Héros d'Argile (JDR héroïque ou presque ...)

Par arthelius

Publié le 30 nov. 2021 • Lecture 1 min. •  660 vues

Héros d'Argile (JDR héroïque ou presque ...)

Il y a tant de raisons d’aimer le genre « super héroïque ». Pour le spectacle d’affrontements titanesques, pour la surprise du twist final, pour les enjeux planétaires (voire cosmiques), pour les thèmes abordés, pour la proximité qu’on ressent avec les personnages, pour les causes et les luttes des héros, pour l’excitation des crossovers, etc. Et parmi toutes les raisons de s’intéresser à un Héros, celle que nous préférons est l’exploration de son quotidien.

Que fait Bruce Wayne entre deux missions ? Est-ce que Matt Murdock va finalement trouver du temps pour prendre soin de ses amis Karen et Foggy ? Comment jongler entre les préparatifs du mariage avec Mary Jane et les responsabilités de Spiderman ? Qu’est-ce qui rend Superman, Dieu parmi les Hommes, si humain ?

Voici ce qu'on voulu voulu mettre, Marion et Simon Li, les auteurs, dans Héros d’Argile.

 

Tric Trac

 

Dans Héros d’Argile, on raconte l’histoire d’un Héros et de son entourage, leurs relations, leurs appréhensions, leurs moments partagés et, inévitablement, les menaces qui planent sur eux. On passe du temps avec les personnages, on apprend à les aimer, on se délecte de leurs interactions, on appréhende les sacrifices qu’ils devront inéluctablement faire. Loin des stéréotypes de super héros invincibles et toujours triomphants, nous vous proposons au contraire de vivre les moments de doute du Héros, mais aussi les fragiles instants de grâce qu’il partagera avec ses proches.

 

Tric Trac

 

Héros d'Argile donne de l'importance à tous ces personnages qui construisent le Héros : il ne serait rien sans ceux qui l'entourent.

Héros d’Argile est un jeu qui se joue de 3 à 7 joueurs. Un joueur incarnera le Héros, un joueur incarnera le Vilain et les autres joueurs incarneront les Sidekicks.

Chaque rôle a ses prérogatives, sa manière de jouer et des mécaniques propres.

Le joueur qui incarne le Héros doit jouer son personnage à la première personne, à la manière d’un « PJ » classique ; son personnage possède des Questionnements qui l’empêchent de s’accomplir et a besoin des Sidekicks pour les dépasser.

Les joueurs qui incarnent les Sidekicks ont non seulement la charge de leur personnage mais aussi celle de cadrer les Scènes du Quotidien dans lesquelles les protagonistes interagissent.

Le joueur qui incarne le Vilain propose les obstacles et construit le personnage de l’Antagoniste au fur et à mesure de la partie, en miroir du Héros.

 

Tric Trac

La campagne se termine dans quelques heures n'attendez pas !

 

 


arthelius

Commentaires

Default