GRRRE Games

GRRRE Games : First Blood

GRRRE Games : First Blood

Bilan de l'année 2019

 

Le 1er février 2019 voyait arriver sur les étals de vos boutiques préférées notre premier jeu : DANY.

En un an, il s’est passé beaucoup de choses et ce petit article a pour but de faire le point sur les douze premiers mois de vie d’un petit éditeur.

Petite présentation

GRRRE Games est constitué officiellement de :

  • Céline Grenier (présidente et fondatrice, travail à temps plein pour la société) en charge de la partie administrative, des relations avec l’export et des productions,
  • Florian Grenier (co-fondateur, à mi-temps pour la société) chargé du développement et de la direction artistique des jeux (toujours en accord avec la cheffe ;) ) et du sourcing.

Nous ne pouvons tout gérer à deux et nous comptons précieusement sur :

  • Valériane Holley (graphiste) qui a travaillé sur tous nos jeux en freelance et que l’on espère pouvoir « officiellement » intégrer à l’équipe prochainement,
  • Camille Bonnard qui a été un soutien indéfectible depuis le début de l’aventure GRRRE Games, mettant à notre service ses talents d’interprète, d’animateur, et d’ami,
  • Quentin Guidotti qui nous a rejoint au cours de l’année en tant qu’animateur,
  • Phil Vizcarro, le traducteur de la version anglaise de tous nos jeux,

Leurs interventions sont rémunérées à la mission.

On peut également compter sur nos nombreux.euse.s ami.e.s joueur.euse.s qui participent à nos tests et à la relecture de nos règles.

Nous travaillons main dans la main avec Black Rock Games et Black Rock Export pour la distribution française et étrangère de nos jeux depuis le début de notre aventure, et on l’espère pour encore longtemps.

 

Passons maintenant aux jeux.

GRRRE Games : First Blood

DANY, un jeu de Phil Vizcarro et Antoine Baillargeau.

Un coup de cœur pour nous, une évidence tant le jeu, son graphisme, son ambiance était en symbiose avec ce que nous voulions pour notre premier jeu.
DANY propose une thématique adulte, poétique articulée autour d’une mécanique de communication visuelle avec un traitre. Un mélange de DIXIT, IMAGINE, INSIDERS ou LOUP-GAROU au choix et au grès de vos connaissances ludiques et des sensations qu’il vous procure.
La chose la plus importante est que DANY possède sa propre âme, aura, spectres d’émotions.

Le développement a été assez rapide car la mécanique proposée par Phil était déjà solide. Le jeu de ping-pong a bien fonctionné et les parties tests s’enchainaient.
La direction artistique a été d’une douceur sans nom avec une belle collaboration entre Valériane, Antoine et nous. Le prototype était déjà illustré par Antoine, mais il a fallu faire quelques ajustements car certaines illustrations avaient déjà servi à d’autres projets d’Antoine et ne pouvaient pas être utilisées pour une version commerciale du jeu et d’autres auraient pu être un frein trop important au niveau de l’export.

Nous avons beaucoup travaillé sur la thématique de DANY. L’idée était de bien mettre en évidence l’atypie du personnage, son absence de genre afin que chaque joueuse et joueur puisse incarner DANY sans préjuger de genre, l’ambiance poétique du jeu tout en s’affranchissant des préjugés liés à la pathologie mentale.

Enfin, nous avons repris l’excellente idée de Phil d’avoir des règles écrites intégralement au féminin car parlant de « Personnalités » et non de « joueurs ».

DANY est donc arrivé en boutique le 1er février 2019.

GRRRE Games : First Blood

SUPER CATS, un jeu d’Antoine Bauza, Corentin Lebrat, Ludovic Maublanc, Nicolas Oury et Théo Rivière, illustré par Naïade.

Notre gamme mini n’aurait pas dû voir le jour en 2019, mais quand des amis, qui plus est, des auteurs de talents, vous proposent un jeu que vous avez rêvé d’éditer, vous foncez !
 

Revenons un peu en arrière.

Octobre 2018, Théo Rivière nous contacte pour nous dire qu’ils ont récupéré les droits de SENTAÏ CATS et qu’il veut savoir si ça peut nous intéresser. Je peux vous dire qu’à ce moment-là, je suis tellement content que je fais des roulades dans ma tête 😉
On se donne donc rendez-vous à Essen.
Nous sommes donc à Essen en 2018, assis à une table dans le hall de notre hôtel, et nous jouons à un prototype X avec Camille, Céline et Naïade. Théo arrive avec SENTAï CATS.
On y joue, le jeu est toujours aussi drôle que dans mes souvenirs. Naïade est également séduit par le jeu et nous fait part de son envie de travailler sur le projet (nouvelles séries de roulades 😉 ).

On rentre sur Grenoble et on discute de la stratégie de nos sorties avec Céline. On décide alors de repousser le prototype X, car il présente des difficultés d’éditions et les solutions ne pourront venir que par l’expérience, et nous signons SENTAÏ CATS avec Naïade aux illustrations.

SENTAÏ CATS nous pose plusieurs défis :

  • Le jeu avait déjà été signé par un éditeur et il a failli sortir sur les étals, on trouvait donc de nombreux visuels sur le net,
  • Le jeu avait déjà été illustré par Miguel Coimbra,
  • C’est le premier jeu où on va avoir une « vraie » direction artistique et où l’on va devoir tout mettre en place de « A à Z ».

Très vite, après une discussion avec les auteurs, nous nous arrêtons sur SUPER CATS comme nouveau nom. Cela nous évite les problèmes de droits. Le thème change donc aussi et on arrive sur les super héros.

Les illustrations de Miguel Coimbra étaient vraiment belles mais ne correspondaient absolument pas à notre vision du jeu et l’ambiance que l’on voulait donner à notre petite boite. Et puis reprendre ces illustrations aurait été délicat. On voulait vraiment se démarquer.
Naïade a été d’une grande aide : à l’écoute, disponible, force de propositions.
Sa première illustration était superbe. Vraiment.
Mais le style était trop « travaillé », trop « léché ». Nous voulions quelques choses de plus « naïf », « punchy » cassant plus les codes. Naïade l’a complètement entendu et est revenu avec un style complètement différent, en total adéquation avec notre vision du jeu.

Enfin, pour ce jeu, nous mettions en place nos « process » d’éditions. Nous avons tâtonné et fait des essaies d’organisations avec plus ou moins de succès qui ont données lieu à quelques discussions animées !

Nous avons appris énormément.

SUPER CATS est arrivé en boutique le 7 juin 2019.

OCTORAGE

OCTORAGE, un jeu de Nicolas Normandon et moi-même, illustré par Bruno Tatti.

Dans la lancée de notre mini-gamme avec SUPER CATS, on lance en parallèle OCTORAGE.

Le prototype avait toujours un grand succès lors de ses sorties et il correspondait bien au type de jeu de la gamme mini : simple, rapide avec un lien de parenté avec un jeu classique, le huit-américain en l’occurrence.

Le seul frein était que je sois le co-auteur et on ne voulait pas que GRRRE Games soit considéré comme un « auto-éditeur ». Cependant, notre foi dans le jeu l’a emporté.

Nous venions de signer NIDAVELLIR avec Serge Laget et de nous mettre d’accord avec Jean-Marie Minguez pour qu’il illustre le jeu. Lors d’un skype avec ce dernier, je lui demande s’il ne connait pas un illustrateur actuellement disponible, et étant intéressé par des illustrations « pulp ». Il m’oriente alors vers un ami : Bruno Tatti.

Les premiers contacts avec Bruno sont très plaisants et nous décidons de travailler ensemble.

Fort des « process » mis en place pour SUPER CATS, le projet avance bien et nous sommes très contents de notre collaboration.

Malheureusement, lors de la relecture des règles, une transmission de correction ne se passe pas comme prévu, et une coquille s’y glisse. Il s’agit d’une phrase décalée dans un paragraphe qui fausse le jeu. Petite erreur mais grosse conséquence. Les relectures suivantes ne détectent pas l’erreur et le jeu part en production.
Nous avons été pressé par le temps car nous voulions qu’OCTORAGE prenne le chemin de l’usine en même temps que SUPER CATS pour des raisons de coûts.

Résultat : découverte de l’erreur sur les règles 2 semaines avant la sortie prévue et donc le temps d’imprimer un errata et de le mettre dans la boite, cela engendre un retard d’une semaine sur la sortie.
Une erreur de débutant mais qui nous a permis de renforcer nos « process » en matière de relecture.

Le jeu est arrivé en boutique le 5 juillet 2019.

GRRRE Games : First Blood

NIDAVELLIR, un jeu de Serge Laget, illustré par Jean-Marie Minguez.

On joue une première fois à ce jeu en aout 2018, et c’est un coup de foudre instantané !

Devant notre enthousiasme et notre vision éditoriale du jeu, Serge nous fait l’honneur de signer avec nous.
Nous nous mettons à la recherche d’un illustrateur, tout en continuant le développement du jeu. Serge nous soumet l’idée de contacter Jean-Marie Minguez avec qui il a adoré travailler sur Mare Nostrum.

 Les premiers contacts sont savoureux. L’entente avec l’équipe est excellente et nous démarrons une superbe collaboration.

Il s’agit de notre premier « gros » jeu mais nos « process » sont calés, suivis à la lettre et tout se déroule fabuleusement bien. Nous formons une belle équipe avec un énorme plaisir de travailler ensemble.

Je pourrais remplir des pages et des pages sur NIDAVELLIR, mais je vais vous orienter vers les beaux articles de Serge et Jean-Marie.
Vous trouverez ici l’article de Jean-Marie Minguez avec un lien à la fin vers tous les articles de Serge Laget.

 

Notre première année en chiffres

DANY a eu une belle implantation en boutique. Même si nos choix éditoriaux ont aidé, cela n’aurait pas été possible sans Black Rock Games et ses commerciaux à l’implication sans égale, et sans les ludicaires qui se sont immédiatement appropriés le jeu et l’ont proposé à leurs client.e.s.

Après deux-trois bons premiers mois, les ventes ont diminué et ont marqué le pas durant l’été. En septembre 2019, les ventes ont repris pour progresser chaque mois et « s’envoler » en décembre avec un nombre de boites vendues plus important que lors de la sortie du jeu.

Actuellement, DANY, c’est environ 20 000 boites vendues dans le monde avec une présence en France, Québec, Bénélux, Espagne, Italie et Japon.

 

SUPER CATS a eu un mois de démarrage plus poussif avec un second mois d’exploitation vraiment bon. Le bouche à oreille et le travail des commerciaux et des boutiques nous a permis de conserver des ventes régulières et satisfaisantes sur le jeu.
Au niveau international, le jeu a vraiment été beaucoup apprécié.

Actuellement SUPER CATS, c’est environ 12 000 boites vendues dans le monde avec des productions prochaines d’environ 20 000 boites pour des partenaires étrangers.
SUPER CATS est, ou sera, bientôt disponible au Canada, Etats-Unis, Pays Bas, Italie, Russie, Japon et Espagne.

 

OCTORAGE a eu un démarrage très mou et continue à se vendre chaque mois mais a un rythme beaucoup plus lent que les deux premiers.

Plusieurs explications peuvent être évoquer :

  • Une sortie décalée à début juillet suite à une erreur de notre part,
  • Un jeu plus difficilement « pitchable » en boutique ou en tout cas qui ne laisse pas transparaitre l’ensemble des sensations offertes par le jeu lors de son explication. Le jeu prend en effet tout son sel après la première manche qui lance le jeu.
  • Un thème peut-être trop mature et trop marqué pour un party-game de ce type.

En termes de vente, sur 4000 jeux produits, nous avons presque vendu la moitié de la production.
On peut appeler ça un « four », même si financièrement, nous n’avons pas perdu d’argent grâce à une production couplée avec le premier tirage de SUPER CATS. De plus,  le jeu continue tranquillement à se vendre.
Nous sommes forcément un peu déçu pour l’ensemble de l’équipe qui a travaillé sur le jeu en particulier Nicolas Normandon et Bruno Tatti. Cependant, nous appris beaucoup avec ce projet. Nous sommes très fiers de ce jeu et nous continuons à la mettre en avant lors des festivals où nous sommes présents.
Si vous cherchez à faire des crasses à vos ami.e.s pendant l’apéro, c’est le jeu qu’il vous faut !
 

Pour NIDAVELLIR, il est un peu trop tôt pour faire un point mais le démarrage est excellent et le jeu sera rapidement disponible au Québec.

 

Petite conclusion

Avant tout, il faut bien comprendre que nous sommes un tout petit éditeur. Ce que nous pouvons considérer comme un succès est une goutte d’eau pour les éditeurs plus importants. Cependant, nous sommes très fiers de cette première année.

Quand nous avons créé GRRRE Games, nous voulions simplement faire des jeux à notre façon. Nos choix éditoriaux semblent vous avoir séduit et nous en sommes très heureux. Nos jeux ont touché un nombre important de personnes sur différents continents. On ne pouvait espérer mieux.

Avec entre 30 000 et 35 000 boites vendues la première année, nous la considérons comme un véritable succès compte tenu du marché qui est de plus en plus concurrentiel.

Nos objectifs pour 2020 :

  • Continuer à prendre un plaisir incroyable à travailler ensemble et à éditer les jeux qui nous plaisent, à notre façon,
  • Que Céline puisse enfin rémunérer son travail,
  • Intégrer « officiellement » Valériane, notre graphiste, à GRRRE Games.

Quant à moi, je continuerai à garder un emploi à côté pour que l’on reste financièrement indépendant des résultats de la société. Ça nous donne une liberté de création et une possibilité de prendre des risques sans se dire que le moindre échec nous mettrait à la rue.

Voilà, vous savez (presque) tout !

On remercie tous ceux et toutes celles qui nous ont fait confiance et nous ont soutenu durant cette belle première année.
Merci à Black Rock Games et aux boutiques sans qui rien n’aurait été possible.

 

L'aventure continue

On vous donne rendez-vous sur notre stand aux couleurs de NIDAVELLIR lors du Festival International des Jeux de Cannes (stand 06.07).
Serge Laget et JM Minguez seront présents pour dédicacer vos boites.

DANY se fait des films débarquera en boutique fin avril – début mai. Il s’agit d’une boite « stand alone » (qui se suffit à elle-même) avec 30 nouvelles illustrations, des nouvelles carte Idées contenant des titres de films, et une nouvelle personnalité : la Raison de Dany.
Vous retrouverez Phil Vizcarro et Antoine Baillargeau à la manœuvre.

CONNEC’TEAM sera disponible début juin dans la gamme mini.
Il s’agit d’un jeu coopératif d’associations d’idées et de « guessing » simultanée.
Un jeu de Jonathan Favre Godal et Corentin Lebrat.

 

Merci à tou.te.s ceux et celles qui ont eu le courage d’arriver jusqu’à la fin de cette article.
Prenez soins de vous et bon jeu !
 

Flo GRRRE

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Commentaires

Default