Rémi Prieur

Le boom des escape games en France

Le boom des escape games en France

Vous avez surement déjà entendu parlé du phénomène escape game ! Comment ça vous n'en avez jamais entendu parlé !

Ce jeu venu tout droit d'Asie fait un malheur un peu partout à travers le monde. Son principe est simple : pendant 60 minutes une équipe de 3 à 5 joueurs est enfermée dans une salle et doit résoudre une succession de casse-têtes pour en sortir

En France, la première escape room a ouvert ses portes en décembre 2013. En moins de 4 ans, plus de 300 complexes accueillent les joueurs aux 4 coins de la France. Je vous propose d'apprécier l'ampleur du phénomène via cette infographie réalisée par Escape Game Paris.

egp-infographie-2017.png

Source : http://www.escapegame.paris/blog/infographie-escape-games-france-2017/

 

 

 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Commentaires (3)

Default
Tasmat
Tasmat
Très intéressant.
Mais l'encore meilleur nouvelle, c'est qu'au-delà des enseignes "commerciales", les associations et ludothèques développent également leur escape game :). Une fois passée la découverte pour tous, le nouveau frein sera le prix (>20€/p), et donc les escapes associatives pourront proposer à tous la découverte à moindre coût :)
Rémi Prieur
Rémi Prieur
Après faut aussi faire une distinction entre les "artisans" qui on créé leurs propres complexes et les enseignes commerciales. Beaucoup d'artisans dépenses sans compter pour créer une expérience immersive. Du coup ça je m'en rend compte vu que je suis en train de créer mon complexe :p
Autant certains jeux par leur qualité valent le prix autant je suis d'accord que certaines expériences n'ont pas un rapport qualité/prix satisfaisant
Tasmat
Tasmat
Soyons d'accord, je n'ai absolument rien contre les escapes PRO. Je considère bien que le prix est certes dû à la hype mais aussi et surtout au travail qu'il y a derrière (loyer, charge, ambiance, etc.). Ce que je sous-entends c'est que les gens pas forcément concernés n'iront jamais mettre 100-150€ pour une heure d'activité sur un "j'en ai entendu parlé" ou "c'est quoi ?".
C'est là où les mini-expériences d'escapes AMATEUR (gratuit) vont jouer un rôle très important de démocratisation.
J'en ai fait l'expérience ce week-end en animant une escape AMATEUR sur un festival : sur les 12 sessions, 8 concernaient des gens n'ayant pas ou peu entendu parler de ce concept.