Monsieur Phal

Jeanne d'Arc, l'autre pucelle !

Jeanne d'Arc, l'autre pucelle !

Il va être question ici d’un jeu en cours de financement participatif. Un projet un peu particulier. À plusieurs titres. Et même si le crowdfunding n'est pas votre truc, il est peut-être interessant de regarder celui là d'un peu plus près...

 

Jeanne d’Arc

Le premier élément est un peu déroutant, car il s’agit d’un jeu dont le thème est Jeanne d’Arc. Rien de déroutant dans le thème à proprement parler. Non. Cela est juste déroutant parce qu’il y a très peu de temps un autre jeu sur le même thème appellerait à financement et dépassait allègrement la barre des 2 millions de $ de soutien. Et si la pucelle d’Orléans voit son nom sur les deux boites, les deux jeux, les deux projets n’ont rien à voir. Rien si ce n’est la présence de la libératrice d’Orléans sur l’illustration de la boite. Deux projets qui n’ont ni la même ambition, ni la même envergure, ni le public cible. Coïncidence. Rien d’autre.

Jeanne d'Arc, la bataille d'Orléans

La Bataille d’Orléans.

Si « Joan of Arc » est un jeu parlant plutôt largement de la guerre de 100 ans et de tout ce qui pouvait se passer à l’époque, la bergère étant un détail au milieu de tout cela, « Jeanne d’Arc » raconte uniquement la fameuse bataille d’Orléans. La libération de notre bonne ville du joug des Anglais. Et rien d’autre.

 

La différence principale n’est pas vraiment sur le point central du thème. Non. Il est surtout sur le type de jeu. L’un est un jeu d’affrontement, avec des dizaines de figurines, un truc plutôt « améritrash », quand l’autre est un jeu de gestion avec petit plateau personnel, plateau pour poser des pions avec de l’optimisation et une histoire de majorité. Un jeu  typé « à l’allemande ».

 

BTric Tracusiness modèle.

Sur le plan financier, les deux jeux ne sont pas non plus du tout dans la même optique. Le premier est un jeu produit pas un éditeur qui a travaillé à l’international. Une entreprise qui a donc tout ce fait ce qu’il faut niveau développement pour aller chercher le public de ce type de jeu. Figurines de qualités, stretchgoal savamment calibrés, du matériel pour jouer des années, des extensions, des trucs et des machins… Bref, tout ce qu’il faut pour exploser des records sur KS. Ce qu’ils ont fait.

 

L’autre est un jeu produit par une association à but non lucratif. Oui, vous avez bien lu. Cette association est notre voisine chez Tric Trac. Parce que nous sommes basés à Orléans. Et cette association oeuvre pour la promotion de la ville et de son patrimoine culturel et historique. Et ici, Jeanne est un sacré patrimoine. On l’a célèbre tous les ans depuis 1431 ! C’est dire. Mais là où c’est fort, c’est que « Jeanne d’Arc, la bataille d’Orléans » est un vrai jeu. Un bon jeu. Parce que les gens qui ont décidé de passer par le ludique pour faire découvrir la ville et son histoire se sont adressés à un vrai auteur vivant à Orléans, qui lui même a fait appel à un illustrateur que tout le monde apprécie. Le premier est Dominique Breton, le second est Vincent Dutrait !

 

Comment cela fonctionne-t-il- donc ?

Je ne vais pas vous expliquer la règle à fond. Il y a plusieurs Tric Trac TV qui font cela très bien. Sachez qu’il est question de jouer des cartes pour placer des soldats sur le plateau et qu’ensuite il est question de majorité. Le tout étant très accessible, puisque tourné vers la famille, tout en étant diablement fin pour les joueurs chevronnés. Si vous voulez lire la règle complète, elle est disponible en ligne : cliquez ici !

 

Papotache

Nous avons fait aussi une petite interview de l’éditeur et de l’auteur. Des gens qui vous expliquent comment et pourquoi. La démarche est vraiment très intéressante. Elle mérite à elle seule de s’intéresser au jeu.

 

Ulule

La plateforme utilisée pour lever les fonds est ulule. Là aussi, c’est un esprit régional qui a guidé le choix puisque Ulule est basé à quelques kilomètres d’Orléans, dans la région Centre. Le financement se termine le 16 janvier. Il fallait 5000€ pour financer le projet, les soutiens ont atteint à cet instant 8255€. Le jeu est donc financé et sera un jour en boutique (peut-être pas loin de chez vous). Si la somme dépasse les 10000€, Jeanne d’Arc aura droit à une belle figurine à la place du pion en bois. Et si les 15000€ sont atteints, ce sont les Capitaines qui auront droit au relief.

Tric Trac

Si vous cherchez un jeu accessible et proposant une mécanique intelligente, un jeu avec un fond culturel qui n’est pas imposé et une démarche « citoyenne », il faut aller faire un tour sur ce projet. D'autant plus qu'il propose 2 modes de jeux, un "débutant" et un "expert"...

 

► La règle complète  cliquez ici !

►Découvrir et/ou soutenir le projet  cliquez là !

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cette article

Jeanne d'Arc, la bataille d'Orléans
Achetez le sur :
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon

Commentaires (6)

Default
EvilM.
EvilM.
J’ai craqué...

☺️
Ingalls
Ingalls
Attendez le stretch goal suivant : une véritable boîte d'allumettes ! Ça tombe bien, les jeux legacy sont à la mode :-)
EvilM.
EvilM.
« Démarche citoyenne »...
« Esprit régional »...
« Auteur vivant à Orléans »...
...
« Un bon jeu »...

Argh !...
Manquerait plus que le carton soit issu de forêt locales et gérées durablement, que la boite soit assemblée en CAT, et qu’ils rajoutent un stretchgoal avec des Pucelles d’Orleans à gagner (on se calme, ce sont des bières artisanales, comme il y en a moult dans le coin, et de par la France, ne soyons pas chauvin)...

Et si en plus la première contribution à 1000€ à été prise par M.Phal, celle-la même qui fera figurer sa tête sur la boite...

C’est un piège et je suis en train de tomber dedans !

Et pourtant je m’étais dit que j’arretais d’acheter des jeux pour le moment...
...
Mais j’habite Orleans, j’ai une tendance à aimer ces « démarches locales et citoyennes », et en plus... ma fille s’appelle Jeanne...

Des gens sont motivés pour m’aider à réunir 1000€ pour que ce soit son visage à elle sur la boite ? Et avoir à la place d’un militaire mal peigné un gros bébé de trois ans et demi joufflu ?
Après le PhotoBombing, le StretchgoalSpamming !
;-)

Merci bien pour cette mise au point M. Phal !
Je m’en vais revoir prestement ces vidéos explicatives et de mostration de joutes contre l’envahisseur !
Logan
Logan
Je suis personnellement passionné par l'histoire incroyable de cette jeune fille de 17 ans qui en 2 années a totalement renversé le cours de l'Histoire de France entre autres par ses croyances, sa volonté hors normes, son intelligence et son énorme charisme. Le jeu étant basé sur elle et la bataille d'Orléans, point d'orgue des ses victoires, cela m'a bien sûr fortement motivé et je ne pouvais que craquer. J'aimerais bien que de nombreux autres suivent pour débloquer au moins la figurine de Jeanne d'Arc. Parce qu'un jeu autant centré sur elle sans sa figurine, c'est un peu dommage je trouve.
Pawn !
Pawn !
Voilà qui est fait : nous aurons donc une figurine de Jeanne d'Arc.
Logan
Logan
Excellent ! Merci pour l'info. Encore un effort et nous aurons les figs des capitaines ;)