Monsieur Guillaume

Les châteaux de Bourgogne - le jeu de carte : Bourgogne, Loire... et Cher... à mon coeur !

Les châteaux de Bourgogne - le jeu de carte : Bourgogne, Loire... et Cher... à mon coeur !

S'il est un jeu dit "à l'allemande" (comprenez "gestion fine à base de brûlages de neurones") qui, aussi bien par son esthétisme particulier que par son utilisation "retour en grâce" des dés dans un jeu de ce type et par ses notions de géographie française à la louche qui vous placeraient la Forêt Noire sur les bords de l'Elbe, au pied de Berlin, garde une aura particulière, c'est bien "Les Châteaux de Bourgogne". Son auteur, Stefan Feld, après le draft vraiment plaisant de Notre-Dame et la planification survivaliste de l'Année du Dragon (et avant les Trajan, Bora Bora et autre Aquasphère, quel auteur) proposait dans la prestigieuse collection des Grandes Boites d'Alea, de faire prospérer son domaine pour en tirer le plus grand prestige.

ab37e2bd3194b82ffd6fec25d62e04f036cd.jpe

5 ans après, et toujours chez Ravensburger (et donc distribué par Iello en nos vertes contrées... ainsi que par Atalia, Ravensburger ne travaillant pas sur l'exclusivité), voici qu'arrive "Les Châteaux de Bourgogne - Le jeu de cartes". C'est toujours de Stefan Feld, c'est du 1 à 4 joueurs et c'est prévu pour la mi-avril 2016. Voyons donc ce que la vallée de la Loire au XVème siècle nous réserve sous ses cartes.

 

Un jeu à la carte !

Pour le coup, et malgré le petit format, le titre "jeu de cartes" n'est pas usurpé puisque ce n'est pas moins de 240 cartes que vous trouverez dans la boite. Il y a les cartes Action et... les autres. Ces dernières représentent les éléments du jeu aux noms évocateurs pour les joueurs de la première version : Pépites, Ouvriers, Marchandises, Animal... Euh, en fait, les cartes Action aussi devraient vous dire quelques choses : Château, Mine, Navire, Pâturage et autres Bâtiments !

Chaque joueur recevra une carte Entrepôt sous laquelle se placeront les quelques cartes de départ ainsi qu'une carte Domaine et un carte Projet, constituant son "espace" de départ. En fonction de leur place, les joueurs recevront éventuellement d'autres éléments. 6 cartes Rangées seront alignées verticalement au centre de la table, suivant leur numérotation. À chaque manche, 13 cartes Action (à 4 joueurs) viendront constituer des lignes, plus ou moins fournies, de cartes disponibles. Les 6 premières sont placées dans chacune des 6 rangées, les suivantes le sont suivant la valeur du dé imprimé sur chaque carte. Oui parce qu'à l'instar d'un Bruges, du même auteur, les cartes peuvent avoir plusieurs utilités. Par exemple, les 6 que vous aurez en réserve ne seront utilisées que pour la valeur du dé (en haut), là où celles qui seront dans votre domaine rapporteront Capacité (au centre) et Points de Victoire en fin de partie (en bas), la couleur du pourtour renseignant de son type.

1cedcdecf5522143ff5ec1694abe073d3b12.jpe

Les rangées, les stocks de cartes, les marchandises, les animaux... et la zone du premier joueur !

Que des cartes, en fait !

 

Le jeu se jouera en 5 manches de 6 tours. Et à chaque tour, parmi les deux cartes venues de votre réserve, vous en défausserez une pour sa valeur du dé, en choisissant concomitamment une des 6 actions disponibles avant d'en piocher une autre pour le tour suivant :

Prendre une carte dans la rangée indiquée par le dé et la placer dans vos projets (maximum 3 projets en même temps, sous peine d'en défausser pour faire de la place) ;

Réaliser un projet dont la valeur du dé correspond à celui de la carte joué. La carte passe dans le domaine, triée par couleur et vous bénéficiez immédiatement d'un bonus ;

Vendre les marchandises correspondantes au dé depuis votre entrepôt pour les PVs indiquées et pour une Pépite par marchandise ainsi vendue. Cette action permet de récupérer la carte "1er Joueur", face cachée, pour le prochain tour... si on ne vous la repique pas entre temps ;

Compléter ses Ouvriers à 2 cartes, quelque soit la valeur du dé ;

Prendre une Pépite, quelque soit la valeur du dé ;

Enfin, convertir des Pépites et/ou des ouvriers en PVs, à raison de 1 PV pour trois cartes défaussées, quelque soit la valeur du dé, là aussi ;

À la fin d'une manche, les cartes non sélectionnées sont défaussées et on refait les rangées. On remplace la carte Manche par celle de la nouvelle (de A à E), chaque joueur reçoit 6 nouvelles cartes de la pioche, sans les regarder et hop, après avoir retourné la carte 1er joueur chez qui l'a à cet instant, c'est reparti pour un tour !

8907c8568d74ee7420a782e305bcb45e5cc1.jpe

 

Quelques tours... de cartes

Comme dans le jeu original, les ouvriers peuvent être dépensés pour changer la valeur de la carte Dé de +/-1 (le 1 devenant 6 ou vice versa) afin de maîtriser la pioche hasardeuse, bien que le dé soit choisit parmi deux possibilités. 

Une fois par tour, on peut acheter pour 3 pépites d'argent 3 cartes Action. Une sera choisie pour une action supplémentaire ou pour un projet supplémentaire, les deux autres étant défaussées.

Thématiquement, vos mines vous rapporteront 2 Pépites à la réalisation, les connaissances 2 ouvriers, les Navires débarquent avec des marchandises, le pâturage avec son animal, etc. Pas moins de 14 types de bâtiments répartis dans 7 couleurs différentes.

Le premier joueur à terminer un triplé de couleurs reçoit la carte bonus correspondante pour 1 PV de plus. Enfin, et en fonction de chaque manche, un triplé terminé donne droit à un bonus à choisir parmi ceux proposés sur la carte Manche. Ces triplés sont importants puisqu'ils conditionnent les points de victoire des bâtiments. D'où l'importance des cloîtres (en violet) qui sont des jokers pour les autres couleurs. Par contre, un triplé de Cloître, c'est 6 PV d'un coup au lieu des 3 ou 4 PVs des autres bâtiments.

Enfin, en fin de partie, la somme des PVs se calculera avec vos triplés, vos cartes Bonus, des cartes PV venant des échanges Pépites/Ouvriers, de vos marchandises vendues et de vos animaux. 

fdfb04353e4c07e11c47c80759c62fd64318.jpe

Et ben voilà, ça commence à ressembler à quel... enfin, ça commence à scorer, quoi !

 

Je "tap" ma mine et je "meule" ton château

Nous pourrions croire, au premier abord, et par le truchement trompeur d'un stéréotype réducteur, que le jeu de carte, c'est la version Châteaux de Bourgogne en simpliste et en prenant moins de place. Et bien, nom de nom, c'est non ! Enfin... pas complètement.

Les Châteaux de Bourgogne - Le jeu de carte, c'est un autre jeu avec des éléments qui font le lien avec le jeu, premier du nom, mais qui se gère autrement. Et gérer, décider, analyser, ça vous allez le faire un maximum : entre les dés que vous avez en main, les cartes proposées dans les rangées, celles que vous avez sélectionnées en projet (et sa fichue limite de trois), les marchandises et les animaux disponibles, les couleurs à tripler... argh, il va falloir que tout cela "matche" bien et se coordonne de belle façon ! 

Le défi est à la hauteur et procure un plaisir ludique inversement proportionnelle au petit prix de la boite (14€). La durée de partie, annoncée entre 20 et 45 minutes en fonction du nombre de joueurs, est relativement juste, même si elle reste dépendante des joueurs en présence. Il faut dire que vous n'avez à chaque tour qu'un choix parmi deux carte Action/Dé.

7252371769e44c9e844f4f89079deec15183.jpe

Pourtant les choix que vous ferez influenceront votre jeu et celui des autres. Une fois encore, fi de toutes interactions directes, et bienvenu à la subtile "si je prends cette carte-ci, je marque 3 points mais lui peut marquer 6 derrière, alors que si je prend cette carte-là, je n'en marque que 2 mais lui est coincé à ce tour-là!". Les châteaux, les actions supplémentaires via les pépites gardent une grande importance, avec l'utilisation des cloîtres, sans être l'assurance totale d'une victoire. Et même si l'aura du jeu original de Feld tend à nous le faire préférer, il faut avouer que la rapidité des parties (plus courtes que son ainé), en phase avec les jeux proposés actuellement, lui assure une place de choix.

Et puis, se battre contre Aaron dans la version solo, ça n'a pas de prix. Ce bougre de joueur virtuel a des cartes dans son domaine à chaque début de manche... et de plus en plus (de 3 à 7 cartes)... et ça peut même le conduire à récupérer des carte Bonus en premier... un bougre, je vous dis ! Et il faut qu'à chaque fin de manche, vous puissiez comptabiliser plus de points de victoire que lui pour continuer et enfin espérer gagner

Bref, Les châteaux de Bourgogne - le jeu de carte est donc finalement bien une version "Jeu de carte" au sens où il propose une bonne dose de gestion, avec des mécanismes bien à lui,  tout en étant un peu plus simple en ne proposant que des cartes, mais gardant une profondeur bien "Feldienne". Soit, il ne prend pas moins de place... et les illustrations sont du même acabit que la première version... après tout, les illustrations sont... à minima fonctionnelles, non ? Bonne pioche, et vivement la TTTV !

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (23)

Default
Radge
Radge
pour ceux que cela intéresse, vous pouvez trouver la règle VF sur le site de l'éditeur.
eneo
eneo
Arf pas trouvé...


EDIT: OK suis un peu idiot... Chez Alea et non Ravensburger ;).
eneo
eneo
doublon dsl ^^
jalpes
jalpes
Le lien pour les règles : https://www.ravensburger.com/alea/spiele/die-burgen-von-burgund-das-kartenspiel/index.html
Jacob101O
Jacob101O
Merci pour l'info :)
limp
limp
Pour y avoir beaucoup joué, attendez-vous plutôt à du 45mn/1h. De plus, je signale une petite erreur : le jeu se joue de 1 à 4 joueurs, en fait...
Monsieur Guillaume
argh... et voilà, j'ai oublié de parler de la variante solo contre le bot...
Merci limp, je complète... ;)
Ome
Ome
Ça sent le bon petit jeu de cartes !
Pit0780
Pit0780
Des cartes, des ressources. Je signe.
jalpes
jalpes
Elle est prévue pour quand cette TTV ?
blob
blob
merci pour vos réponses, j'avais pas bien regardé :-)
thierryy13
thierryy13
essayé et adopté à cannes.Du tres tres bon.Tendu à souhait et gomme pour moi le seul défaut du jeu de plateau à savoir une durée trop longue à 3 ou 4 joueurs.
Gr3G
Gr3G
Testé à Cannes, c'est un jeu différent du jeu de plateau, hormis les illustrations et quelques effets de cartes. Et c'est cela qui divise les joueurs avec qui on a pu discuter durant le festival, car certains s'attendaient à plus de similitudes et ont finalement jugé qu'ils préféraient largement le jeu de plateau. Personnellement, j'ai bien aimé justement cette différence, regrettant seulement l'overdose de cartes (notamment pour gérer les pépites et les ouvriers) et le grand besoin de place sur la table. Malgré cela, et vu le prix, je l’achèterai sans hésiter.
Donc attention, si vous aimez/adorez le jeu de plateau, testez-le quand même si possible avant achat ;)
achno
achno
Pour répondre à Marc, j'ai pu essayer cette version à Cannes et effectivement c'est plus un clone du jeu de plateau qu'une nouvelle version des chateaux... en soi ce n'est pas mauvais du tout mais comme je l'ai déjà dis sur le forum il ferra clairement doublon avec le jeu de plateau à la différence de clochemerle et descendance ou lewis et clarck et discoveries..
blob
blob
Mr Guillaume, est-il prévu, à votre connaissance, une traduction français du jeu?
JB Ravensburger
Bonjour Monsieur Blob,
mi Avril correspond bien la sortie de la version franco/anglaise. Haut les coeurs ! :)
blob
blob
Super