Docteur Mops

Linq, le retour, c'est simple comme bonjour

Linq, le retour, c'est simple comme bonjour

Vous êtes plutôt Ornithorette ou Gazinque ?

Non il ne s'agit pas d'une nouvelle section horoscomique de Tric Trac ou d'un stage d'entreprise destiné à savoir quel genre de productif vous êtes et si vous servez bien vos employeurs, l'humanité et le tout puissant.

Nous sommes ici dans le secret des agents, des spéciaux qui doivent communiquer au vu et au su de toutes et tous sans pour autant se faire gauler. Et n'allez pas croire qu'il s'agit d'un truc alambiqué à base de jus d'ornithorynque réchauffé à la bougie ou d'une machine Enigma améliorée.

Une évidence qui a du bon

"Linq" c'est comme une évidence quand on y joue. Une évidence et un plaisir jouissif car cette simplicité s'allie à une bienveillante malignité.

Vous ne connaissez pas encore ? Alors croyez-moi et profitez de ce jeu d'ambiance léger et rapide dans sa nouvelle version. Une nouvelle version... non il fait soleil aujourd'hui et je ne vais pas gâcher cette journée avec mes critiques acerbes sur l'iconographie ludique. Qu'importe le flacon tant qu'on a l'ivresse et celle-ci est belle et bonne.

Comment vous ne connaissez pas le principe ?

Mais c'est tout simple.

Prenez une assemblée de joyeux drilles et par un système de cartes, deux d'entre-eux sont désignés en secret comme complices agents secrets.

Seulement il ne se connaissent pas entre-eux et s'ils se font repérer, ils vont perdre.

Sur la carte qu'ils ont, ils peuvent lire un mot commun comme euh... euh... "marguerite". Je prend ça au hasard. Si certains veulent faire une petite analyse freudienne sur mon inconscient, faites donc.

Ensuite tout le monde va dire un mot à son tour. Pas le droit de dire le mot de passe "Marguerite" (j'avais une tante qui... pardon). Le but des deux espions est de se reconnaître avec des mots qui évoque la marguerite mais pas trop car les autres sont des anti espions et ils vont essayer de repérer les agents.

Des mots faciles des mots fragiles

Dalida

Avec "marguerite", imaginons le premier joueur qui n'est pas espion et ne connait donc pas le sujet. Il dit "saucisson". Forcément ça n'a rien à voir. Le suivant qui est un espion dit "Pétale". Haha ! C'est un signe ! Oui mais un signe trop fort et le joueur suivant qui commence à avoir un doute dit "Abeille". Mince se dit le premier espion... qui donc est avec moi ?

Après en général on rigole et on recommence.

Voilà donc un jeu de connivences et de mots qui fonctionne à merveille et peut se proposer à tout les genres de public et qu'il serait bête de passer à côté même si la boîte est toujours aussi...

Non je ne l'ai pas dit !

"Linq"
Un jeu de Andrea Meyer & Erik Nielsen
Illustré par on ne nous a pas dit qui
Publié par In Ludo Veritas
Distribué par Asmodee
Pour 4 à 8 agents dès 10 ans
Public : Néophytes et plus
Durée : 30 min
Disponible dans sa nouvelle édition depuis le 21 juin 2013
Prix constaté : 20€

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Linq
Linq
4-8 10+ 30´

Commentaires (3)

Default
PatrickTruelle

petale , arthrite ? Je ne vois pas.

Pas de photos des cartes ? Ce jeu est pas mal, je ne pense pas que ce soit une grosse poilade et il faut surtout des joueurs qui jouent le jeu , j'ai joué plus souvent la variante à 3 et c'était assez facile de deviner si je tenais avec quelqu'un ou non !

J'aime bien me creuser la tête pour trouver des rapports lointain mais c'est pas le cas de tout le monde.

shaudron
shaudron

C'est effectivement un excellent jeu. Etrangement je le qualifierais de party game "intelligent", dans le sens où on rigole mais quand même faut se creuser un peu le cerveau. Et puis au delà d'une simple compétition de rapidité/culture générale/observation (rayer les mentions inutiles), là on navigue dans les champs sémantiques, c'est très agréable. Après il y a d'autres techniques possibles pour les vieux briscards du jeu : vu qu'il y a deux tours de parole, on peut (sans forcément donner dans le champ du mot secret) composer un indice avec les deux mots prononcés. Ou encore, mon préféré, jouer sur les homophones ou pas loin : au lieu de dire pétale, on peut par exemple dire "arthrite" ou "margarine". Avec tout ça le jeu devient sacrément tordu^^.

deltajordan
deltajordan

J'ai pu voir la nouvelle boîte à PeL, effectivement elle est un peu plus sexy mais c'est subjectif. Le plus notable en fait ce sont les cartes pour les contre-espion. Ils ont rajoutés des mots aléatoires dessus mais sans numéro de manière à ce que les contre-espions ne se trahissent pas en prenant moins de temps que les espions pour lire leur carte. Malin ! Sinon le contenu c'est tout pareil dedans !