Matagot

Les Chants de Loss

Les Chants de Loss

 

Après le succès du financement participatif pour la nouvelle édition d’Ecryme, nous avons décidé de nous lancer dans un nouveau projet éditorial autour du jeu de rôle : Les Chants de Loss.

Les Chants de Loss est un projet créé de longue date par trois autrices, Axelle Bouet, Alysia Loretan et Emilie Latieule. Adapté des romans éponymes (déjà signés par Axelle Bouet), le jeu de rôle s’inscrit dans le genre Da-Vinci-Punk.

 

Et là, vous nous dites : « c’est quoi, le Da-Vinci-Punk ? ». Et bien, cher lecteur attentif, il s’agit d’un genre qui se situe au croisement de la fantasy et du steampunk,  qui dépeint la science et la technologie de la Renaissance telle qu’elles auraient pu être si les matériaux et les sources d’énergies qui lui manquaient avaient été disponibles pour les concrétiser.

 

Vous vous imaginez si toutes les merveilles du Codex Atlanticus de Leonard De Vinci pouvaient fonctionner et être mise en pratique, et si c’était également le cas des inventions de tous les autres penseurs et génies universalistes de cette période si fructueuse intellectuellement ?

 

Bienvenue dans les Chants de Loss !

Tric Trac

Les Chants de Loss se déroule sur une autre planète, un monde sauvage et presque vierge, aussi beau qu’hostile. Ici, une constellation de cités-États, d’empires et de nations tribales cohabitent avec une faune étrange et effrayante qui domine le monde sauvage. À l’abri des murs de leurs villes et de leurs villages, les sociétés lossyannes prospèrent sous les frémissements d’un âge d’or de la technologie dont la source se trouve dans le Loss-métal. Le Loss-métal permet de faire léviter les navires, construire les plus fantastiques palais et les plus épaisses murailles, produire la mystérieuse électricité qui alimente les premières machines-outils, développer de nouvelles armes.

 

Dans Les Chants de Loss, les joueurs interprètent des aventuriers venus de toutes les cultures (parfois même de la Terre). Ils sont capitaines, combattants, négociants, chasseurs d’artefact, génies ou marins, et ils ont choisi de voyager, d’explorer, de trouver gloire, richesse et Légende. Leurs actions vont changer le monde et les règles : la civilisation lossyanne est sexiste, patriarcale, esclavagiste, injuste et cruelle, mais elle se situe à la croisée des chemins. L’histoire sera écrite avec la Légende de quelques aventuriers curieux, avides ou simplement audacieux, qui auront défié ou transcendé ces règles.

 

Le jeu de rôle sera composé d’un triptyque, trois livres intégralement en couleur qui couvriront tous les aspects essentiels pour jouer : une description complète de l’univers dans Le Monde de Loss, l’intégralité des règles dans Les Lois de Loss et toutes les réponses aux mystères dans Les Secrets de Loss.

 

 

 

Depuis le début du mois de mai, le jeu est proposé en financement participatif sur la plateforme Gameontabletop. Actuellement, les sommes récoltées montent à près de 600% de l’objectif de départ. Nous sommes ravis que le jeu ait pu trouver son public, et que l’engouement autour du jeu permette d’améliorer la qualité du produit final.

 

Parce que oui, nous n’allons pas juste prendre l’argent et partir en vacances. Chaque euro investi par les contributeurs nous permet de proposer de nouveaux éléments pour que le rendu final soit à la hauteur des attentes de chacun.

 

À ce jour, 20 paliers ont été débloqués, ce qui comprend des améliorations matérielles des livres (vernis sélectif, signets), une augmentation importante du nombre d’illustrations, du contenu pour jouer (un gros supplément, Voyages, au format papier, et quatre petits suppléments PDF), du matériel de jeu (dés, écran, jetons, dossiers de personnages…).

 

Il reste encore deux jours pour participer à ce financement participatif, et ainsi acquérir l’édition collector des Chants de Loss ! Il suffit de suivre ce lien...

 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Commentaires (1)

Default
eins
eins
Salutations ! Y aura-t-il une sortie en boutiques ?
Ce projet m'intéresse énormément.