre histoire ! Maître Cathawan dans sa montagne perchée, entre les déserts orientaux et les profondeurs abyssales, m’accueille chaleureusement. Entre deux calembours, ou décalembours parce qu’on les livre par dizaines, nous en profitons pour débriefer les premiers tests des apprentidiots. Et là, je pense que je dois m’incliner devant ce qu’on appelle le métier, l’expérience, le talent … à moins que ce soit un ENORME coup de bol ? Quoi qu’il en soit (puisque que je suis du Nord),  Bruno saisit quelques petites cartes subaquatiques qui traînent dans les parages : plus d’apprentis bancals, créons des majorités ; oublions les potions laborieuses, marquons des points secrets et mystérieux ! Epuré, ça marche ! Nous jouons à fond la carte (ben oui, c’est pas un jeu de formes !) du « gagne avec les cartes de tes adversaires » en renommant le prototype Kingmaker.  

be76617870c8f90cf43c9c1f91574717829e.png

Aperçu du prototype de Kingmaker

 

… la suite au prochain épisode …

… avec des chevaliers, des samouraïs, quelques petits chats noyés et des manchots …

... mais pas noyés parce qu’ils sont plus malins que les petits chats ...

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cette article

Commentaires (2)

Default
gobarkas
gobarkas
Merci pour cet article au style hilarant et extrêmement agréable à lire. Hâte de voir la suite.
Alain2
Alain2
Sympa ce premier article, merci :)