Lia Sabine

IMAGICIEN : Course aux devinettes !

IMAGICIEN : Course aux devinettes !

Tric Trac

IMAGICIEN : La course aux devinettes!

Du grand grimoire de l’imaginaire, des formules magiques vous déchiffrerez,

Vos rêves vous illuminerez,

Au sein d’Imaginarium, votre place vous gagnerez.

Tric Trac

Découvert lors du dernier FIJ de Cannes (Festival International des Jeux), en avant-première, le très attendu IMAGICIEN embellira dès demain vos boutiques de jeux préférées.

Un jeu d’Olivier Mahy, illustré par Guillaume Bernon, édité par Blam et distribué par Blackrock.

Présentation sera suivie du traditionnel tête-à- tête avec l’auteur du jeu : Olivier Mahy, qui nous contera, l’histoire de IMAGICIEN.

Tric TracQu’est-ce donc IMAGICIEN ?

La contraction des mots "Image" et "Magicien : «  c’est cela-même ! »

Un jeu avec des feuilles et des crayons !

Faut-il savoir dessiner ? Que nenni !

Vous connaissez tous le jeu du Dessin-Mystère ?     

Oui ! le jeu de dessin dans lequel il faut relier des points numérotés afin d’obtenir une forme…(que l’on reconnait très souvent avant même d’avoir commencé - 😊)

IMAGICIEN s’en rapproche mais avec de « gros plus », notamment les chiffres remplacés par des pictos « des éléments trop mimi » de toutes sortes. (Certains se ressemblent fortement et la confusion n’est pas loin).

Tric Trac

Tric Trac

Tric Trac

 

Tric TracDans la boîte, nous avons :

Tric Trac4 plateaux individuels (1 face colorée, 1 face noire et blanche)

4 feutres effaçables (avec l’effaceur intégré, c’est la classe)

96 cartes formule recto-verso

1 sablier de 30 secondes

1 règle de jeu

Le but du jeu est d’obtenir le plus d’étoiles.

Comment joue-t-on ?

Tric TracChaque joueur reçoit un plateau et 1 feutre, et le positionne face colorée.

Le sablier est posé au milieu de la table. 4 cartes sont préparées et seront jouées recto/verso donc 8 formules à déchiffrer.

Une 1ère carte est dévoilée sur la table.

Tous les joueurs, simultanément, doivent relier les éléments selon les indications proposées et deviner le plus vite possible ce qu’ils dessinent.

Pas besoin de terminer son œuvre, dès qu’un joueur est certain de la réponse, il l’inscrit en haut de son plateau et retourne le sablier.

Les autres joueurs n’ont alors que 30 secondes pour continuer et noter la solution.

Attention : toute réponse inscrite ne peut être rectifiée.

Attention : l’illustration obtenue n’est pas forcément dans le sens de lecture, il faut parfois tourner son plateau.

Tric TracDès que le sablier est écoulé, les joueurs énoncent leurs réponses. (En cas de désaccord, les joueurs peuvent se référer à la règle du jeu, dans laquelle figurent les solutions).

Comment gagne-t-on des étoiles ?

Le joueur qui a retourné le sablier gagne 2 étoiles (en cas d’erreur, il perd 1 étoile)

Tous les autres joueurs, dont la réponse est exacte, gagnent 1 étoile. (En cas d’erreur, aucune pénalité).

Quand un joueur gagne 2 étoiles, il retourne son plateau et joue sur la face noire et blanche lors de la prochaine formule à trouver.

 

Tric Trac                 Plateau recto                                                Plateau verso

Fin de partie :

Dès que la 8ème formule magique est résolue, la partie est terminée. Celui a le plus d’étoiles a gagné et intégrera Imaginarium, la grande école d’Imagie.

Un tutoriel est proposé pour apprendre les règles à l’aide de 3 sets de cartes formules, de 3 niveaux différents (Chaque niveau apportant une difficulté supplémentaire).

 Niveau 1

Tric Trac

 Niveau 2

Tric Trac

 Niveau 3

Tric TracCertaines formules proposent uniquement de relier des éléments entre eux, d’autres de relier ou d'entourer des éléments, ou de passer par une étoile filante en réalisant un arc-de-cercle.

IMAGICIEN rejoint ma collection de jeu d’ambiance et trouvera aisément sa place au milieu de DEKALKO, DRAW’N’ROLL, ESQUISSE, LOONY QUEST, WATIZIT.

IMAGICIEN est un bon jeu familial compétitif d’observation et de rapidité

IMAGICIEN est simple, efficace avec un réel plaisir de jeu et une bonne rejouabilité.

Vous avez 92 cartes recto /verso. Vous en jouez 4 à chaque partie, ce qui vous assure 23 parties.  

IMAGICIEN

Un jeu d’Olivier Mahy

Illustré par Guillaume Bernon

Edité par Blam

Distribué par Blackrock

Sortie prévue le 19/06/20 (Oui demain !)

A partir de 8 ans

 De 2 à 4 joueurs mais il mérite amplement des parties à plus de joueurs.

 N’hésitez donc pas à vous procurer une seconde boîte pour une course encore plus frénétique.

Comme promis, voici le tête-à-tête avec Olivier Mahy.

Tric Trac                                                         Olivier Mahy

Olivier Mahy a 38 ans, est père de 2 enfants de 5 et 8 ans et vit à Meudon, dans la région parisienne.

Il est auteur de jeu et professeur d’EPS (Education physique et sportive) en lycée professionnel.

A ce jour, il a 4 jeux édités : Ice3 (prononcez Ice Cube), Folanimos,         Cool Runnings, et IMAGICIEN.

L’aventure commence en :

Avril 2012 : 1er jeu édité : Ice3, chez My Witty Games et… naissance de son 2ème fils : 2 bébés, le même mois !

2015 : 2ème jeu édité : Folanimos chez Djeco.

2018 :  Réédition de Ice3, par Ravensburger, sous le nom de « Cool Runnings » (Cf : Rasta Rocket, course dans la glace).

2020 : IMAGICIEN chez Blam.

2021 : 3 jeux signés. (Pour l’instant) !

AU SUJET D’IMAGICIEN

C’est en voyant son fils, avec les « dessins-mystères », qu’Olivier a été influencé et s’est dit qu’il pourrait dessiner mais en ayant quelque chose de neutre au départ. (car sur les dessins-mystères, on voit les points, on devine déjà le dessin, on connaît déjà la forme ☹)

Donc une feuille vierge et c’est le joueur qui va voir ce qu’il découvre au fur et à mesure de la réalisation du défi.

Juin 2014 :  1ère présentation du proto sous le nom de « Mais qu’est-ce que je dessine ? », à PEL(Paris est Ludique), auprès de l’équipe Blackrock.

Celle-ci a, de suite, adhéré au jeu, et conseillé à Olivier de travailler la forme.

Novembre 2014 : à Ludix, Olivier vient avec son proto retravaillé, et remporte Le prix du public. Blackrock remarque l’engouement du public mais, à cette période, stoppe l’édition pour se consacrer uniquement à la distribution.

Donc pas de suite pour ce qui deviendra IMAGICIEN.

Septembre 2015 : Nouvelle présentation aux Crégames de Boulogne, où Laurent Escoffier, qui a bien aimé le jeu, lui conseille de « retirer les numéros », qui rendent le jeu trop austère et « pas du tout sexy ».

 

Tric TracTric Trac

 

 

Tric TracProtos de "Mais qu'est-ce que je dessine?" avant de s'appeler IMAGICIEN

Olivier met le proto de côté car il n’a pas trouvé de solution.

Un jour, il a eu un déclic, il a remplacé les formes avec les numéros par des espèces de smileys.

Il a pu en faire 81 différents.

Fin 2016 : Les grilles de numéros sont donc remplacées par des smileys.

Février  2017 : il ne devait pas se rendre à Cannes, car il n’avait qu’un seul proto « La guerre des ombres »(jeu très très  spécifique) et c’est un bugdet conséquent (déplacement, hôtel, nourriture).

Mais en fait, une semaine avant, il réussit à débloquer « un truc » et décide de se rendre au FIJ.

Hop ! Direction Cannes avec cette nouvelle version qui le satisfait. Il part « à l’arrache » comme il aime le raconter😊.

Aucun RV de pris avec des éditeurs mais son enthousiasme le porte. 

Le 1er jour, il arrive dans le palais, se rend dans la 1ère allée sur la droite, va dire « Bonjour » à un éditeur qu’il connaît, lui demande s’il a un créneau de libre dans le WE. Celui-ci lui accorde de suite.

Le boss adore : « C’est du très bon ».  Il appelle  des collègues qui ont aussi un coup de cœur.

Un second RV est pris dans l’après-midi ;

Très encourageant pour Olivier qui se dit qu’il n’est pas venu pour rien.

Il continue dans l’allée, rencontre Blackrock  et leurs éditeurs dont Blam.

Chez BlamClaude Lucchini  joue et s’exclame : « C’est pour des jeux comme ça que j’ai voulu être éditeur ! »

Olivier est aux anges : cette phrase restera à jamais gravée dans sa mémoire.

Claude Lucchini appelle Christophe Mercier, son collègue, qui était là avec ses deux enfants. Ils jouent, ils adhèrent.

Nouveau RV pris dans l’après-midi avec un autre de leurs collègues.

1 er jour de Cannes : 2 PREMIERS RV ! QUE DU BONHEUR !

Olivier continue de montrer son jeu à d’autres éditeurs, certains sont intéressés (Haba notamment mais qui sortait déjà un jeu de dessin).

La rencontre avec Sébastien, le 3ème associé de chez Blam se conclut par « Je déteste mais je veux absolument qu’on le fasse !». Venant de lui , c’est un compliment. Il a vu le potentiel du jeu.

Beaucoup de discussions avec Claude. Très bon feeling.

Le jeu s’est retrouvé en ballotement entre plusieurs éditeurs et le choix d’Olivier s’est porté sur Blam. « Une petite maison d’édition », diront certains ; certes mais avec une belle gamme de jeux.

Olivier raconte cette petite anecdote à Claude Lucchini : « Lors d’un RV, un éditeur se projetait déjà avec une diffusion aux USA. Mais penchait plus pour des lignes droites que pour des courbes. »

Et Claude de répondre : « Mais moi, je les aime tes courbes ».

Et Olivier de renchérir : « Oh, on se calme, on se connaît à peine - 😊 »

Rires, excellent feeling, mise en confiance, l’aventure d’IMAGICIEN » commence.

Mars 2017 : à Ludinord, Olivier a 2 jeux sélectionnés.

Juin 2017 : Paris est Ludique : Signature avec Blam pour IMAGICIEN.

Février 2020 : Présentation en avant-première de IMAGICIEN.Roberto Fraga y joue et conclue : « Simple, original, efficace donc excellentissime ».

Olivier est un homme encore plus heureux

Juin 2020 : Sortie de IMAGICIEN

Olivier est très fier de son jeu, du travail éditorial, des échanges d’idées. Il n’avait pas de thème mais l’univers des sorciers collait bien à la mécanique qui nous faisait apparaître, comme par magie, un dessin. Le nom du jeu est né de la contraction des mots de « Image » et « Magicien ».

C’est le jeu sur lequel il a le plus bossé : Le codage a été très long, notamment pour déterminer le nombre de pictos comme à la bataille navale.

Il y avait des lettres, des chiffres : «Il faut relier le picto A1 avec le picto C2 (Picto qui est remplacé par un élément)».

Il faut bien avoir l’idée du dessin mais il est limité, pas de sujets trop précis.

« Je te fais faire ce que je veux, des dessins certes mais parfois à l’envers, sur le côté. Selon là où tu vas commencer dans le dessin, ce ne sera pas forcément de la même manière que ton voisin, donc tu ne vas pas avoir la même vision du rendu. C’est ce qui est amusant, pas besoin de savoir dessiner et contrairement aux autres jeux de dessins, il ne faut pas faire deviner aux autres mais à soi-même ».

Il y a 184 dessins proposés dans la boîte du jeu.

Une extension est annoncée pour le mois de septembre 2020. Il avait 250 dessins. 184 ont été sélectionnés pour la 1ère édition.

Les idées des dessins sont de Claude et Olivier.

L’illustration de la couverture est de Guillaume Bern.

Olivier es-tu joueur ?

Oui mais je ne joue pas trop. J’adore mais je joue surtout avec mes enfants. Je joue dans tous les sens du terme : Sport, jeux de société. Je suis de nature joueuse.

Je joue plus aux jeux pour les enfants, car chaque mercredi, je me rends à la ludothèque avec mon fils.

Ne pas connaître trop de jeux me permet de ne pas être influencé et laisse libre cours à mon imagination.

 Tes 3 jeux préférés ?

AZULcar je peux y jouer avec mon fils de 8 ans et ma femme.

TIME’S UP

LES AVENTURIERS DU RAIL

Un petit mot à l’attention des lecteurs ?

J’espère que vous avez apprécié cette interview et maintenant que vous en savez plus sur IMAGICIEN et son histoire, vous allez foncer chez votre ludicaire préféré.

« à vos marques, prêts, jouez ! »

Merci et bravo Olivier et Longue vie à IMAGICIEN.

Tric Trac

 

 

 

 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires

Default