alloleo

Le plaisir ludique n’a aucune limite, enfin presque !

Le plaisir ludique n’a aucune limite, enfin presque !

Le jeu de société est devenu aujourd'hui un secteur en plein essor. Et pour notre plus grand plaisir, chaque année, les acteurs du secteur ludique éditent de merveilleux opus en essayant de rivaliser d'originalité. Concept novateur, mécanique innovante, réédition colorée ou autres blockbusters du kiloplastique, tous ces jeux nous sont présentés telles de petites pépites que les plus érudits ne pourront s'empêcher d'acquérir afin de les faire trôner dans leur magnifique ludothèque. Le plaisir de chacun n'a ainsi aucune limite. Aucune limite, enfin presque.

 

Des jeux accessibles ?

Ces dernières années de nombreux éditeurs ont mis l'accent sur l'accessibilité de leurs jeux aux personnes atteintes dans leur santé et plus particulièrement aux personnes atteintes de daltonisme. Sans entrer dans les détails, le daltonien ou la daltonienne présente une anomalie au niveau des cônes rétiniens rendant la perception des couleurs défaillante. Un cube en bois rouge peut ainsi être perçu vert ou un meeple vert perçu jaune. Imaginez cette problématique au milieu de la partie de votre jeu préféré ! La galère, surtout si vous êtes un adepte de jeu à l'allemande ou de civilisation (par exemple). Certains éditeurs prennent ainsi en compte ce paramètre au moment du développement de leur jeu en privilégiant des pictogrammes ou des formes diverses et variées pour le matériel de jeu en lieu et place d'éléments colorés.

Le but n'est pas de contenter tous les éclopés de la vie en dressant une liste exhaustive de toutes les pathologies et autres syndromes pouvant limiter l'accès aux jeux de société, mais puisqu'on parle de problème de vue, saviez-vous que dans le monde, 285 millions de personnes présentent une atteinte visuelle ? La majorité de ces atteintes sont des diminutions de l'acuité visuelle. Comprenez par là que la vision s'avère réduite, altérée ou amputée.

 

La démonstration par l’exemple

On ne va pas s'amuser à jouer les savants en étalant de grands termes scientifiques car le but n'est pas là. Mais alors ou puis-je vouloir en venir ? Prenons donc un exemple concret en ouvrant la boîte d'un jeu qui me passe sous la main, tiens tiens, Elysium des Space Cowboys, je l'adore ce jeu ! (notez que j'aurais pu en prendre un autre, c'est juste pour l'exemple). En quelques petites minutes la mise en place est faite et nous voilà prêts à débuter la partie ! Bien, commençons par examiner les cartes.

249875dc9afd74797c0aa782dcccaf532221.jpe
(exemple d'une vision réduite avec le texte d'une carte de jeu)

Oops ! Pas évident, il y a comme un problème sur ce visuel allez-vous me dire ? Non non, je ne crois pas mais j'ai comme oublié de vous dire que ce soir le club ludique que nous recevons compte 285 millions de membres à travers le monde et qu'il leur faudra "composer avec". Allons voir le voisin de droite, peut-être que lui aura une meilleure vue et que cette carte ne sera pas un problème pour lui.

59faae87b9bbfa771fc91dcc4e9b67a036b1.jpe
(exemple d'une perte de vision au centre de l'œil [scotome central] avec une carte de jeu)

Il semblerait que ce ne soit pas vraiment mieux. Bon, on va oublier ce très bon jeu, ranger le matériel et le replacer dans la ludothèque. Il me semble avoir entendu dernièrement sur Tric Trac que l'équipe de l'officine avait passé un sacré moment autour d'une partie d'Evolution. Prenons celui-là ! Ou alors l'excellent deckbuilding XenoShyft Onslaught ? On fait ça ? Non je ne crois pas, le problème risque bien d'être le même !

Vous l'aurez compris, de très bons jeux de société sont édités toutes les années, mais souvent le "club des 285" se doit de faire l'impasse sur de nombreux titres, même de très nombreux titres. La faute à de tous petits caractères, des typographies très fines, peu grasses ou même compressées en largeur. Parfois, tout cela en même temps et principalement sur les cartes ! Le matériel de jeu n'est certes pas extensible à souhait et les coûts de production font que le matériel ludique se doit d'être optimisé à son maximum. Mais il paraît qu'il est frustrant de devoir faire l'impasse sur de très bons jeux parce que le matériel s'avère illisible et/ou inaccessible pour le club des 285. Alors, éditeurs, sauriez-vous relever ce défi ?

 


PS : Aucune volonté dans cet article de pointer du doigt un titre ou l'autre ou un éditeur en particulier. Les jeux évoqués le sont uniquement à titre d'exemple parmi tant d'autres.

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

À suivre chez les blogueurs...

Commentaires (24)

Default
pafacil
pafacil
Intéressant l'article, et après tout, si y a moyen de penser (même si effectivement, ça ne va pas peut-être pas être possible pour tous les jeux), après tout pourquoi pas.
Je rappelle les très intéressantes vidéos sur AccessiJeux, une association qui oeuvre pour rendre des jeux accessibles aux mal- et non-voyants et fait régulièrement jouer tout le monde ensemble
achno
achno
et si ! une daltonienne existe l'anomalie se situant sur le chromosome X elles peuvent être affectées, certes moins souvent mais quand même... si par malchance les deux chromosomes X sont porteurs de l'anomalie la pauvre dame est daltonienne...

par rester sur l'idée d'origine pourquoi ne pas faire tous les jeux en braille comme ça tout le monde en profite... ah ben non les manchots aveugles ne pourront pas.

Tout ça pour dire qu'on ne pourra pas tout faire pour tout le monde, c'est injuste mais c'est la vie. Etant un homme je ne porterai pas d'enfant, ayant des lunettes je n'ai pas pu être pilote de chasse mais je fais avec.
alloleo
alloleo
On est d'accord ! Et mon petit billet ne vise absolument pas à forcer qui que se soit à contenter toutes les personnes qui présentent un handicap. Je n'ai pas cette prétention là et de toute façon ce ne serait pas possible. Mais si j'ai pu sensibiliser ne serait-ce qu'un éditeur et que quand cela s'avère possible il privilégiera peut-etre une typographie plus grande que prévu ou s'efforcera simplement de faire du mieux qu'il peut sur le sujet qui nous intéresse, alors tant mieux. Au pire, la thématique aura eu le mérite d'être vue et discutée et c'est déjà très bien ;)
bol2ry
bol2ry
Une daltonienne n'existe pas. C'est une maladie fixée sur le chromosome Y et qui touche donc seulement les hommes.
krisspics
krisspics
Put*** je l'ai même pas vu alors que j'ai adoré les cours de génétique.
Bravo... Bien VU
alloleo
alloleo
Non, tu fais erreur. C'est plus rare mais les femmes aussi peuvent être daltoniennes.
lambeer131
lambeer131
Elles sont plus souvent pressebites quand même...
matmax54
matmax54
+ 1 avec Krisspics...
Le scotome... là je ne vois pas bien (ahahah) ce que peuvent faire les éditeurs...

J'ai des amis daltoniens dans mon groupe de joueurs, et bien on prend 10 minutes avant la première partie pour coller des gommettes ou dessiner un symbole different sur les meeples de couleurs différentes au marqueur... (sur leurs jeux, hein ?!!?? pas sur le mien ;P)

Faire ça en usine, rajouetrait probablement qq euros au prix de la boite et cela sans rien apporter de plus pour la majorité des joueurs.

En allant par là, ça m'embêterait quand même de payer mon jeu splendor 50 euros, "juste"parce que dedans il y a des rêgles en braille et des jeux avec sticker en braille dessus. Et puis les cartes en braille aussi.
Bref, si les éditeurs font de plus en plus d'efforts pour rendre accessibles leurs jeux, notamment pour les daltoniens, je ne suis pas sûr que l'on puisse pousser votre raisonnement à tous les "handicaps".

Cependant, même si je ne suis pas (pas encore :P ) attteint par un de ces handicaps, je trouve interessant que vous ayez communiquer sur cette problématique car il y a souvent des cas ou, sans grand surcout, on pourrait rendre le jeu accessible à un plus grand nombre.
ploufplouf007
Dans un groupe de joueur, je crois que le plus gros handicap à gérer est et restera la maladresse digestive...

D'expérience...
matmax54
matmax54
hahahaha ! j'ai eu du mal à comprendre avant de voir qui avait écrit ce message ! Un grand souvenir !
content de te lire ici, camarade ;)
krisspics
krisspics
Autant, je comprends l'article autant, l'exemple du scotome...
Un aveugle non plus ne jouera sans doute pas (seul) au jeu de socité, ni même aux jeux video.
De plus en plus font un effort et essaye de penser à beaucoup d'entre nous mais malheuresement certains handicapes nous empechent de jouir de tel ou tel plaisir même si on fait tous des efforts.
LEauCEstNul
LEauCEstNul
Alors un "scotome central", ça met des points noirs à chaque fois pile au milieu des cartes de jeu ? C'est con...

Ensuite, c'est bien gentil de vouloir faire "découvrir la musique à des sourds" mais à un moment donné ne feraient ils tout simplement pas mieux de lire ou de s’intéresser à la peinture ? Juste histoire de moins perdre son temps ?
Idem sur les déficients visuels, ils doivent te trouver vachement sympa de leur faire découvrir des jeux où il faut lire des trucs... A mon avis ils doivent te maudire !

Je dis ça sans méchanceté : la vie est injuste tout simplement !
alloleo
alloleo
Un scotome peut être central, de différente grandeur ou à des emplacements divers. L'amputation du champ visuel peut être aussi toute autre par exemple sous la forme d'une hémianopsie. Tu comprendras que je ne voulais absolument pas aborder toutes ces thématiques médicales qui n'apporteraient rien du tout au sujet et que j'ai "illustré" le plus simplement possible. Le but étant simplement d'attirer l'attention sur la problématique et non d'en faire une thèse médicale :). Pour la deuxième partie de ton message, je respecte ton avis mais tu imagines bien que je ne le partage pas. C'est comme si tu dis à une personne en fauteuil roulant qui ne peut pas monter dans un train à cause des marches, que finalement elle n'a pas à prendre le train et qu'elle ferait mieux de se déplacer avec sa voiture.
krisspics
krisspics
Ben non,il dis pas que la personne ne peu pas prendre le train.
Mais en toute honnete, il y'a certaine limite à ce que peu faire la technologie fasse a certain handicape.
Est ce que chaque jeu devrait venir avec une loupe ?
La loupe ou les lunettes sont souvent une solution pour les (trop) petit texte.
Et si une partie de la vision manque quel serait ta solution ?
LEauCEstNul
LEauCEstNul
@alloleo : ça n'a rien à voir ton histoire avec le train. Je ne leur dis pas "ils n'ont pas à prendre le train".

Prends plutôt l'exemple d'une personne à mobilité limité et d'une course amateur : je leur dis "tu ne va peut être pas t'amuser autant que moi en faisant la course avec des valides, par contre il est bien possible qu'on s'éclate bien plus à quelque chose où tu peux oublier ton handicap".

Tu le prends comme un droit, je te dis que pour moi c'est con.
"Castle made of sands" est peut-être l'une des plus jolies chansons pour moi mais je ne vais pas m'amuser à fruster un sourd en lui expliquant ce qu'il rate. Tout simplement. Si ton handicapé visuel demande à rejouer à ces jeux là, imagine la frustration s'il n'a personne pour l'aider ? S'il joue contre des non-handicapés ? S'il a envie de gagner seul et sans montrer son jeu ?

Enfin, pour moi, l'exemple avec le scotome est mauvais : tu dis toi même qu'il y a des visions amputées à différents endroits du champ visuel : s'il faut prévoir pour toute la population, alors tu peut oublier texte comme élément de jeu... ==> quel est l’utilité de cet exemple alors ? Bannir les cartes si untel ne peut pas voir le haut, pas voir le bas, le coté gauche ou le coté droit, voir au centre ?

Ce n'est pas qu'une question "d'accessibilité", c'est aussi une question d'universalisme. Imaginons un ayatollah de l'accessibilité qui fait bannir les cartes car cela n'est pas accessible pour les aveugles, je trouverais ça aussi bête qu'un gros débile qui force un aveugle à aimer la peinture. C'est à dire qu'il faut reconnaitre et admettre ses propres limites plutôt que de se voiler la face, c'est une chose très dure lorsqu'on est handicapé je suppose.
Je ne suis pas très doué en vélo, je ne peut pas râler que telle ou telle bécane pro de course me fait mal aux genoux. C'est juste ça mon propos.

(encore une fois, rien de méchant : life is a bitch !)
Tasmat
Tasmat
Intéressant, même si le sujet est connu ^^
Au-delà du "bon, on va prendre un autre jeu", pour les exemples que tu prends, il peut y avoir un moyen simple et "peu cher", c'est éditer une règle grands caractères à insérer dans la boîte. Il suffit de se repérer à l'illustration et d'aller lire plus aisément dans cette grosse règle.

Après, je pense que ce n'est pas forcément à l'éditeur de faire l'effort dans son jeu édité (ouh ouh !) même si rien ne l'empêche d'en faire quand même (il peut proposer du contenu sur son site à télécharger (règles adaptées, etc.)).
La meilleure solution et la moins chère reste la débrouille : Hop, on remplace les pions uniformes par des pions différents selon les joueurs, etc.
Franck19
Franck19
Votre article est intéressant mais l'exemple du jeu Elysium est mal approprié. comme vous je trouve ce jeu excellent mais l'éditeur a justement pensé au daltonien en insérant des symboles sur les colonnes et les cartes afin de les différencier au delà de la couleur.
alloleo
alloleo
Le sujet de l'article veut justement attirer l'attention sur toutes les personnes qui présentent une atteinte visuelle autre que celle des daltoniens. Vous avez raison, Elysium a été "adapté" pour les daltoniens mais la taille des textes présents sur les cartes s'avère particulièrement petit et rend le jeu inaccessible à pas mal de gens. D'où l'exemple choisi. Mais je tiens à le répéter, je ne veux surtout pas pointer du doigt un éditeur ou un jeu en particulier, juste une petite réflexion générale en tout bien tout honneur.
Franck19
Franck19
Au dela de ma petite remarque vous avez entierement raison chaque editeur doit prendre en consideration certains handicaps afin que le jeu de societe s adresse au plus grand nombre. Et parfois de petites modifications suffiraient.
LePionfesseur
Je pense qu'effectivement l'exemple d'Elysium n'est pas très bon puisqu'il y a justement des iconographies en plus du texte (bon par contre si les textes sont en tout petit dans la règles, là c'est carrément plus problématique ^^)
chtronk
chtronk
Si vous voulez des exemples de jeux compliqués pour les daltoniens (je sais de quoi je parle, je suis atteint d'une forme légère comme 10% de la population) : Descendance (horrible, je galère notamment avec le vert et le marron, un peu avec l'orange aussi), dans une moindre mesure Caylus (j'isole bien mes petits cubes par couleur donc ca passe). C'est dommage pour Descendance car du coup je n'en ai fait qu'une partie (que j'ai perdues, de mémoire).
ploufplouf007
Etant daltonien, Prosperity m'est totalement hors de portée !
Mais finalement, c'est pas si grave, parce qu'il y a une bonne centaine de jeux qui peuvent allégrement le remplacer, qui n'ont pas les mêmes qualités ludiques probablement, mais qui sauront satisfaire mes soirées sans le moindre problème :)

C'est frustrant, mais finalement plus pour ceux qui ont un jeu qu'ils voudraient tellement sortir mais que ma gêne oblige à laisser dans la boite.

Et je pense que, mis à part les handicaps plus lourds, la majeure partie du publique ludique sera dans un cas de figure similaire :)

Pour le reste, que les éditeurs créent des boites spécifiques à des handicaps lourds, avec un surcoût qui sera socialement absorbé par la sécu, serait une chose que je trouverai normale, et d'ailleurs, par extension, pour tous les domaines culturels et de loisir :)