AnneHeidsieck

La création graphique de ARGH patte à patte

La création graphique de ARGH patte à patte

 

Tout commença il n’y a pas fort fort longtemps, quelque part entre Paris et la demeure de TricTrac, quand Alain de Blue Cocker (admirable personnage du monde ludique qu’on ne présente plus) me montra un proto de Romaric Galonnier alors intitulé « Destroy The World ».

L’apparence de ce prototype était alors celle de cartes représentant les Triades chinoises ! Mais après moult changements de thèmes (enfin, c’est ce qu’on m’a dit) Alain était fixé : il voyait le prochain jeu du chien bleu dans un univers cartoon à la Minus et Cortex.

 

Hum... alors moi le cartoon je sais pas trop si je sais faire...

Je commence par quelques croquis mais sur la base des « rôles » du proto, avec lequel je joue pour me familiariser avec le jeu, à base de policiers et de malfrats... Et là j’oublie sans doute à peu près complètement le mot « cartoon » (à part peut-être pour le rat).

 

708543cf769187c954ed0fc36f1f802320bc.jpe

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je me recentre et fais de nouveaux croquis, cette fois ciblés plus particulièrement sur notre héros soucieux de la cause animale et complètement taré. À ce moment-là, dans mon esprit les points marqués durant la partie sont toujours rapportés par le rat, mais selon les « armes » qu’il trouve et leur puissance.

ca526c506847f842eede78a09e90053596db.jpe

 

Nouveau stade important dans l'évolution du jeu ; Romaric et Alain me fournissent un tableau quasi-définitif des petites bêtes en jeu et de leurs actions, ce qui va me permettre de me mettre plus sérieusement au travail (je milite au passage pour la suppression de certains animaux (comme un bébé humain ou des cafards) que je préférerais ne pas avoir à dessiner). Je fais alors de nouveaux croquis et roughs en couleurs.

 

ae0838a28c0105c34b5c6459ff24577cb15f.jpe

 

Bon ! On y est déjà plus !

Certains seront ensuite très vite validés (les lézards et le canari) et d’autres passeront par une longue série de modifications, cartoonisation, et même parfois une éviction brutale, totale, fatale. (RIP Lara Crocs et le jardinier aux cisailles d’argent.)

 

Quelques-unes des évolutions de personnages :

4054ada3da0533b7babc3f526f03b9217d0e.jpe

dd25214a89e40b002ee38f894fb1090d5a60.jpe

548d96cbb49667b4afb9574e28bdc047d2c2.jpe

bcad2ed42a3cfd8f1e8e1e13a1a9cc60d479.jpe

 

Une fois que tout le monde a été validé en croquis, c’est parti pour la réalisation d'une première carte définitive avec les réflexions sur le fond et les couleurs qui vont avec :

31c3e50a68bd457bc489bea8dd87b9551132.jpe

 

Après ça, c’est parti pour la mise en couleur de chaque carte !

Voilà quelques étapes de la colorisation d'une des cartes goodies :

76b6cb34fd213ce86bcbeb4fd4de7f9517e5.gif  

 

 

032d66394b8e473abb87d715995b3941a254.jpe

Sacrifice d’un lézard en élément conducteur. Idée abandonnée car trop complexe en terme de fabrication et découpe.


Viennent ensuite les recherches pour les différents icônes, la typo du titre, la mise en page des règles et, bien sûr, la couverture. 

Pour cette dernière, je propose quelques croquis à Alain, après quoi je réalise un rough en noir et blanc de l'idée choisie. Je mets ensuite ce rough en couleur et je n'ai plus qu'à préciser le tout et ajuster les couleurs pour arriver à la couverture définitive !

afa9544d94018a66790908eb4827de186e7d.jpe

fd382c7b343bc2f5bc8261502b9ba58a2f88.jpe  48f500b0c5375447ae5282cf3ff3d8e56f83.jpe

 

678a59a89e8287458a6a4f6b6ccefc940b6b.jpe

 

Voilà, vous en savez maintenant un peu plus sur le côté graphique de la création de ARGH et vous en saurez bientôt autant sur tout ce qui a précédé cette étape avec Romaric Galonnier...!

 

 

 

 

 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (4)

Default
Blanche-
Blanche-
Superbe article ! J'avais vu les vidéos. Ça fait plaisir de voir le processus créatif. Merci pour le partage.
Tomfuel
Tomfuel
et allez .. encore une cartoonerie !
j'adore le travail d'Anne, que l'on ne se meprenne pas ... mais une fois de plus, le choix facile du toons de l'editeur ...
(smiley rolleyes .. mais si vous savez)
Blue Cocker
Blue Cocker
Ben moi j'aime les cartoons, et j'aime pas les gens qui aime pas les cartoons! ( pas de smiley rolleyes par ce que j'aime pas les gens qui mettent des smileys rolleyes )
LedLink
LedLink
Super travail, on ressent bien, en effet, le côté minus et cortex dans le rendu final !