L'essence des jeux

Par Docteur Mops

Publié le 19 juil. 2002 • Lecture 1 min. •  1185 vues

L'essence des jeux

Comme l’année passée, les pétroleurs ont décidé de vous faire vivre l’été sous le signe des jeux de société.
Cette fois, seul le Monopoly est à l’honneur, mais décliné sous trois versions : standard, junior et soft PC.

Ainsi, dans certaines stations d’essence, il vous suffira de rajouter 5 Euros à votre plein pour obtenir une des trois boites.

Ces boites, pour les versions de table, sont des versions moins luxueuses que les boites que l’on trouve habituellement dans les boutiques de jeux : format réduit, matériel plus léger, plateau presque souple.
Mais tout est là pour jouer…

En prime, vous aurez un ticket à gratter pour gagner d’autres cadeaux !

A quand des versions light des « Prix du Jeu de l’Année » dans les paquets de lessive ?
Et puis ne pourrait-on pas offrir un plein avec une boite de jeu ? Non flûte ! C’est trop cher !

La bonne nouvelle dans tout ça, c’est que d’après les analyses des pontes du marketing, le jeu est associé aussi aux vacances.
Il faut dire qu’en 1935 (naissance du Monopoly) les congés payés n’existaient pas.


Docteur Mops

Commentaires

Default