Docteur Mops

La loire : Ystari vous emmène en week-end mais va falloir bosser

La loire : Ystari vous emmène en week-end mais va falloir bosser

Bienvenue sur les bords de Loire. La Loire, ce long fleuve pas tranquille avant de devenir le long fleuve sauvage actuel était surtout un fleuve très navigué.

Notre bon Roi Louis XI vient de créer le premier service de France. On y livre du courrier mais aussi des marchandises et dès lors tout un fourmillement d'activités humaines va se faire sur les berges et les villes entre Orléans et Nantes.
Prêts à embarquer messires ?

Nous nous retrouvons donc dans une vue aérienne de la Loire avec ses villes sagement rangées tout du long du fleuve ce qui donnera sans aucun doute quelques palpitations aux amateurs de géographie mais notre bon ami Emanuele Ornella a revisité librement la disposition des lieux pour qu'ils se prêtent mieux à l'action.

C'est donc sur la route de Nantes à Orléans que vont aller bosser vos deux personnages : votre Marchand et votre Messager.

On pourrait imaginer que sur la Loire on se déplace surtout en bateaux mais si ces derniers sont bien présents dans ce jeu, ils servent surtout à noter votre progression. Vos petits amis se déplaceront sur la route dans un sens ou l'autre et se déplaceront à pied et à cheval.

C'est là d'ailleurs une des astuces de ce jeu. Un personnage doit se déplacer du nombre de chevaux dont il dispose sur sa case en début de tour + 1. Ainsi un marchand avec deux chevaux se déplacera de 3 villes.
Pour disposer d'un peu de marge de manœuvre, vous pourrez retirer ou ajouter des chevaux mais dans des limites précises qui pourront être plus grandes si vous avez embauché certains personnages spéciaux.

Sur la route toute la sainte journée

Votre tour de jeu sera simple puisque vous déplacerez votre Messager et votre Marchand dans l'ordre que vous désirez. Ensuite, toujours si vous le souhaitez, vous pourrez effectuer UNE action en fonction des villes où vous vous trouvez désormais.

Je vous prendrais bien quelques bûches...

C'est là que les choses se corsent puisque si vous n'avez qu'une action à faire, il y a du choix. Un choix très restreint par vos positions géographiques certes mais pour les premières parties mieux vaut être un peu au courant.

Vous pouvez :

- Acheter une ressource (Bois, Grain, Fromage, Vin, Bière)
- Vendre des ressources
- Faire avancer son bateau
- Acheter un bâtiment (Ferme, Monastère, Château)
- Recruter un personnage
- Acheter un message
- Livrer un message

Et ça me rapporte quoi ?

Tout cela a pour objectif de vous rapporter des points en fin de partie. Ces points s'obtiennent suivant la position de votre bateau, les points des messages livrés (ou pas), les persos qui bossent pour vous, et bien entendu les bâtiments construits.

Cette fin de jeu peut arriver de deux manières; soit un des bateaux arrive à destination, soit un joueur a livré son compte de messages.

Les châteaux de la Loire et les clowns

Comme les autres éléments, les bâtiment ne servent pas, dans ce jeu, qu'à gagner des points de victoires en fin de partie. Suivant qu'un bâtiment à soi (parfois aux autres) est présent dans une ville, les coûts des Ressources varieront.

Il ne varieront pas non plus qu'avec ceci car un système simple de bourse fera varier les prix suivant les achats et les ventes.

Default


C'est là qu'interviennent les gens du cirque !
Non je ne suis pas saoul ! Figurez-vous qu'un cirque se ballade de ville en ville et que sa présence permet par exemple d'embaucher des persos spéciaux. Comme ces saltimbanques ne sont pas fous non plus, ce ne sont pas les joueurs qui vont délacer le cirque. Du moins pas directement, ce sont les variations de la bourse.

Je vous écris ces quelques mots...

Votre Messager s'occupera plus généralement de courrier. Et figurez vous qu'à l'époque c'était le facteur qui payait le timbre !

Ces messages vous allez donc les acheter en ville. Il en existe de différentes natures de niveaux de 1 à 4. Le plus petit est simple, vous prenez connaissance de votre destination et hop!, vous allez livrer.

Les autres nécessitent d'être livrés dans plusieurs villes et pour cela vous aurez besoin de certains persos pour vous aider.
Du coup, avant de vous lancer dans la livraison haute def, vous devrez préparer votre coup à l'avance. Autant vous dire que la récompense n'est pas la même...

Encore quelques détails ?

En gros vous savez de quoi il est question.
Ajoutons que les services d'impôts sont assez strictes et que sortir d'Orléans ou de Nantes ne vous sera permis que si vous n'êtes ni trop riche ni trop pauvre.

La bière ? Vous avez remarqué que ça parle aussi de bière ? Et bien figurez-vous que seule les abbayes vendent la bière. De quoi donner la vocation à certains.

Et puis vous avez pensé à la charrette ? Parce que vous êtes limité à une seule ressource de chaque type à la fois. Sauf les bûches parce qu'on peut construire avec. Comment ce n'est pas réaliste ? Vous avez vu la carte ? C'est réaliste peut-être ?


De Nantes à Orléans la digue la digueuuuuuu !

Voilà c'est fini. Vous savez tout ou presque. Et surtout si le jeu est fait pour vous ou pas. Une émission de Tric Trac TV sera vraisemblablement consacrée à ce jeu.

Deux dernier détails, la couverture de la boîte n'est pas une régression de monsieur Arnaud Demaegd puisque le jeu n'est que traduit par Ystari. C'est Mattia Mentastro qui s'en est chargé. On a eu la trouille.

Côté règle tout est calibré pour tenir sur peu de pages et il faudra donc s'accrocher un peu pour y retrouver tous ces petits. Le 10 ans sur la boîte c'est juste quand papa est joueur ok ?

Sachez également que si les lieux d'achats des denrées est fixe sur le plateau, le cours de chacune d'elles commencera différemment en début de chaque partie pur chaque localisation, offrant ainsi des conditions très différentes et une grande rejouabilité. Une version solo est proposée dans les règles.

Du jeu de gestion velu. Oui.

"La Loire"
Un jeu de Emanuele Ornella
Illustré par Mattia Mentastro
Publié chez Ystari pour la VF
Dans la collection Ystari plus
Pour 1 à 4 joueurs à partir de 10 ans (mais bon 10 ans sans contrôle de dopage)
Durée estimée de partie : de 90 à 120 min
Disponible en boutique dans les 36€

L'image de la boîte est celle de la VO. La VF reprend la même avec le logo Ystari

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

La Loire
La Loire
1-4 10+ 90´

Commentaires (14)

Default
LeGluon
LeGluon

Ben moi c'est le plateau que je trouve tellement joli que j'ai acheté le jeu, alors que les jeux de gestion sérieux ne sont pas mes préférés. Comme quoi, tous les goûts sont dans la nature ! J'ai juste lu la règle, et leu jeu semble assez original dans ses mécanismes.

Au passage : dans Myrmès tout est magnifique (couverture, plateaux...)

Deckard
Deckard

J'avais joué au proto, et j'avais bien aimé....

frederic.moulis

Merci pour les précisions !

Karis
Karis

Il n'y a pas d'Y et de S simplement parce que c'est un Ystari Plus, c'est à dire que nous ne faisons que la VF sans intervenir sur le titre ou les graphismes. C'est un tout petit tirage français et la TTTV, serapour bientôt. D'autant que j'ai cru comprendre que Mr Phal avait beaucoup apprécié sa partie avec ses camarades.

frederic.moulis

Hein ! Un jeu Ystari dont le nom ne comporte ni Y ni S ? C'est fou :-)

Pourquoi pas "La Loyres" ? ^^

Bon bah j'attends la TTTV avec impatience. Mais pour une sortie de Ystari, comme d'habitude, ma CB a une énorme confiance en Monsieur Demaegd et commence déjà à me démanger.

Yomgi44
Yomgi44

Moi c'est pas tant l'illustration de la boîte que le plateau que je trouve vraiment hideux...

Cowboy Georges

Arf, pas eu le temps de le tester sur place alors qu'il me tentait bien. Je regrette d'autant plus maintenant que je sais qu'il sort chez Ystari ;)

benben
benben

Un de mes coups de coeur d'Essen. Un trés trés bon jeu avec un mécanisme de déplacement assez sympa.

Sthorm
Sthorm

@Dr. Justice : Pour la bière il est dans le vrai. "La Piautre" est brassée à deux pas de chez moi sur les bords de La Loire ;-)

bokomeme
bokomeme

Ouai y a pas tours ça craint...