20.100

Hamunaptra ou Tintin chez La Momie

Hamunaptra ou Tintin chez La Momie

Avec "Hamunaptra", Edge montre qu'il sait mixer les genres. Un look très ligne claire avec des illustrations qu'on croirait sorties d'un album de Tintin, un thème très Blake & Mortimer et un nom directement inspiré du film "La Momie". Mélangez tout cela et vous obtenez un jeu d'exploration qui a l'air bien sympathique signé Juan Antonio Huerta Domínguez. C'est surtout un des jeux directement développés par le studio Edge en Espagne.

Pour explorer la grande pyramide d'Hamunaptra, la Cité des morts, chaque joueur va contrôler de deux à cinq personnages dont les looks semblent directement sortis des BD de Hergé. Perdus dans le dédale souterrain, ils doivent trouver un escalier qui leur permettra de ressortir. Il faudra avoir la chance d'en trouver un mais il sera aussi nécessaire de déjouer les pièges et affronter les monstres que les autres joueurs ne manqueront pas de poser.

Détail intéressant à noter, le jeu est jouable de deux à huit joueurs. Bien entendu, à beaucoup, on joue moins souvent mais les interactions entre joueurs seront bien plus nombreuses aussi.

Les couloirs de la pyramide sont composés de tuiles (144 au total) que les joueurs posent au fur et à mesure parmi celles qu'ils ont en main. Cela peut être un nouveau couloir, un monstre, un piège ou un équipement. Le tout est de respecter les règles de pose, c'est à dire principalement de ne pas créer des situations bloquées. Lorsqu'ils doivent affronter un monstre, les personnages doivent utiliser une de leurs quatre caractéristiques (intelligence, force, etc.), qu'ils ont en commun avec le monstre. Il faut alors lancer des D4 -les dés en forme de pyramide!- et réussir à passer au-delà de la caractéristique adverse. Comme les personnages ont des caractéristiques différentes, il est possible de former une équipe plus ou moins rapide, plus ou moins costaude.

La partie s'achève lorsqu'un joueur a réussi à faire franchir un escalier de sortie à un de ses personnages. Il faut pour cela qu'il soit à au moins huit cases de son point de départ. Sinon, ce ne sera qu'une source de points de victoire. Il y a des règles qui permettent de connecter les galeries de chaque joueur entre elles, d'utiliser des équipements pour améliorer ses caractéristiques, etc. C'est le joueur qui aura accumulé le plus de points de victoire qui l'emporte alors mais ça, tout le monde s'en doutait !

"Hamunaptra" est un jeu simple et familial dans lequel on peut se faire un maximum de crasses tout en pestant contre le hasard qui ne fait faire que des résultats tout moisis aux dés. Prévoyez de la place pour en jouer une partie car la pyramide peut être très vaste.


> L'annonce chez Edge


"Hamunaptra"
un jeu de Juan Antonio Huerta Domínguez
pour 2 à 8 joueurs
à partir de 8 ans
édité par Edge
prix conseillé : 35€
disponible en boutique

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (5)

Default
joe_chip
joe_chip

Je voulais dire "personnages" et non "personnes" ;-)

joe_chip
joe_chip

Je viens juste de recevoir la boite très très pleine et c'est très plaisant d'avoir ce genre de graphisme dans un jeu de plateau, par contre nous sommes très proche du plagiat graphique par rapport a l'œuvre d'Hergé. En effet on peut reconnaitre beaucoup de personnes de Tintin (le général Alcazar...) même si ce genre de choix graphique est un hommage, cela risque d'être très chaud avec la fondation Hergé.

Le Tentacule
Le Tentacule

Style Tintin, mais aussi références multiples : Lara Croft, Indiana Jones (et le petit chinois qui marche sur des gateaux secs)

La Comtesse
La Comtesse

Je l'ai acheté et il faut bien avouer que le matériel est de toute beauté, surtout les illustrations et le design de la règle du jeu, très original.

Hem
Hem

C'est vraiment Tintinesque, c'est vrai. Mais c'est mignon, et ça a l'air sympatoche. A suivre !

(attention, il manque un mot dans la première phrase de l'article)