Monsieur Guillaume

Karmaka : Le Karma carmin est parfois carne !

Karmaka : Le Karma carmin est parfois carne !

Les joyeux bûcherons de chez Lumberjacks [Studio] ont certainement grandement améliorés leur karma ludique depuis qu'ils nous ont rendu disponible le petit bonbon ludique appelé Karmaka. En effet le jeu d'Eddy Boxerman et Dave Burke, déjà primé du côté du festival à Boston, mérite largement qu'on s'y penche, voir même qu'on plonge dans son cycle d'incarnations diverses, d'un part pour les illustrations de Marco Bucci... (mais là, tout est question de goûts, bien sûr) mais aussi et surtout pour le propos du jeu et la façon dont les mécanismes font vivre ce propos : à vous le plaisir de démarrer vos cycles en tant que bousier jusqu'à atteindre, peut-être, la transcendance ultime qui, tout en vous sortant des réincarnations successives, vous permettra surtout de remporter la partie ! Mais attention aux retours de bâton, vos actions pourraient bien vous revenir en pleine poire... c'est qu'on ne rigole pas avec son karma !

[KARMAKA] Disponible en boutique dés aujourd'hui !

Carmélide, Léo ? Non, Karme élite, je vous prie !

Karmaka est d'abord et surtout un jeu de cartes. La boite en contient 64 réparties en 3 couleurs à raison de 19 cartes auxquelles s'ajoutent 7 cartes multicolores, 4 cartes d'aide de jeu et, si vous souhaitez transporter facilement le jeu en le mettant dans le sac prévu à cet effet, deux cartes pour remplacer le plateau de jeu.

Ces cartes, en plus de leur couleur et chacun de leur titre, comporte deux indications : la première, chiffrée, et la seconde, textuelle correspond à sa capacité. Avant même que d'avancer dans le déroulement du tour de jeu, sachez que vous aurez devant vous, en plus des cartes en mains, trois tas de cartes distincts : Votre pile (différente de la pioche ici appelée la Source), vos œuvres (les cartes jouées pour votre vie actuelle) et votre vie future.

Tric Trac

Lors de votre tour, et de façon fort simple, vous commencerez par piocher une carte de votre Pile (sauf si cette dernière est vide, bien sûr) puis vous en jouerez une de votre main, et ce, de trois façons possibles :

- la poser face visible dans vos œuvres, ce qui enrichit votre vie actuelle ;

- la poser face cachée dans votre vie future... ce qui prépare votre vie future ; 

- pour sa capacité... mais ce faisant, vous la proposez à votre adversaire qui, du coup, peut la récupérer s'il le souhaite. Sachant que les cartes rouges sont plutôt agressives (une "Fournaise" oblige votre rival à défausser deux cartes de sa vie future) ; les bleues astucieuses ("Destinée" vous permet de piocher 3 cartes à la Source et d'en poser jusqu'à 2 dans votre vie future avant de remettre le reste à la Source) ; les vertes bénéfiques ("Semis" vous octroie en main deux cartes de la Source avant d'en placer deux sur votre vie future) ; et les multicolores sont toujours utiles... y compris parmi vos œuvres... Vous comprenez que ce qui est placé dans la balance karmique peut revenir dans le deuxième plateau plus tard !

Tric Trac

Pour enfin mourir et se réincarner, il faut débuter son tour avec aucune carte dans sa pile ni dans sa main. Le tour sera alors passer à faire le bilan de son incarnation pour voir si nous sommes juger digne de passer à l'étape suivante. Pour se faire, la couleur la plus rentable de vos œuvres est sommée (les points des cartes sont additionnées sachant que les multicolores comptent en plus).

 

 

 

Afin d'atteindre la transcendance en premier, il vous faudra passer par toutes les étapes des différentes incarnations... 4 points pour monter à l'état de Serpent, 5 points pour ensuite devenir loups avant d'accumuler 6 points pour être primate et enfin 7 pour atteindre la transcendance ultime. Vos œuvres sont défaussées (eh oui, on recommence à zéro) et votre Vie Future deviendra votre nouvelle Main, piochant à la Source vers votre pile si vous en avez moins de 6 en main... autant avoir bien préparé le cycle suivant pour ne pas être Gros-Jean comme devant !

Si vous n'avez pas accumulé assez de points karmiques, votre pion reste sur place sur l'échelle karmique et vous recommencez une nouvelle vie à ce stade... mais l'expérience vous rapporte un Anneau Karmique. Ce dernier peut vous octroyer un +1 lors de votre mort prochaine, facilitant le passage à l'étape suivante... En attendant, vos compagnons ne vous attendront certainement pas ! Tric Trac

Incarnation, deux carnators !

Que voilà un excellent jeu de cartes où les sensations sont tout-à-fait particulières : La sensation de préparer sa vie future puis de la jouer réellement, avec ses hauts et ses bas, vu qu'il faut aussi s'adapter aux actions des autres joueurs ; le sentiment d'effectivement monter sur l'échelle karmique, ce qui amène l'objectif à atteindre plus loin mais en y étant davantage préparé (euh, enfin... parfois...) ; les éventuels retours de flammes des cartes jouées pour s'arranger la vie (c'est le cas de le dire) ou défoncer celle de ses adversaires (quel cri du coeur lorsque l'adversaire gagne la partie grâce à la carte que vous lui avez filé... snif, destin cruel) ; et les éternels dilemmes lorsqu'une carte à la capacité forte et intéressante se présente mais dont les points karmiques seraient tout à fait bons à avoir dans ses oeuvres... Des cartes à petits points, c'est long... mais lorsqu'elles sont défaussées par la méchanceté adverse, ça fait moins mal aussi... ah là là, j'avais un oncle incarné qui me l'avait bien dit : "L'incal-Nation, c'est pas la Joie d'Eau Rowsky !"

Tric Trac

Un tempo bien agréable pour des parties fluides qui le sont tout autant, et ce, dans toutes les configurations, amenant chacune son lot de particularité. Plus il y a des joueurs, plus les couleurs sont diluées et plus la préparation doit être pointue... Les illustrations de Marco Bucci tombent justes et mettent le point d'orgue à une boite que l'on prend plaisir à découvrir lors de nos premières parties et où ce plaisir continue en se transforme au fur et à mesure de l'apprentissage des possibilités offertes par les cartes. Une très bonne surprise donc, un thème frais et bien mis en jeu, un cadeau de noël parfait pour équilibrer vos balances karmiques ! Merci Lumberjacks !

 

Tric Trac

 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cette article

KARMAKA
KARMAKA
Par Eddy Boxerman et Dave Burke
Illustré par Marco Bucci
2-4 10-120 ~
Achetez le sur :
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon

Commentaires (1)

Default
Gentlekev
Gentlekev
Bien d’accord avec toi :-) et je pense qu’il faut kiffer le thème pour vraiment l’apprecier... une grosse bise et un bravo pour le jeu de mot sur l’Incal :-ppp