Docteur Mops

Le commerce de jeux équitable chez Fantasy

Le commerce de jeux équitable chez Fantasy

Le commerce équitable appliqué aux jeux de société ? Pourquoi pas ? C’est en tout cas ce que se disent les éditions Fantasy. Le commerce équitable c’est une meilleure répartition des gains notamment au service des petits producteurs des pays dits pauvres en vu d’une meilleure qualité de vie et d’un développement durable.

Default

Alors qui sont nos pauvres dans le milieu ludique ? Les auteurs selon les éditions Fantasy. Et ils le prouvent chiffres à l’appui. Les illustrateurs et les graphistes iront se rhabiller, il faut croire que ces pauvres là seront « équités » dans un second temps.

Quelques approximations dans les termes et une analyse de chiffres qui intéresse toujours les amateurs.

Voilà en tout cas une alternative proposée. Je vous en laisse seuls juges. Sinon il nous restera toujours l’autoédition, plus responsable qu’équitable mais là nous allons vite buter sur la notion d’équité… Et puis le participatif, et puis le Print & Play… N’oublions pas qu’au départ le Monopoly était un jeu en Draw & Play avant de devenir ce qu’on sait. Ça n’a pas tellement aidé son auteure présumée.

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Commentaires (4)

Default
faidutti
faidutti

Je tiens à dire que je suis choqué, sinon par cette démarche, du moins par le vocabulaire utilisé pour la vendre.
En tant qu'auteur de jeu, je n'aurais bien sûr rien contre le fait d'être mieux payé. Cela impliquerait bien sûr que d'autres - éditeurs et distributeurs, si je suis bien - le soient moins. Pourquoi pas. Cela n'a rien à voir avec l'équité, la morale ou la justice, c'est juste un autre business model - j'emploie ce terme à dessein - et je ne pense pas qu'il soit viable, du moins dans la forme présentée ici.
Ce qui est certain en tout cas, c'est que cela n'a ABSOLUMENT RIEN À VOIR avec le commerce équitable, lequel s'inscrit dans une problématique de développement totalement absente de la démarche présentée ici.

aju26
aju26

En tout cas Mr Mops si vous avez des précisions et d'autres chiffres à apporter (ici ou dans un article sur le sujet) je suis preneur, car j'aime bien diversifier mes sources pour me forger une opinion sur un sujet.

l'article de Fantasy est intéressant en tout cas il lève un coin de voile. C'est une initiative qui se veut citoyenne un peu comme la démarche d'Archaelogia qui a eu la volonté de tout fabriquer en France ce que l'on ne peut que saluer.

Gaetbe
Gaetbe

Quand fait on cette table rond pour présenter les métiers de l'édition et ce qu'il se cache derrière ? :)

Une suite à l'intéressante vidéo avec Dominique Ehrard :)

youngfrancis
youngfrancis

Moui...