jeuxnco

[JeuxNco.org] Interview de David REVOY

[JeuxNco.org] Interview de David REVOY

Principalement illustrateur de jeux et de romans, David REVOY travaille aussi comme directeur artistique et concept artist dans le cinéma d’animation et le jeux vidéo !

Jeux’n'CO : Peux-tu te présenter pour les personnes qui ne te connaissent pas encore ?

David Revoy : Bonjour, Je suis un illustrateur et j'ai 29 ans. J'illustre des jeux et romans principalement. Je travaille aussi comme directeur artistique et concept artist dans le cinéma d'animation et le jeux vidéo.
Je n'ai illustré que 3 jeux de sociétés, vous les connaissez peut-être : Les Faiseur d'Univers et Lutinfernal chez Pygmoo, et Bobby Sitter chez Asyncron Games.

Jeux’n'CO : Quel parcours as-tu suivi pour devenir illustrateur dans le monde du jeu ?

David Revoy : J'ai embrayé ma carrière professionnelle après un Bac technologique en Art Appliqués. A l'époque j’étais trop rebelle pour poursuivre plus d'études. J'ai donc quitté la voie scolaire pour une carrière de peintre sur toile et portraitiste de rue qui a vite été transformée vers l'illustration. Peu après la découverte d'Internet, la peinture numérique m'a tellement enthousiasmé que j'ai troqué mon chevalet, mon stock de toiles et mes pinceaux contre une tablette graphique et un PC. Depuis j’œuvre devant mon écran, travaillant depuis chez moi en contact avec mes éditeurs.

Jeux’n'CO : Comment définis-tu ton univers artistique ?

David Revoy : Mon univers artistique est assez "technique" puisque j'utilise la figuration pour m'exprimer. Mon travail personnel est plus souvent centré autour de personnages, mais professionnellement je fais un peu de tout ; j'ai même la chance d'avoir une palette de style assez large pour pouvoir m'adapter à certaines esthétiques que je pense plus efficace pour un projet.

Jeux’n'CO : Peux-tu nous parler de tes principales sources d’inspiration ?

David Revoy : Certains jeux vidéos comme Secret of Mana et Final Fantasy 7 ont eu une très grosse influence sur mon style. J'ai également "absorbé" comme beaucoup de dessinateur de mon âge le travail d'Akira Toriyama (Dragon Ball). C'est pourquoi j'aime diriger ma carrière actuellement vers des mondes imaginaires doux et riches tout en gardant des trames scénaristes épiques, intelligentes et passionnantes. Bien sûr, avec les années mes sources d'inspirations se sont diversifiées : littérature science-fi, fantasy, films, jeux vidéos, mythologies, ésotérisme… Bref tout ce qui peux capter un œil à notre époque.

Jeux’n'CO : Es-tu toi-même un passionné de jeux ?

David Revoy : Non, je ne peux plus me dire actuellement 'passionné' après avoir navigué dans les salons du monde du jeu et de l'ex Gencon Paris et d'avoir rencontré tant de 'vrai(e)s' passionné(e)s. Comme beaucoup, j'ai passé du temps dans ma jeunesse à user mes mines de crayons autour des tables de jeux de rôle. A présent, je suis plus à catégoriser dans les "utilisateurs". Ceux qui jouent et s'achètent un nouveau jeu de temps un temps.

Jeux’n'CO : Quels sont tes futurs projets ?

David Revoy : Je suis actuellement en train de revenir à mes commandes de jeux et de couvertures après un an d'absence où j'ai consacré mon temps à la direction artistique du cours métrage open-source 'Sintel' de la Blender Foundation ( http://www.sintel.org ). Des projets apparaissent donc ici et là, mais je n'ai encore pas le droit d'en parler.

Jeux’n'CO : Je te remercie au nom de l'association Jeux’n’CO pour le temps que tu m’as consacré et je te laisse le mot de la fin.

David Revoy : Merci Jeux'n'CO pour ce libre espace d'expression. Je vous envoie aussi une petite fée joueuse qui a du goût en matière de tatouage :-) Prenez grand soin d'elle.

www.davidrevoy.com

Retrouvez toutes les interviews de Jeux'n'CO sur :
www.jeuxnco.org

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Commentaires

Default