BONY

Les feuilles blanches de Pom-Pom

Les feuilles blanches de Pom-Pom

Quand les Jeux Opla m’ont proposé d’illustrer Pom-Pom j’ai commencé plein de recherches sur les cheerleaders, les matchs de foot américain, les chorégraphies et les mini-jupes plissées… Et… Nous avons perdu beaucoup trop de temps sur ce jeu parce que, en fait, il s’agissait de Pommes et de Pommes. Héhé, beaucoup moins fantasmagorique me direz-vous ? Et bien détrompez-vous ! D’ailleurs, lorsque le distributeur a su que je reprenais le jeu, il m’a dit qu’il me mettait au défi de rendre les fruits et les légumes SEXY… et ça tombe bien, moi, les fruits et les légumes, ça m’excite !

Deux détails à savoir avant de commencer ce récit illustré :

1- C’est une re-édition, à la fois le premier et le sixième jeu de la gamme nature. j’ai rencontré l’illustrateur historique et il est difficile de le détester. Ça complique un peu « je vais faire carrément mieux, mais Sphyrna est trop cool et je ne veux pas dénigrer son travail, alors je vais faire différent… Mais mieux, mais surtout différent… mais mieux, j’espère ».
2- C’est une création. La gamme nature alterne jusqu’à présent les adaptations de films et les créations (Il Était une Forêt, LaGlace et le Ciel et L’Empereur sont des adaptations alors que Migrato, Pollen et Pom Pom sont des créations). Une création originale offre une certaine liberté graphique… Dans la mesure où l’on ne s’éloigne pas trop de la gamme nature.

Je vais vous présenter mon travail à travers deux chapitres : les cartes et la couverture incluant toutes les petites recherches à chaque étape.

1.       Les cartes

Au début du projet, ma compagne a fait de nombreux exercices d’aquarelle sur les fruits et légumes. Cela m’a beaucoup aidé à appréhender le contexte mais je ne pouvais déontologiquement pas exploiter son travail pour arriver à mes fins.
 
OPLA%2B-%2BPom%2BPom%2B-%2B0.jpg
les essais de Lilie dont ce sont les premières tentatives d’aquarelle

Un peu court en temps, l’aquarelle m’a montré que ce n’était pas une bonne solution. Très beaux, mais trop long, beaucoup trop long.
 
OPLA%2B-%2BPom%2BPom%2B-%2B02.jpg
j’ai continué en faisant des crayonnés, ou ici, des stylonnés et là je tenais le timing correct avec un aspect réaliste en mélangeant deux techniques rapides, les feutres à alcool et les crayons aquarellables


Après avoir montré ces pistes aux Jeux Opla, il s’est avéré que l’aspect trop réaliste n’était pas nécessaire sur ce jeu qui est très familial. MAZELTOV ! Je vais faire du très graphique alors !
 
OPLA%2B-%2BPom%2BPom%2B-%2B03.jpg
après tout, je suis graphiste depuis 20 ans, alors Allons-y Alonzo

Après avoir montré ces nouvelles pistes aux Jeux Opla, on peut dire qu’ils ont été EMBALLÉS ! Tellement emballé que le scotch de l’emballage a du leur empêché de me dire qu’ils trouvaient ça génial…lement pas beau. Bref, autre piste…
 
OPLA%2B-%2BPom%2BPom%2B-%2B04.jpg
Bingo ! mi-chemin entre le graphisme et le réalisme, tout le monde est content et ces images sont assez rapide à concevoir.
OPLA%2B-%2BPom%2BPom%2B-%2B05.jpg
correction sur le design et l’ergonomie des cartes
Les valeurs ont une importance énorme – plus que les dessins – mais le jeu doit rester le plus imagé possible. Les valeurs doivent être vite lues mais aussi vite différentiées  entre un fruit ou un légume qui peuvent avoir la même valeur. En plus les couleurs sont déjà utilisées pour repérer les différentes saisons. C’est pourquoi nous avons repris le concept de Sphyrna qui avait fait ses preuves : l’un en noir, l’autre en blanc.
 
OPLA%2B-%2BPom%2BPom%2B-%2B06.jpg
un petit flash back pour contrôler que nous avons toutes les informations et que c’est… différent…
Iconographie : CHECK ! Images : Check ! Ergonomie et hiérarchie de l’information : Check ! Ambidextrie : Check ! Daltonisme-friendly : Check ! Ça fait un beau carnet de check tout ça ! Voici la version finale que vous pouvez retrouver dans vos boites.
OPLA%2B-%2BPom%2BPom%2B-%2B07.jpg
C’est différent … et un peu meilleur ?? En tout cas, pas comparable, alors c’est différent ! Mission accomplie

2.       La boite

Houla ça va être plus chaud là, commençons par rappeler l’histoire de Pollen : pendant que Florent Toscano me décrit Pollen au téléphone, je griffonne un croquis. Ce croquis à peine modifié sera quasiment la couverture de la boite. Et bien là… c’est… pas pareil. En route pour les montagnes russes les plus longues de l’histoire du jeu paysan (cette phrase ne veut rien dire) !
 
OPLA%2B-%2BPom%2BPom%2B-%2B08.jpg
une des premières feuille de notes, et comme vous pouvez le voir, il n’y a pas de croquis dessus… ce n’est pas bon signe
Il va y avoir une longue phase de recherches qui partent dans tous les sens et n’arrivent nulle part. Pourtant la volonté est bien de faire un beau jeu, j’essaie toujours que mon dernier jeu soit plus beau que le précédent. En plus, ce thème me touche, c’est une partie de ma vie d’aujourd’hui, je veux faire ça bien !
 
OPLA%2B-%2BPom%2BPom%2B-%2B09.jpg
pendant plusieurs semaines je dessine sur tout les supports et n’importe quoi , littéralement, ici le dos d’un emballage de chocolat (bio, évidement... les jeux Opla tout ça, vous voyez, on est cohérent)
Désespéré de trouver, je me dis que la solution devrait être plus culotée…  alors je réalise très rapidement des idées de boites-concept (j’ai le droit d’utiliser le terme « concept » en parlant d’un jeu ou je vais me retrouver avec un gros et ennuyeux procès au cul ?)
 
OPLA%2B-%2BPom%2BPom%2B-%2B010.jpg
une boite réversible haut/bas… des pommes et des pommes de terre qui tournoient sur les étales des boutiques, un coup en bas, un coup en l’air… un coup pour rien ! Poubelle
Et si la solution était dans l’histoire. Les couvertures des Jeux Opla racontent une histoire. Il suffit de trouver la bonne histoire. Une histoire avec les éléments suivant : Les humains / la nature / des fruits / la lumière… Lumière, marrant ! L’institut Lumière, des frères Lumière, le berceau du cinéma, est situé EXACTEMENT en face des bureaux des Jeux Opla. Et entre les deux, l’un des plus charmant marché de Lyon. UN MARCHÉ !!! Avec des fruits, des légumes et des humains devant l’institut lumière…
 
OPLA%2B-%2BPom%2BPom%2B-%2B011.jpg
C’est parfait… il ne manque que la nature, l’élément indispensable et incontournable au jeu et le nom de la gamme ! Poubelle… ou pas, si vous observez bien les cartes du jeu, cette image a pu servir judicieusement
Finalement, retour à la case départ. Alors je vais m’inspirer de la boite précédente et partir sur une même situation, des cueilleurs qui cueillent… et un campagnol qui campe.
 
OPLA%2B-%2BPom%2BPom%2B-%2B012.jpg
la version originale de 2006 par Sphyrna
 
OPLA%2B-%2BPom%2BPom%2B-%2B013.jpg
recherche de couleurs sur une situation vite posée.
OPLA%2B-%2BPom%2BPom%2B-%2B014.jpg
j’ai les couleurs, je recherche la composition.
 
OPLA%2B-%2BPom%2BPom%2B-%2B015.jpg
ET VOILA ! Une belle mise en scène, une petite histoire, des hommes, de la belle lumière, de la nature, un fruit… mais…
A ce stade tout le monde est content. Enfin, je suis content, La moitié des Jeux Opla est presque convaincue, et je pensais que ça suffirait. Mais il s’avère que le « tout le monde » est assez bruyant quand il s’agit de hurler sa contestation. Résultat des courses, pas grand monde n’aime.
Dessin trop naïf, pas assez naïf, trop dessin animé, trop réaliste, bizarre, pas assez bizarre... tous se contredisent et tous ont raison. Ça ne fait pas l’unanimité… même pas la majorité… Poubelle.

On repart ENCORE à la case départ. J’avais ébauché une idée dans mes diverses recherches : Un arbre qui représenterait toutes les saisons. Justement, dans le jeu, les saisons c’est capital.
 
OPLA%2B-%2BPom%2BPom%2B-%2B016.jpg
le croquis jugé « terriblement ringard »
 
OPLA%2B-%2BPom%2BPom%2B-%2B017.jpg
un arbre tout beau avec l’échelle et les cageots…et… pas d’humain.
 
OPLA%2B-%2BPom%2BPom%2B-%2B019.jpg
j’essaie en posant une silhouette mais si c’est pour leur refaire la même scène que précédemment, sous un autre angle… ça ne le fait pas... Et là on bloque… Hey, les copains ?
A ce niveau, les Jeux Opla et moi savons que nous touchons au but, mais trop c’est trop ! Ni eux ni moi ne savons quoi proposer sans replonger dans les écueils précédents. Du coup, on fait appel à notre entourage, et là, ça fuse!

Alexandre : mets un ciel violet !
Juan : mets une grosse pomme au premier plan, ça manque de pommes !
Nico : mets un maraicher qui récolte, ça manque de maraicher !
Ste : mets ton titre en avant, ça manque de titre !
Laurence : mets plus de contraste, ça manque de couleurs !
Anne-Lise : mets un panier de pommes quelque part, ça manque de POMMES !

HOHÉHO ! Vous savez ce que vous pouvez vous mettre, vous ? Attendez… attendez, attendez… Merdenis ! En fait, ils ont TOUS raison ! J’applique donc 99% des suggestions faites :
 
OPLA%2B-%2BPom%2BPom%2B-%2B020.jpg
image finale de la boite

CONCLUSION : J’adore ! Les Jeux Opla aussi ! Et ce sont les suggestions des amis qui nous ont clairement sorti des ornières. Merci à eux et j’espère que les joueurs apprécieront autant que moi le résultat ! Jai l’impression d’avoir respecté mes convictions et fait honneur aux fruits, j’aime les fruits, espérons que vous aussi vous les trouverez sexy .
/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cette vidéo

Pom Pom
Pom Pom
2-6 6-100 15´
Achetez le sur :
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
L'Empereur
Achetez le sur :
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon

Commentaires

Default