Habiba dans le haba

Habiba dans le haba
Docteur Mops

"Habiba, Transforme-toi !" n'est pas un titre d'une vieille chanson de Dave. Mais là je m'adresse au plus de 20 ans et c'est moche. En même temps c'est un jeu pour enfants et statistiquement les parents actuels ont encore une bonne chance de connaître le chanteur blond.

Habbiba est une sorcière. Une sorcière un peu gourde qui, en manipulant ses potions, c'est transformée en crapaud. Même une sorcière a besoin d'un minimum d'interaction sociale et sous forme de crapaud, ce n'est pas bien pratique.

Le but de ce jeu de pioche et déplacement est de collecter la plus grande famille de cartes identiques.

Chaque joueur commencera la partie avec 3 cartes en mains. Les autres cartes sont réparties devant chacun des joueurs mais faces cachées.

Les cartes représentes majoritairement des ingrédients. Le but de chacun est de terminer la partie avec le plus d'un même ingrédient. Peu importe lequel, c'est le joueur qui aura la plus grande famille qui remportera la partie.

Default

Alors comment récupérer de nouvelles cartes ?

À son tour, le joueur jette le dé spécial. Celui-ci montrera soit des points soit une baguette magique.

Si le dé indique un ou des points, le joueur va déplacer le pion Crapaud sur les paquets de cartes. On peut choisir d'aller dans un sens ou l'autre. On pioche alors la carte du dessus du tas sur lequel on termine son mouvement.

Si le dé indique une baguette magique, les choses deviennent plus sérieuses. Le joueur actif choisit un autre joueur et lui demande, comme au jeu des 7 familles, un type d'ingrédient. Si le joueur possède des cartes de l'ingrédient demandé, il doit toutes les donner au demandeur. Si par contre, le joueur questionné ne possède aucune carte de cette sorte, c'est le demandeur qui va devoir lui donner toutes ses cartes de l'ingrédient qu'il cherchait. C'est donc un vrai risque.

Par ailleurs ce système d'échange va permettre de savoir qui possède quoi et qui on pourra piller un tour prochain en tirant une Baguette au dé.

La partie va prendre fin quand une ou plusieurs piles de cartes sont épuisées (cela dépend du nombre de participants). Chacun compte alors le nombre de cartes de l'ingrédient qu'il a le plus en main. La ou le joueur qui en possède le plus remporte la partie.

Des cartes représentant corbeaux viennent aider les joueurs en faisant office de jokers.

Default

Chaque joueurs possède une carte qui permet de voir tous les ingrédients présents sur les cartes. Une variante permet d'éviter les égalités en classant les ingrédients par ordre d'importance.

L'auteur de ce mécanismes efficace et hybride n'est autre que Liesbeth Bos dont on se souviens de l'adorable "Polochons" publié chez Gigamic et plus récemment chez Asmodee avec "Acrobatissimo".


"Habiba, Transforme-toi !"
Un jeu de Liesbeth Bos
Illustré par Michael Bayer
Publié chez Haba
Distribution France : Haba
Pour 2 à 4 joueurs dès 5 ans
Public : Jeunesse - Famille
Disponible : depuis mi 2013
Prix : aux alentours de 7€


/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (2)

Default
Rodenbach
Rodenbach

Mon aimée c'est Habibti (féminin de Habibi). L'amalgame est souvent fait avec Habiba, mais c'est la même étymologie.

bnj
bnj

"Habiba", ça veut dire "mon aimée" en arabe, non?