Monsieur Guillaume

Kingdomino : Au royaume du Khatal, là !

Kingdomino : Au royaume du Khatal, là !

457261a75abd74728cb11bf827c94763551f.png

Bienvenue à l'auberge "Double King", la première de mon royaume Domino !

 

Après avoir aperçu sur les réseaux sociaux les premiers indices de ce qu'est KingDomino à venir chez Blue Orange (ici, la petite brève du Docteur Mops), nous avons pu jouer à ce jeu de Bruno Cathala lors d'un événementiel organisé par l'éditeur... Et là, bing, ça nous tombe derrière le coin de la couronne, ce petit jeu laisse un très agréable goût ludique de reviens-y dans le royaume. Il est vrai que nous aurons le temps d'y revenir, mais comme il n'y a pas de mal à se faire un peu languir, voici quelques éléments sur ce qui pourrait être un joli succès annoncé.

54474c657e81599908e52e363c68115b87a4.jpe

Attention, nous sommes ici en Work In Progress

 

Les dominos, ça va, je connais, Majesté !

Au départ, votre château, seul mais fort bien sûr, est planté au milieu de nul part. Deux séries de tuiles domino constitué d'autant de tuiles que le nombre de joueurs sont devant vous. Chacune des séries a été ordonné grâce au numéro au dos de chacune des tuiles. Sur la première série, un pion au couleur des joueurs indiquent la tuile avec laquelle vous allez commencer,  places déterminées aléatoirement pour le premier tour.

3b9a34f644d3364b8267ef06ffce54e0b339.jpe

Attention, ces tuiles sont ordonnées de haut en bas et le joueur dont le pion est en première place va effectuer deux choses : récupérer la tuile et la placer dans son royaume puis placer son pion sur la série suivante, déterminant ainsi à la fois ce qu'il va placer au tour suivant et l'ordre dans lequel il choisira alors la suivante...

 

4c7d784ddf2c3a5450bead17abef90d44255.jpe

 

Le placement est assez simple : il faut qu'au moins une des deux cases de la tuile corresponde à un paysage du royaume, sachant que le château est un joker pour tous les paysages. S'il est impossible (généralement vers la fin) de faire une correspondance, la tuile sera défaussée, masquant les paysages et créant des trous dans son royaume. Par ailleurs, votre royaume s'inscrit dans un carré (il est comme ça, Bruno... carré ! :) ) de 5 par 5. A vous de gérer lignes et colonnes pour que tout rentre bien.

 

 

Enfin, une nouvelle série est dévoilée et c'est reparti pour un tour. Je construis et je me place pour la suite... Et au bout de 12 tour à 3 ou 4 joueurs, vous aurez placé 12 tuiles, soit 24 cases plus celle de votre château et hop, normalement vous avez votre 5 par 5.

Pour connaître le vainqueur, chaque joueur décompte chacun des domaines, groupe de cases adjacentes de même paysage, de son royaume. Chaque domaine rapporte autant de points de victoire que son nombre de cases multiplié par le nombre de bâtiments dans ce domaine, présent sur certaines tuiles : 6 cases dans votre forêt avec trois scieries et hop 18 points. Le joueur avec le plus de points l'emporte

 

4a5da49a31b4a6e82d5063c61255aca2657d.jpe

Et paf, 21 + 4 + 10 + 5 = 40 points

 

Une livraison de Double Champs avec Moulin pour le roi !

L'intrication entre les tuiles à récupérer et le positionnement pour le tour suivant amène un bel intérêt avec cette suite de petites décisions à prendre. Comme les tours sont rapides, nous sommes sans cesse impliqués et la fluidité des tours n'est pas gênés par le placement de la tuile choisie, assez simple. Si nous construisons agréablement dans notre coin, ne pas surveiller les autres pour éviter un domaine écrasant en points de victoire serait une erreur.

8ec239836bbb44fedd2257bff2ef337aef8f.png

Les tuiles intéressantes (avec les bâtiments nécessaires pour marquer des points) sont souvent en troisième ou quatrième position et aller les chercher signifie, au tour suivant, devoir se contenter des restes, aussi bien en terme de paysages qu'en terme de positionnement pour le tour d'après d'après (non ce n'est pas une répétition).

Comme les dominos sont universels, le jeu s'explique rapidement et la partie a un très bon ratio entre durée, enchaînement des tours et réflexions. Certes le hasard est présent via ce tirage des tuiles et un coup de chance peut faire la différence, mais nous sommes dans un jeu familial avec, comme tel, cette petite légèreté renforcé par le sentiment d'achèvement en fin de partie avec son royaume constitué, même sans l'emporter. Reste une possibilité de maîtriser les risques pris dans les tuiles sélectionnées et le positionnement ce qui est une petite touche de tactique bienvenue. 

67603051d3153cc913760121bbafd1f0fa1c.png

Dans les parties à 2 joueurs, le positionnement de deux pions à sa couleur par tour, permet de garder et le rythme et l'intérêt de l'affrontement. Enfin, le fait de pouvoir envisager des points bonus si votre château termine au centre de votre royaume, si votre royaume n'a aucune tuile retournée ou en cumulant 3 manches lime l'aspect aléatoire des tirages et renforce le côté stratégique.

Bref, ne le cachons pas, un petit coup de coeur et le travail d'illustrations de Cyril Bouquet pour donner encore plus de profondeur, d'esthétisme et de "vie" aux tuiles est très agréable. C'est prévu pour Essen 2016 mais l'équipe de Blue Orange devrait emporter ce Kingdomino sur les festivals comme Paris est Ludique qui approche. A vous d'y jouer et de nous donner vos sentiments mais il pourrait bien avoir le parfait équilibre pour en faire un très bon "Gateway Games".

b0061bbf06743cb2ae40d95d296436ec2acb.png

Euh, les gars... je sens que ça chauffe pour notre toison...

 

74878311d09b64993c34c2a9558195058a6c.png

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (12)

Default
antartic
antartic
Il fonctionne super bien ce jeu
luluBZH
luluBZH
Ça rappelle Cities/Limes et Patchwork.
Mirs69
Mirs69
J'attend ce jeu depuis mon essai à Cannes ;) Rapidité de la partie mais pas au détriement des choix stratégique, un jeu qu'il me semble facile de sortir !
alakazam
alakazam
C'est exactement le genre de jeu que j'apprécie :
- règles courtes et rapidement assimilées
- réflexion agréable durant le jeu mais sans prise de tête
- sentiment d'avoir crée son petit monde en fin de partie
- jouable avec ma petite famille
- illustrations aux références rigolotes
Bref ! Je vais suivre ce jeu avec attention :)
Pit0780
Pit0780
J'aime beaucoup le principe de la couverture de la boite. Un beau paysage, en domino, avec des trous ! Tout simple, excellent rendu !

Le genre de jeu qui me plait. Sûrement vite expliqué, vite joué, mais permettant beaucoup de "stratégies".
Je vais devoir me faire une étagère spéciale Cathala si ça continue...!
Bryan LEFEBVRE
Bien envie de tester également...
darkgregius
darkgregius
Il fait envie.
Galiat
Galiat
Je pense que ce jeu n'est pas pour moi. Pas fan du design, et le posage de tuile pour former un beau royaume, j'ai déjà quelques petits jeux qui y ressemblent de loin ou de près (Khan, Qin, Carcasonne, ...)

Sinon, à force de voir du Bruno Cathala partout chaque semaine, j'en ai une légère overdose.
shambhala
shambhala
Tu aurais aisément pu te passer de ta dernière phrase ...
Galiat
Galiat
Je ne vois pas pourquoi. Je ne le critique pas. J'aime bien certains de ces jeux. Juste que j'ai l'impression de le voir tout le temps. Et ça j'aime pas trop. C'est tout.
moijeux
moijeux
Alléchant tout ça!
Pit0780
Pit0780
Need :)