ludodelaludo

It's a Wonderful World, votre monde sera le meilleur...ou pas !

It's a Wonderful World, votre monde sera le meilleur...ou pas !

Avis à la population, vous les joueurs et joueuses, sachez qu'il y aura un monde avant "It's a Wonderful World" (IWW), et un monde après !

 

Je m'en viens vous crier sur la place publique, en tant qu'ambassadeur et joueur passionné, des sensations procurées par le prochain projet, sur Kickstarter du 14 au 30 mai 2019, des éditeurs La Boite de Jeu et Origames, tout droit sortie du cerveau ludique de Frédéric GUERARD.

 

Tric TracTric Trac

 

Qui n'a jamais rêvé de façonner un nouveau monde, "retro moderne dystopique", à l'aide d'usine, de machines de guerre, mais aussi de découvertes scientifiques, de lieux politiques et culturels et d'explorations de lieux mythiques ?

IWW c'est tout ça dans un jeu de 1 à 5 joueurs, pour des parties de moins de 45 mn (oui oui !)

 

Je suis ici devant vous, mesdames et messieurs pour vous informer des particularités de ce jeu, qui pour moi, en font une vraie pépite ludique (terme apprécié par votre serviteur), mais tout de même réservé aux joueurs qui aiment particulièrement les jeux difficiles à dompter, riches et profonds.

Comme on dit parfois, ce jeu fait parti de la catégorie des jeux "Easy to learn, hard to master". En effet, seulement 5 à 7 mn d'explication de règles pour des heures de parties tendues mais rapides (30 mn de jeu au bout de la seconde partie, même à 5 joueurs).

 

Nous avons affaire ici à un jeu mêlant subtilement du draft de cartes (le fait de choisir une carte et de passer le paquet à son voisin), de la gestion de ressources et d'optimisation pointue !

Un joli programme !

Tout d'abord, vous ne jouerez que 4 tours, et 4 tours c'est court, chacun découpé en seulement 3 phases :

      1. Draft (7 cartes)

      2. Planification (choix des cartes à recycler et des cartes à construire)

      3. Production de ressources et gestion des majorités

 

Rentrons plus en détail si vous le voulez bien.

Le draft de cartes est la chose où le joueur novice (j'entends par là le jouer se lançant dans sa première partie) commence à être destabilisé, tant le choix est multiple. Illustrés de mains de maître par Anthony Wolf, les cartes représentent 5 familles spécifiques (usines en gris, armements en noir, scientifique en vert, culturel/politique en jaune, et les explorations en bleu) et nous plongent directement par leur style dans l'univers du jeu.

 

Tric TracTric Trac

 

 

Il va donc falloir choisir 7 cartes, afin de poursuivre avec la phase de planification, celle qui fait des noeuds à nos cellules cérébrales, et il va falloir bien le faire. S'organiser mentalement pour garder des cartes qui produiront et des cartes qui feront marquer des points, et également les cartes à recycler, qui ne ramèneront qu'une seule ressource chacune.

Tric Trac

 

Nous entrons donc dans la seconde phase du tour de jeu : la planification.

Ici nos cartes devront soit être "montées" en construction, soit défaussées pour le recyclage. Les cartes recyclées rapporteront donc une seule ressource utilisable de suite car non stockable (vous pouvez tout de même les stocker car dès 5 ressources, votre stock s'échangera contre un cube rouge, le "Krystallium", la ressource joker).

Tric Trac

 

Les autres cartes non écartées devront être construites pour rapporter tantôt des ressources (pendant la phase de production), tantôt des points de victoire (à la fin de la partie), tantôt des bonus à la construction.

 

Une fois cette phase critique jouée, passons donc à la dernière phase du tour, la production.

Le petit twist du jeu, c'est que la production se fait dans un ordre précis ! On commence par les ressources grises ( les Matériaux), ensuite les noires (l'Energie), les vertes (la Science), les jaunes (l'Or) et enfin les bleues (l'Exploration), donc il va falloir anticiper et programmer vos productions et vos constructions dans un ordre précis afin de pouvoir optimiser les premières (les productions).

Tric Trac

 

Effectivement construire à cette phase une carte produisant des Matériaux (gris), pendant la production de ressources d'Energies (noires), et vous passerez à côté pour ce tour du gain de la production de matériaux.

Du coup, il parait beaucoup plus rentable de construire les cartes pendant la seconde phase, la planification, à l'aide des ressources issues de vos recyclages, ce qui vous fera bénéficier, dans le même tour, des ressources de ces cartes.

 

Tric Trac

 

De plus, les majorités dans les productions, vous apportent soit des jetons Financiers, soit des jetons Généraux, jetons qui valent un point chacun à la fin de la partie, mais qui peuvent aussi rentrer dans des multiplicateurs et dans des coûts de cartes selon lesquelles vous choisirez.

 

Lors de mes nombreuses démonstrations du jeu, je disais souvent aux joueurs novices , désemparés, "ne vous inquiétez pas, à partir du 3 ème tour vous commencerez à vous apercevoir de la gymnastique cérébrale, et vous vous rendrez compte qu'il est déjà trop tard !"

Ce jeu, au matériel minimaliste, procure de vraies sensations de casse tête, tant au niveau du choix des cartes, des options prises par les adversaires, de la gestion des ressources, des majorités et de l'enchaînement de vos recyclage/construction/production.

Une grosse envie de "reviens y" naît alors dans l'esprit des joueurs qui veulent très rapidement refaire le monde idéal autour de la table de jeu.

 

De plus, une des particularités non négligeables c'est que le jeu vous propose aussi un mode Campagne "Héritage" (chaque campagne sera établie autour de 6 scénarios), qui selon les décisions prises par les joueurs, aura des conséquences, non définitives, ce n'est pas un mode "Legacy", sur les parties suivantes.

Bien sûr à tout moment, vous pourrez revenir au mode classique, les cartes étant numérotées et facilement reconnaissables.

Tric Trac

Du coup, viendra se rajouter en plus du background du jeu défilant au fur et à mesure, des cartes capacités (distribuées à la fin de chaque scénario en fonction des victoires et défaites des joueurs), ainsi qu'à la fin de chaque campagne des Boosters Reward exclusifs venant enrichir le jeu !

 

Tric Trac

Pour conclure (enfin !), Mesdames, Messieurs, nous avons affaire ici à un jeu complet, riche, difficile à maîtriser et tellement agréable à jouer grâce à son temps de jeu plutôt court.

 

La campagne Kickstarter approche, et pour vous faire votre propre idée n'hésitez pas à consulter les news des deux éditeurs sur les réseaux sociaux, afin de trouver un ambassadeur (moi c'est Pechbonnieu, près de Toulouse) et essayer le jeu pour voir si comme moi, vous aurez envie de poser votre patte sur un monde futur où tout reste à construire !

 

Tric Trac

 

 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (2)

Default
Mokoni
Mokoni
Testé vendredi soir, chouettes sensations, la phase de plannif est vraiment stressante et les façons de marquer suffisamment variées pour que ça se renouvelle bien.
Ma seule crainte : la courbe d’apprentissage me paraît vraiment lente (plus que sur un 7 wonders) et j’ai un peu peur que le jeu impose quelque part de jouer avec un groupe constant sans quoi, le propriétaire risque de gagner systématiquement. C’est pas un problème pour tout le monde, mais pour moi qui ai plusieurs “cercles de jeu” ça me semble être un frein...
ludodelaludo
ludodelaludo
Oui c'est un risque, mais tu vois par exemple, je dois avoir presque 15 parties dans les pattes et hier soir, un joueur nous a battu à plate couture, lors de sa première partie...^^