20.100

Keltis, en vert et en français

Keltis, en vert et en français

En cette fin d'année, les nouveautés Filosofia pourraient à elles seules remplir une hotte de Père Noël tant elles sont nombreuses. Pas moins de quatre sont arrivées sur les étals depuis aujourd'hui. Et parmi elles, "Keltis", le Spiel des Jahres 2008.

Ce jeu de Reiner Knizia s'inspire directement des Cités Perdues, un de ses jeux à deux les plus fameux.

Comme dans ce dernier, chaque joueur a une main de huit cartes qu'il faut jouer de sa main et qui permettront de progresser sur les cinq pistes du plateau de jeu. Il pose alors une carte devant lui en respectant la règle de pose. Celle-ci est très simple : les cartes doivent strictement respecter un ordre croissant ou décroissant pour être posées. Si un joueur a déjà posé un 3 puis un 4, il ne peut plus poser un 2, par exemple. Par contre, il peut encore poser un 4 et bien entendu une carte supérieure. Lorsqu'un joueur a déterminé si une série serait croissante ou décroissante, elle le reste pour toute la partie.

Lorsqu'il entame une série, le joueur avance un de ses pions sur la piste dont la couleur correspond. Un certain nombre de bonus sont répartis sur les cinq pistes. Certains permettent de bouger un pion d'une case supplémentaire, d'autres offrent des points de victoire. Les tuiles Pierre, elles, sont prises par le premier joueur à avancer sur leurs cases.

La partie s'achève dès que cinq pions ont franchi une ligne qui sépare les trois dernières rangées de chaque piste. Elle s'arrête aussi si la pioche est vide. Les joueurs marquent alors des points en fonction des cases où leurs pions se sont arrêtés. Il faut tout de même faire attention car les trois premières cases de chaque série rapportent des points négatifs. Chaque joueur bénéficie aussi d'un pion spécial qui permet de doubler son score. A ce total, il faut ajouter les points de victoire glanés au fur et à mesure et les pierres qui font marquer des points selon une progression géométrique sachant que, encore une fois, un joueur perd des points s'il n'a pas de pierre ou une seule. Celui qui totalise le plus de points remporte alors la partie.


Si vous souhaitez en savoir plus sur le pourquoi Keltis et pas un jeu sur les Cités perdues, vous pouvez cliquer ici.

Pour rappel : Keltis dans la Tric Trac TV (durée : 3'17"*) en version originale sous-titrée : cliquez ici !


"Keltis"
Un jeu de Reiner Knizia
pour 2 à 4 joueurs
édité par Filosofia
disponible dès maintenant.

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Keltis
Keltis
2-4 10+ 40´

Commentaires (4)

Default
limp
limp

Mais de rien.

Je profite de ton post pour te faire remarquer que je t'ai posé une question par deux fois dans le forum : l'as tu lu ?

Limp, curieux de réponses.

sophie tout court

Et bien merci !

sophie tout court

Et bien merci !

limp
limp

Ce jeu est tout simplement fabuleux.

Plus tactique que la version 2 joueurs mais les deux sont à avoir.

Je le préfère à ... deux joueurs mais il reste très bon à 3 et 4 aussi.

Je me faisais une joie de savoir venir une version "cités perdues" mais le plateau semble moins joli et beaucoup moins lisible : au final, c'est "Keltis" qui reste le plus intéressant.

Pourtant déçu à la base, je félicité Filosofia pour son choix...