Makabana ou les dents de la plage

C’est vrai qu’il est paru il y a déjà quelques temps. Nous vous en avions déjà parlé au cours d’un précédent article (► cliquez ici) mais il n’est jamais trop tard pour bien faire et vous dire que vous pouvez désormais trouver ou retrouver (puisque c’est l’édition des 10 ans) le jeu « Makabana » du célèbre collectionneur Lyonnais qui ne l’est plus (Lyonnais) . Par contre le site de sa collection lui n'a pas bougé vous le trouverez toujours ► ici si personne le l'a piraté.

Les explications vous les retrouverez dans l’article sus mentionné mais alors pour celles et ceux qui débarquent fraichement sur les îles de la l’archipel ; de quoi est-il question ?

Default

« Makabana » est un jeu de majorité. Comprenez par là que les joueurs vont placer de jolies figurines de paillottes sur les plages des îles au sable doux et que tout cela va se passer dans une ambiance de vacheries et de CdP bien cinglants. Le paradis c’est pour les touristes, nous nous sommes là pour le boulot.

Le principe de base c’est que les emplacements sur le plateau de jeu sont tous identifiés par trois caractéristiques : la nature du sol, les jolis dessins locaux et le nom de la plage.

Le but c’est d’être le mieux implanté et donc d’être le plus présent sur certaines plages, d’avoir des paillottes groupées bref de se faire la meilleure place au soleil.

À chaque tour, on s’efforcera donc de placer une paillotte à un endroit optimisé. En début de partie, tout se passe tranquilou et en général ça joue à la cool. Mais dès que quelques paillotes sont construites, on voit déjà un peu mieux les ambitions naître et la guerre commence.

Default

Pour poser une paillote, on va donc jouer trois cartes qui indiquent les trois caractéristiques de l’emplacement convoité. Chaque emplacement est unique et ne répond qu’à une seule combinaison de trois cartes.

On joue les cartes faces cachées sauf une qui est une indication pour les joueurs suivants. Une indication mais aussi parfois une fourberie du genre que je te fais croire que mais en fait pas du tout…

J’ai une grande collection de coquillages
que je disperse sur les plages du monde.
Peut-être l’avez-vous vue.

- Steven Wright

Parce qu’il y a les Tikis ! Normalement le Tiki est un objet symbolique local plutôt inoffensif à moins d’être superstitieux. Le problème est que les habitant des îles le sont. Chacun possède donc un Tiki qu’il va déplacer sur un emplacement du jeu ce qui aura pour effet que personne ne peut plus y jouer ce tour. Mieux vaut donc ne pas être trop lisible des autres joueurs qui vont venir s’empresser de vous pourrir votre existence de bâtisseur naïf.

Heureusement le Tiki peut aussi servir à se protéger parce qu’en plus de la nuisance des Tikis viennent les peintres nocturnes. Cette carte en nombre limité va permettre de repeindre une paillote ennemie à sa propre couleur. Si ça ce n’est pas vicelard…

Donc si vous aimez les jeux taquins… C’est du tout bon ! Par contre si vous êtes plutôt du genre à ne pas aimez la bagarre et les manipulations mieux vaut en rester aux mots-croisés.

Bientôt la Tric Trac TV !

► Le site officiel du jeu


"Maka Bana"
Un jeu de François Haffner
Illustré par David Cochard & Johann Aumaître
Publié chez Sweet November
Distribution : Sweet November
Pour 2 à 6 joueurs dès 10 ans
Public : Amateurs vicieux
Durée : 60 min
Disponible de suite
Prix : moins de 40€





Commentaires (3)

  • serge meier

    La boite est superbe ainsi que la nouvelle règle et les éléments intérieur de qualité.

    Bravo une belle réussite.

  • taztaaf870

    devenu un classique incontournable ce jeu ce doit d'être dans toute les bonnes ludothèques.

  • magiphil802

    Je partage les avis précédents. Seul petit bémol : les cartes sont trop fines et fragiles.

Aucune publicité commerciale, ou nom de boutique ne sera toléré dans cet espace. Nous nous accordons le droit de supprimer tout message.
Default