[Jeux A Theme] Sur le Vif! Review de A la gloire d'Odin

[Jeux A Theme] Sur le Vif! Review de A la gloire d'Odin
Timi JeuxATheme

Voici mes premières impressions sur le jeu A la gloire d'Odin (après quelques parties)...

 

A la gloire d'Odin est un jeu qui va vous plonger dans l'univers Viking. Comme ce célèbre peuple du Nord vous allez partir dans de grandes expéditions pour explorer ou piller, à la recherche de nourriture, ressources et trésors ! Réveillez le Ragnar, la Lagertha ou le Floki qui sommeillent en vous !

 

Même si le ressenti du thème Viking n'est pas omniprésent, il faut bien reconnaître que le moindre détail du jeu a été pensé pour nous immerger dans cet univers. Preuve en est, les 3 gros livrets présents dans la boite. Si l'on retrouve les habituels règles de jeu accompagnées d'un livret Appendice pour détailler tous les éléments du jeu, nous avons aussi à notre disposition un 3ème livret "Almanach du jeu" très complet qui explique et nous décode le monde Viking en l'an mil.

Petite nouveauté pour l'immense et talentueux auteur Uwe Rosenberg, l'utilisation de 2 dés : un dé à 8 faces et un dé à 12 faces! Chose surprenante pour un auteur connu pour ne jamais rien laisser au hasard.... Bon, effectivement, l'utilisation des dés lors des actions chasse, pêche, raids ou pillages permet "d'alléger" un tout petit peu le jeu en y saupoudrant un chouïa de hasard quant à la réussite ou non de l'action entreprise....mais que l'on ne s'y trompe pas, A la gloire d'Odin est un bon gros jeu de gestion avec placement d'ouvriers, en l'occurrence ici des Vikings ! Pour situer la dernière création de Uwe Rosenberg, A la gloire d'Odin est en fait au même niveau d'exigence que les Caverna ou Ora & Labora !

 


...Uwe Rosenberg est parvenu pour chacun de ces jeux à lui insuffler un air de nouveauté ! Tellement proches et à la fois tous différents....

 

Je ne sais pas comment il fait, mais Uwe Rosenberg en est déjà à son 7 ou 8ème jeu de ce type (après Agricola, Le Havre, Ora & Labora, Le Havre Le port fluvial, Caverna, Terres d'Arle...), aux mécanismes proches et au thème "rural", et pourtant il est parvenu pour chacun de ces jeux à lui insuffler un air de nouveauté ! Tellement proches et à la fois tous différents. Chacune de ses créations nous raconte une histoire différente ! Et moi, à chaque fois, je suis conquis !

 

39254625d27daa7b1fab1c8a1941bdd1b55c.jpe

 

A la gloire d'Odin est un jeu très riche avec d'innombrables possibilités! Pensez, vous avez le choix entre 61 actions différentes sur le grand plateau commun des actions!!! Ici, très peu de frustration, il y a quasiment toujours encore un bon emplacement de disponible pour y envoyer son ou ses vikings. Sauf....peut être sur les actions "Navigation Raid et Pillage" ou encore sur l'action "Emigration" (action primordiale) surtout en fin de partie !

Et quand je vous dis que c'est un jeu de gestion, un vrai de vrai.... : il existe plusieurs dizaines de tuiles ressources "Nourriture" et "Equipement" différentes (hydromel, haricots, poisson séché, viande de baleine, brebis, mais aussi peaux, soie, bijou, tunique, etc....). Et un peu à la manière d'Ora & Labora, toutes ces ressources peuvent évoluer en une ressource soit plus grande en taille, soit plus évoluée (d'une autre couleur) grâce à certaines actions dites d'échange et de commerce. Et cela a toute son importance car pour recouvrir les cases de son plateau individuel (ainsi que des plateaux d'exploration), le joueur ne peut utiliser que des tuiles "ressources" vertes (produits artisanal) ou bleues (produit de luxe). D'où le besoin permanent d'en même temps "récolter" de nouvelles ressources et "d'améliorer" ces ressources.

L'idée de remplir son plateau d'exploration individuel à la manière d'un puzzle fait un tout petit peu penser à la grille présente dans Le Havre Le port fluvial. Pour le reste, c'est à dire le plateau principal d'actions c'est un combiné de toutes ses bonnes idées que l'on a croisé dans ses oeuvres précédentes notamment Terres d'Arle.

 

c6481412bd3801799c2542e58533cd82c690.jpe

 

Revenons à votre grand plateau individuel quadrillé qu'il va vous falloir intelligemment remplir. On pense tout de suite à Tétris puisque plus vite vous allez réussir à remplir l'intégralité d'un carré (avec vos tuiles aux formes diverses mais aussi avec du minerai ou de l'argent en "bouchant" les trous), plus vite vous obtiendrez des revenus en fin de tour importants. Si en cours de partie, vous partez en exploration et faites l'ajout d'un plateau île (Islande, Groenland, Shetland, Terre-Neuve, ..) ou d'une cabane à votre jeu, le même principe de remplissage d'un quadrillage de ces plateaux additionnels s'applique. Parallèlement à cet objectif, il vous faudra encadrer certaines bonus au lieu de les recouvrir afin d'obtenir le bonus correspondant à la fin de chaque tour (bonus divers mais toujours intéressants : hydromel, bois, minerai, pierre, rune mais aussi poisson, viande, brebis, seau de lait, etc... sur les plateaux d'exploration). Donc vous obtenez des revenus, des bonus mais aussi en fin de partie de précieux points de victoire, surtout si vous êtes parvenu à recouvrir un maximum de cases à point négatif !

 

Et ce n'est pas tout...car vous ne pourrez pas placer vos tuiles ressources comme bon vous semble. Des règles de pose sont à respecter, notamment pour les ressources oranges, rouges et vertes l'interdiction qu'elles se touchent entre elles. C'est malin, puisque cela vous obligera à diversifier vos actions pour obtenir des ressources de tout type ! Tout un programme donc...! Pas facile, casse-tête, mais tellement prenant. Le point central d' A la gloire d'Odin car le meilleur moyen d'accumuler les points de victoire !

 

621fe02b0ac68596c9004b4c4b01189996ae.jpe

 

Le plateau d'actions, en plus d'offrir des stratégies très différentes (construction de maisons ou de bateaux, production, échanges, commerce, raid, chasse, exploration...) nous met face à un dilemme permanent : accomplir peu d'actions mais des actions très puissantes, en y envoyant plusieurs vikings simultanément (jusqu'à 4 possible), ou bien accomplir de nombreuses "petites" actions activables avec un ou deux vikings seulement...

 

A toutes ses possibilités s'ajoute celle de jouer des cartes métiers qui vont vous octroyer telle ou telle spécialisation. Là encore, impossible de ressentir la moindre lassitude puisqu'il n'existe pas moins de 190 cartes métiers différentes !!! Pour continuer dans les comparaisons, les cartes métiers dans A la gloire d'Odin c'est un peu comme les cartes "Savoir-faire" et "Aménagements" dans le célébrissime Agricola !

 

f4c037e5d537d2a49f0962a110ecb6e41a6b.jpe

 

Evidemment la première partie d'A la gloire d'Odin est compliquée car on ne sait pas trop par quoi commencer... Certes, par expérience on pense à récolter un peu de bois au début, puis ensuite on se lance, on improvise et puis très vite on corrige ses erreurs et c'est parti ! Et oui du bois c'est toujours utile, notamment pour construire des bateaux (difficile d'être un bon Viking sans être en possession de bons bateaux!), mais aussi des légumes, de la pêche et du bétail pour organiser un festin pour Odin à la fin de chaque tour de jeu. Puis enfin, partir en exploration et dans des pillages! Tout cela sans oublier l'objectif final qui est bel et bien de remplir au maximum son plateau individuel et ses plateaux d'exploration afin de récolter de nombreux points en fin de partie !

Alors oui ce jeu est un jeu long, comptez une bonne heure minimum par joueur. Mais franchement on ne voit pas le temps passer. C'est un vrai bonheur de casse-tête pour optimiser chacun de nos placements (vikings et tuiles ressources) et par conséquent nos gains.

Côté matériel, c'est très beau et de qualité. De belles illustrations, des tuiles et des plateaux de jeu épais. En fait, comme pour les boites de jeu d'Agricola, de Caverna, d'Ora & Labora (et de tous les jeux d'Uwe en fait! ), la boite d' A la gloire d'Odin est énorme et pleine à ras bord !

 

Le slogan sur la boite de jeu est "Une boite remplie de matériel et de possibilités!". Et bien c'est exactement ça!!! Indubitablement, M.Rosenberg a une nouvelle fois réussi son pari en réalisant un jeu passionnant et avec un nouveau souffle ! C'est du très bon ! Tous les amateurs de jeux de gestion et/ou amateurs de jeux de Uwe Rosenberg (en général c'est plutôt un ET) devraient beaucoup apprécier A la gloire d'Odin. Par contre, en prenant un peu de recul, mon jeu préféré parmi toutes les productions de M. Rosenberg, reste le génialissime Caverna !

 

 

 

Ludiquement votre.

petitlogojat.png

 

 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Commentaires

Default