[JeuxNco.org] Interview de Didier DELHEZ (Plato Magazine)

[JeuxNco.org] Interview de Didier DELHEZ (Plato Magazine)
jeuxnco

Plato, le magazine des jeux de bonne société présenté par son éditeur Didier Delhez !

Jeux’n’CO : Peux-tu te présenter pour les personnes qui ne te connaissent pas encore ?

Didier DELHEZ (Plato Magazine) : Je suis l’éditeur de Plato, le magazine des jeux de bonne société. J’aurai bientôt 40 ans (sic!) et je suis impliqué dans le jeu depuis que j’ai lancé ce fabuleux projet en octobre 2005. Au quotidien, je suis infographiste et mon emploi du temps se divise entre de la formation pour des logiciels graphiques, et la réalisation de commandes (plaquettes, brochures, sites…).

Jeux’n’CO : Pourquoi avoir choisi de créer un magazine sur le jeu ?

Didier DELHEZ (Plato Magazine) : Parce qu’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours réalisé des magazines. Enfin, dans ma tête c’en étaient en tout cas. Si au début ils étaient juste manuscrits, avec l’achat d’une machine à écrire d’abord, puis d’ordinateurs ensuite, leur look s’est progressivement amélioré, jusqu’à Plato qui, lui-même, continue d’évoluer.

En 2005, je n’éditais plus de magazine depuis un moment et cela me manquait. J’ai donc cherché un secteur d’activité porteur, et ai choisi celui du jeu de société qui avait encore de la place pour accueillir un nouveau magazine. J’ai toujours aimé jouer, même si je n’ai jamais été un «gros» joueur.

Jeux’n’CO : Combien êtes-vous à travailler pour le magazine et comment vous répartissez-vous les tâches ?

Didier DELHEZ (Plato Magazine) : Nous sommes un petite vingtaine, répartis entre la Belgique, la France et la Suisse. Tout se gère par Internet, sur un forum privé. Nous y partageons nos envies, nos avis, et nos idées. Benoît Christen, le rédacteur en chef, tranche et remplit le chemin de fer en fonction des propositions et des disponibilités de chacun.

Jeux’n’CO : Combien d’exemplaires sont tirés sur chaque numéro et où sont-ils distribués ?

Didier DELHEZ (Plato Magazine) : Le tirage peut varier de 1000 à 1500 exemplaires dont 90% ont la garantie d’être immédiatement vendus. Ils sont distribués dans une petite trentaine de magasins dans quatre pays différents. Sinon, la principale façon de l’obtenir reste de le commander ou de s’abonner sur notre site.

Jeux’n’CO : Es-tu toi-même un passionné de jeux ?

Didier DELHEZ (Plato Magazine) : Je n’étais pas un passionné de jeux en débutant Plato. J’aimais beaucoup cela oui, mais je ne m’y connaissais pas énormément, surtout comparé à certains incollables qui composent aujourd’hui notre équipe. Avec les années et la découverte du microcosme ludique, de son côté off, je suis vraiment devenu accro.

Jeux’n’CO : Quels sont tes futurs projets ?

Didier DELHEZ (Plato Magazine) : Nous avons des hors séries de prévus qui, même s’ils accumulent actuellement un retard conséquent, n’en restent pas moins à l’ordre du jour. Pour le reste, les idées ne manquent pas, mais je ne peux pas encore en parler.

Jeux’n’CO : Je te remercie au nom de l’association Jeux’n’CO pour le temps que tu m’as consacré et je te laisse le mot de la fin.

Didier DELHEZ (Plato Magazine) : J’espère sincèrement que le travail de toute l’équipe plaît aux personnes qui nous découvrent chaque jour, comme à celles qui nous suivent depuis longtemps. Jamais je n’aurais pensé qu’il soit possible de rendre pérenne un tel projet sur la seule base du principe de bénévolat. Grâce soit rendue aux collaborateurs de Plato ! Et à nos lecteurs pour leur soutien !


Retrouvez toutes les interviews de Jeux'n'CO sur :
www.jeuxnco.org

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Commentaires

Default