Winzenschtark!

Horrible Games : ce qui va nous arriver de l'outre-alpin

Horrible Games : ce qui va nous arriver de l'outre-alpin

Si je vous dis jeter des dés sur une cible, faire de la robotique gestion de ressources fébrile, tracer des routes entre volcans et fleuves, faire glisser des billes d'ingrédients explosifs, ou encore bâtir des temples draconiques en bakélite, vous vous dites sans doute que j'ai un pète au casque. Ce à quoi je vous répondrais que ce n'est pas moi, mes biens plutôt nos italiens ludiques préférés de chez Horrible Games. Bon quoi qu'à la vérité, pour s'amouracher à ce point de leurs délicieux délires, c'est qu'il faut, soi-même, avoir un pète au casque.

 

Horriblement super

Commençons par un peu d'historique. Horrible Games naît de la scission entre les points de vus créatifs des deux fondateurs des éditions Cranio Creations. Cette séparation en bon terme, permettant à chacun de vaquer à ses préoccupations créatives à 100%, a donc permis à Cranio Creations, d'une part, d'exploiter un filon un peu plus "à l'allemande" sur le sol italien, et à Horrible Games, d'autre part, de se lancer dans des projets plus hors-cadres.Tric TracCar quand on regarde les créations ludiques, en temps qu'auteur, de Lorenzo Silvafondateur de la délicieusement horrible maison d'édition, on se dit que l'homme lui-même est hors-cadre. Les jeux Horrible Games, qui ne sont pas toujours signés ou co-signés du maître des cartes, sont de ces jeux que j'apprécie tous particulièrement : des jeux farfelus. La patte Silva, c'est l'idée fraîche, le pas de côté, le détournement qui apporte une sensation unique, nouvelle, étonnante. Tous n'apprécieront pas les créations parfois très loufoques de Monsieur Lorenzo, mais ce qui est certain, c'est qu'elles ne laissent pas indifférent.Tric TracNous avons pu croiser ces joyeux fifrelins à Essen, histoire de faire le tour de tout ce qui allait arriver, et de vous rapporter, avec l'accord de Madame Valentina de la com', quelques petites indiscrétions du futur à venir. A noter que les jeux nous arriveront, en leur temps, en français par l'intermédiaire d'Asmodée. Nous ne pouvons, si ce n'est pour les nouveautés Essen, vous assurer des délais de sorties de cette ludographie en nos molières langues.Tric Trac

 

Effroyablement bientôt

Les deux grosses sorties qui emplissaient le plus les tables du stand Horrible Games lors du salon d'Essen furent Railroad Ink et Potion Explosion. Railroad Ink, nous en parlons déjà plus en détail dans cet article qui vous dira tout ce qu'il faut savoir sur la chose. Quant à Potion Explosion, j'en vois déjà qui se lèvent et quittent leur écran en se disant "mais c'est une veilleté, je sais déjà tout" (oui oui je vous vois, je suis connecté à votre webcam/caméra d'Iphone).Railroad Ink : le solitaire à plusieursAlors ben en fait ben non, figurez-vous qu'il y a toute une actualité autour de Potion Explosion. La première, qui va débarquer là en franchouillais, c'est la sortie de la version 2.0 de la boîte de base. On y trouvera tout à peu près pareil, si ce n'est la présence d'un nouveau distributeur de billes en plastique bien dur et solide qui ne s'abîme pas (sauf contact avec un chalumeau, mais je trouve que vous poussez un peu). Ce fabuleux objet fantastique, bien agréable à la mécanique de jeux, comprend qui plus outre dans ses fondements un espace de rangement pour les billes, ce qui est agréable pour gagner de la place et éviter d'étaler ses marbles sur le marbre.Tric TracL'autre news, et qui va nous arriver tout vite aussi, c'est une nouvelle extension, Le Sixième Etudiant, comprenant 4 nouvelles nouveautés neuves. On y trouvera du matos pour jouer jusqu'à 5 et 6 joueurs, une nouvelle variété de bille (la mandragore), permettant de remplacer un ingrédient (pour peu que l'on utilise alors rien que de la mandragore à la place dans la potion), deux nouveaux types de potions pour piquer des trucs et des machins aux adversaires, ainsi qu'un nouveau distributeur de billes en plastique bien dur et solide qui ne s'abîme pas.

 

Quoi ?
Oui, parce que comme ça, en acquérant juste l'extension, vous pourrez garder votre boîte version 1.0 avec tous les avantages de la version 2.0.
Et si j'achète la boîte de la version 2.0 parce que je n'ai pas la version 1.0, je me fais entuber de deux nouveaux distributeurs de billes en plastique bien dur et solide qui ne s'abîme pas ?
Non. Déjà, parce que ça fait mal. Ensuite parce que l'extension vient avec une règle spéciale de ressources tournantes utilisant les deux distributeurs, et changeant véritablement le tempo du jeu.
Mais heu si j'ai la boîte version 1.0 et l'extension alors je peux pas jouer à la variante ?
Si, quand même, sauf que ce sera plus branlant physiquement. Mais c'est possible. Rassuré ?
Oui mais...
Laissez cet article tranquille, maintenant.

 

Dernière nouveauté présentée à Essen, et qui nous a plutôt surpris au prime abord de la part d'Horrible Games, c'est Alone. Un jeu de type crawler avec des tuiles, des combats aux dés, des cartes matos et de la figurine ! Voilà bien un domaine où l'on n'attendait pas Horrible Games, qui ne se lasse donc décidément jamais de nous surprendre. En se penchant sur la bête, nul doute toutefois, nous sommes bien sur un détournement de mécanique comme d'accoutumée. Nous voici plongé dans un dungeon-crawler asymétrique où un joueur héros affronte des joueurs méchants. Alone joue d'un côté sur la mémoire pour le héros et la communication pour les vilains monstres.Tric TracLe joueur héros avance en effet dans le noir et découvre les ennemis et le plateau pendant son tour... avant que sa lampe ne s'éteigne, et que dès son tour terminé, les tuiles du plateau et les figurines disparaissent derrière le paravent des méchants, et que des choses innommables ne se mettent à grouiller dans l'obscurité. De leur côté, les méchants ont chacun à disposition un set d'actions particulier, qu'ils doivent jouer en bonne entente pour arriver à leur fin. Sauf que toute communication à voix haute sera autant d'information donnée au gentil qui avancera, pour le coup, un peu moins dans le noir (du moins, dans son esprit).Tric TracUne grosse boîte de figouzes monstrueusement belles avec une méca complètement foutraque que nous n'avons pas encore pu jouer (mais cela ne saurait tarder), et dont nous ne savons pour le moment rien d'une éventuelle version française. Auquel cas, il vous faudra alors fouiller par vous-même les occasions du web, mais nous en reparlerons en temps voulu.

 

Murmures et susurements

Voilà pour ce qui est du jouable essennien, et qui devrait prochainement se retrouver par devers chez nous. Mais nous ne sommes pas partis avec cette simple récolte du stand des Horribles Gamers. Nous avons, avant de prendre la fuite, glaner toute une série d'informations susceptibles de vous intéresser. Je ne puis vous donner que quelques bribes de ce que réservent 2019 et 2020, sinon Madame Valentina va me taper sur les doigts et ça ce n'est pas cool, alors ouvrez bien vos esgourdes et votre imaginaire.Tric TracDans les tuyaux des petits trésors en préparations, sachez que vous pourrez bientôt (re)mettre la main sur un de mes dadas. Et le mot est bien trouvé (oui, je m'auto-congratule), puisqu'il s'agit de la refonte d'Horse Fever, un jeu de pari hippique épique, qui vous fera véritablement ressentir le stress de la course, et crier comme un connaud "Allez le vert" à un meeple-cheval en bois. L'un des premiers jeux de Lorenzo Silva et Lorenzo Tucci Sorrentino, qui avait bien besoin d'un petit coup de fouet sur ses écueils pour reprendre vie au sein du secteur ludique actuel. Toujours illustré par le trait délicieusement grotesque de Giulia Ghigini, c'est sous la forme de Unicorn Fever que cette petite perle va nous revenir.Tric TracAutre réédition, mais cette fois non-craniocréationneuse, nous découvrirons dans le courant de 2019 un party-game multi-règles entièrement revisité par le trait de Naïade. Mais je ne puis rien de dire de plus sur ce projet fameux. De même que je ne puis vous dire grand-chose du très excitant concept Fantastic. Je puis néanmoins laissé les pégases de votre esprit vagabonder sur les pâtures de votre imaginaire en lâchant deux mots-clefs : Dixit / figurines. Autre projet tout aussi excitant (en tout cas pour Monsieur Guillaume et moi-même), Omega Jump, un projet de deck-building signé par Monsieur Hjalmar et Monsieur Lorenzo, et illustré intégralement par Kwanchaï Moriya. Horrible Games oblige, on s'attend déjà à ce que la mécanique connue du système de cartes soit détournée d'une manière délirante ou une autre. Une rencontre entre univers mécanique de ouf guedin et un univers illustratif de malade wahou, qui nous demandera de patienter jusqu'en 2020, aussi allons-nous prendre des calmants et plonger dans un monde rêves en patientant.Tric TracEt justement, pour patienter, nous devrions voir débarquer avant cela deux autres projets. L'un est signé par un dénommé Charlie Cleveland et un certain Bruno Faidutti. Si nous n'en savons guère plus de ce Vampires, le nom du jeune auteur français (à qui l'on promet un bel avenir ludique) ouvre déjà des perspectives de bluff, regard en coin, et poils de chaos. Et puis terminons par un projet que l'on pourrait peut-être voir fleurir pour le prochain Essen : The King's Dilemma. Un jeu narratif, un peu deck-building mais pas vraiment, où un roi se déchire l'esprit à maintenir en paix son royaume en ses vieux jours. Une nouvelle création de Lorenzo Silva et Hjalmar Hach, explorant cette fois le ludique raconteur d'histoire, et qui titille fortement notre curiosité.Tric TracBref, un vaste programme prévisionnel pour l'année et demi à venir, qui nous promet toujours plus de sensations nouvelles et de décalages ludiques succulents. Et croyez-nous, chez Tric Trac, nous allons surveiller nos amis italiens horriblement géniaux de près !Tric Trac

 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

1Je n'aime pas

Commentaires (4)

Default
Vikleroy
Vikleroy
Merci pour le lien, effectivement dans la liste, Alone me fait bien de l'oeil
fatmax66
fatmax66
Alone m'attire !!!
drizzt2511
drizzt2511
Pour les motivés, alone est passé par KS il y a quelques temps : https://www.kickstarter.com/projects/horriblegames/alone-3/
Il y a peut etre les regles en anglais
shambhala
shambhala
Je kiffe carrément l'idée d'Alone.