Docteur Mops

Gueules noires, le prochain Kramer Kiesling

Gueules noires, le prochain Kramer Kiesling

Comme chaque année, le salon des jeux d’Essen sera le pic de l’année des nouvelles parutions de jeux de société. L’exercice de boule de cristal consiste alors pour les chroniqueurs du milieu d’essayer de savoir ce qui va buzzer avant même la rencontre avec le public. Un exercice bien périlleux que je prendrais bien soin d’éviter, non pas pour me défiler de mes obligations mais pour ne pas induire d’effet de manche car chacun sait qu’il n’y a hélas aucune recette pour fabriquer de toute pièce un futur succès.

Néanmoins, il y a des signes et des indicateurs. Par exemple si je vous dis Wolfgang Kramer et Michael Kiesling voilà qui a déjà le goût d’attirer la curiosité. Le célèbre duo magique présente en effet leur dernière création chez l’éditeur allemand EggertSpiele mais la nouvelle est encore meilleure si je vous dis que cette publication se fera normalement conjointement avec une édition francophone via l’éditeur français Gigamic.

Cela fait un déjà un petit moment que l’éditeur spécialiste des jeux abstraits grand public s’accoquine avec les éditeurs allemands. D’abord avec les petits jeux de chez Amigo et depuis peu avec des jeux à destination d’un public plus pointu d’amateurs de jeux de réflexion dit « connaisseurs ». Il faut dire qu’avec « Village » devenu « Descendance » en français, ils se sont retrouvés avec, non seulement un jeu plébiscité par les amateurs mais aussi par la critique qui l’a consacré jeu de l’année pour connaisseurs en 2012 en Allemagne.

Default

Voyons donc ce que nous réserve les deux compères. « Glück Auf » ou « Gueules noires » en français va nous emmener à la mine. Fini de rigoler, on va se taper une tranche de coron (normal pour l’éditeur du nord de la France) et de misérables…

« Gueules noires » c’est du plus pur kubenbois à l’Allemande dans toute sa splendeur.

Les joueurs vont s’affronter dans une concurrence sévère en faisant fructifier leurs entreprises d’extraction minière. Pour cela pas de mystère nous allons poser de l’ouvrier.

Default

On retrouve le plateau de jeu commun à tous les joueurs qui va proposer divers lieux où ceux-ci iront déposer leurs pions pour en effectuer les actions particulières.

Il existe cinq types différents de cases à ouvriers.

Les berlines

La première est l’Usine à Berlines. Non les ouvriers miniers ne conduisent pas de jolies voitures. Ce nom est également celui des wagonnets dans lesquels on transporte le charbon et qui sont poussés par les herscheurs.

Soit dit en passant, c'est une chose assez hideuse que le succès.

Sa fausse ressemblance avec le mérite trompe les hommes.


- Victor Hugo

Il existe plusieurs cases Berline et chacune correspond à une carte particulière révélée au début du tour (qui se nomme Quart dans ce jeu). Ces cartes indiquent le nombre de Berlines disponibles et leur couleur. La couleur indique le type de charbon récolté mais aussi le prix d’achat de la carte car les meilleures sont les plus chères.

Il existe 4 sortes de charbon et donc de berlines. Se poser sur la case ne suffit pas à s’approprier la carte, il faudra également en payer le prix. La monnaie du jeu est le franc et le prix d’une berline varie donc de 1 à 4 francs (sachant qu’il peut y en avoir deux sur une carte et qu’il faudra payer les deux).

Si les cartes proposées ne sont pas à votre goût, une case spéciale permet d’aller consulter les 5 prochaines cartes de la pioche et d’en choisir une.

Default

Ces cartes, une fois achetées vont venir se positionner dans votre mine. Chacun possède un plateau individuel représentant sa mine avec son ascenseur central. Les cartes Berline viendront s’y positionner de part et d’autre et à différents étages en fonction de l’éclairage représenté sur la carte. L’emplacement des cartes Berline construira votre mine peu à peu et nous allons voir plus loin que la géographie d’une mine est importante dans le jeu.

Extraction

L’extraction c’est le cœur de l’activité. Une fois que l’on possède une mine avec des Berlines remplies de charbon, il faut les sortir de la mine.

Pour cela, il faudra placer des ouvriers sur les cases d’extraction. Ces cases indiquent combien de points d’action seront disponibles pour cette phase.

Ces points d’Action permettent de :

descendre et monter l’ascenseur
déplacer les cubes de charbon présents dans les berlines
amener ces cubes dans son stockage
déplacer un cube du stockage vers une commande

Bien entendu toutes les cases ne proposent pas autant de points Action les unes que les autres.

Du pognon

Comme vous l’avez vu, les berlines et donc le charbon coûtent de l’argent. On peut donc également placer des ouvriers sur les zones Capitaux. Chaque zone propose une somme particulière.

Des commandes

C’est bien d’extraire du charbon mais encore faut-il le vendre ensuite. Chaque case correspond à une carte commande associée. Ces cartes indiquent quelle sorte de charbon est demandée et le gain associé quand la commande est remplie.

La sirène sonne

La fin d’un tour survient quand tous les joueurs ont dépensé leurs ouvriers.

Il s’agit alors d’évaluer la réussite de chaque joueur. Il existe plusieurs méthodes pour remporter des points de victoire. La pointeuse permettra de vérifier chaque point les uns après les autres pour ne pas en oublier.

DefaultDefault

On peut en gagner :

en étant un des deux joueurs majoritaires sur les couleurs de charbons présents sur les cartes commandes.
En étant majoritaire sur un des moyens de locomotion présents sur les commandes (Charrette à bras, cheval, camion ou locomotive). La loco c’est évidemment le top.
Même chose avec les berlines vides présentes dans sa mine.

Fin de partie

La fin de la partie survient après le décompte du troisième quart.

Cette fois, on ajoute de nouveaux points de victoire :

avec l’argent gagné
le charbon qui reste
les commandes non livrées
et l’équilibre de la mine (entre la partie droite et gauche) et là on peut même perdre des points avec une mine bancale. C’est ce qu’on doit appeler « avoir mauvaise mine ».

Voyons maintenant une des astuces du jeu et ce qui va faire l’interactivité entre les joueurs qui joueraient sinon un peu chacun dans leur coin.

À l’aube du XXème siècle : le charbon est devenu indispensable à toute l’Europe et les compagnies minières dirigent d’une main de fer l’exploitation industrielle des mines. Les courageuses « Gueules Noires », surnom donné aux mineurs, descendent au fond des puits de mines afin de remonter à la surface le minerai tant convoité. Vous êtes le propriétaire d’une mine de charbon et vous devez gérer entièrement son exploitation.

De la fabrication des berlines, ces wagonnets circulant dans les sombres galeries, à l’ extraction du charbon par vos mineurs, vous devez remonter dans les cages le précieux minerai pour l’ acheminer vers votre clientèle et honorer à temps vos différentes commandes. Veillez à bien gérer vos capitaux, votre temps et vos ouvriers afin de devenir l’ exploitant le plus réputé !

Les cases où les ouvriers vont se poser n’offrent pas toutes les mêmes intérêts. Il va donc y avoir bagarre pour les meilleures places. Si la case est libre, tout est simple vous pouvez y déposer un pion ouvrier et réaliser l’action. Si d’aventure un ou plusieurs ouvriers sont déjà présents sur la case convoitée, … on peut les virer.

On prend alors les pions ouvriers déjà présents et on les place sur la case Réfectoire (bon allez bouffer les gars) on peut ensuite prendre la place mais il faudra placer sur celle-ci autant de pions ouvriers à soi que le nombre qui y était présent plus un. Ainsi une case avec 3 pions coûtera 4 pions pour s’y poser. Ça peut coûter très cher. Tout le dilemme sera de savoir quel prix en pions on sera près à poser pour le rendement escompté.

Il peut arriver qu’on soit incapable de payer par manque d’argent ou de pions Ouvrier suffisant. Il existe alors une case bonus accessible à tous qui offre un billet de 1 franc. C’est un peu la loose mais c’est mieux que rien. En début de chaque tour, tous les ouvriers posés reviennent dans le stock de leurs propriétaires.

Default

Vous allez me dire que l’ordre du tour sera donc assez important. Ici pas de case spéciale pour devenir premier joueur. Le premier joueur d’un Quart sera celui qui a dépensé le plus d’ouvriers sur les cases Berline du tour précédent.

Voilà donc un jeu de pose d’ouvriers assez classique mais qui semble offrir des choix variés et très diversifiés. Il va encore falloir avoir l’œil partout, empêcher les concurrents de se payer des bons coups pour pas cher et faire en sorte d’optimiser soi-même au mieux pour le cout le moins élevé.

Alors ça vous tente ? Au charbon donc !

De part son thème, le jeu se rapproche de « Magnus Sal » éditée par les polonais de Gry Leonardo. Un jeu qui avait su séduire son public.

Serez-vous donc dans le camp de ceux qui trouveront que ce n’est qu’un jeu de kubenbois de plus ou dans ceux qui bavent déjà en se disant qu’Essen c’est loin ? Le jeu fera t-il le buzz ? Ça nous le saurons un peu plus tard.

Si tout va bien, la version française sera disponible en même temps que la VO sur le salon d’Essen en octobre 2013 et quelques jours ensuite dans les boutiques.


"Gueules Noires"
Un jeu de Wolfgang Kramer et Michael Kiesling
Illustré par Dennis Lohausen
Publié chez EggertSpiele & Gigamic
Distribution France : Gigamic
Pour 2 à 4 mineurs dès 10 ans
Public : Connaisseurs
Durée de partie : 70 min environ
Disponible : Octobre 2013
Prix : Non connu à ce jour


/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cette vidéo

Gueules noires
Achetez le sur :
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
Descendance
Descendance
2-4 12+ 75´
Achetez le sur :
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon

Commentaires (15)

Default
Kerquist
Kerquist

Les graphismes ont l'air aussi peu sexys que le thème.

Heureusement qu'on avait un éditeur chti pour relever le défi.

Fox62
Fox62

@niky62 et @eplivam : je dirais plutôt Edmond Tanière ou Simon Colliez pour le fond musical.

GeekLette
GeekLette

je prends sans tester , je suis sure que j'adorerai :)

tapimoket
tapimoket

J'allais le dire... un petit goût de magnum sal, mais une mécanique plus complexe de toutes évidences. Donc pas un goût trop salé ;)

J'ai bien peur que ce jeu rejoigne ma ludothèque rapidement

Dod
Dod

Y aura des grèves prévues ou ce sera pour une future extension? :)

AntoineHH
AntoineHH

Sans avoir pu y jouer, j'ai vu des amis essayer le proto mercredi lors d'une soirée jeux avec Monsieur Eggert - un des rares avantages d'habiter ici à Hambourg :-) Le jeu avait l'air de bien tourner. En tout cas, ça donne bien envie de l'essayer!

eplivam
eplivam

Pierre Bachelet plutôt °-)

niky62
niky62

@eplivam : MILOU

niky62
niky62

Il ne manque plus que la chanson de Jacques Brel en musique defond....... ;-)

La Rouquine
La Rouquine

Plutôt qu'une tranche de "misérables", n'est-ce pas plutôt une tranche de "Germinal" que l'on va se taper ? ;)

Docteur Mops
Docteur Mops

@La Rouquine : Merci ! ;) Je me demandais qui et quand ?

bnj
bnj

Et, la chose devient rare, des vrais kubenbois cubiques et en bois. J'aime ça!