arthelius

[Gratuit] PDF de 110 pages "Débuter dans les jeux de société"

[Gratuit] PDF de 110 pages "Débuter dans les jeux de société"

Vous commencez à le savoir maintenant j’aime bien faire le point sur les choses et vous expliquer comment elle fonctionne. Et ce projet n’y fait pas exception. J’avais envie de vous raconter sa genèse et ma note d’intention.

Pour les plus pressés d’entre vous, vous trouverez le PDF « Débuter dans les jeux de société » à télécharger gratuitement ici. Pour les autres je vous laisse tout simplement lire la suite.

 

Au début était JDS

 

Il y a un peu plus d’un an, je lançais le magazine papier JDS, qui a connu ses moments de gloire puis une descente fatale. Pourtant, cela ne m’avait pas empêché à l’époque, de plancher en parallèle  sur un « hors série » du magazine, qui fut justement proposé en numéro supplémentaire et palier lors des campagnes de financement.

Mais voilà la dernière campagne n’atteignant pas ses objectifs et ayant reçu le prévisionnel des charges pour 2016, j’ai décidé d’y mettre fin avant d’être sur la paille. Pourtant dans mes cartons il y avait toujours ce projet de hors série, qui était quasiment terminé au niveau de l’écriture, ainsi que d’autres petits frères.

b222e09a56149b5f322724f036df793f6fd8.jpe

 

L’après

 

Plutôt que de voir tout ce travail partir en fumée, j’ai décidé de l’utiliser en demandant à mon super correcteur attitré s’il voulait bien encore supporter mes idées folles pour offrir à tous un ouvrage pour débuter dans le jeu de société.

Le postulat de base était assez simple, j’avais moi-même été plongé dans le monde des jeux de société quelques années auparavant sans préparation aucune, débroussaillant comme je le pouvais le terrain. Or durant la rédaction de mes nombreux articles et réflexions, et lors de mes séances à notre ludothèque j’avais pu me rendre compte à quel point l’image des jeux de société auprès des gens était vieillotte. Et pour ceux que cela intéressait, beaucoup m’exprimèrent leur difficulté à entrer dedans tant ce monde leur semblait vaste et obscur. Perdu devant tous ces titres et styles différents.

Nous avions alors d’un côté des personnes qui avaient une image du jeu de société moderne, se basant sur des vieux hits des années 50 et 60. Et de l’autre des personnes bien tentées par la chose, mais qui ne savait par où commencer. Donc deux types de public complètement perdu et qui n’avaient aucune idée de ce qu’étaient véritablement les jeux de société de nos jours.

f09083dd0a1a14d300e829b1a0e4f83ab2c1.jpe

 

Accessibilité

 

Moi-même je m’étais heurté à la volonté de « former » un groupe de joueurs pour faire quelques parties, trouvant difficilement dans mon entourage des joueurs assidus. Il fallait donc rendre ce loisir accessible, si l’on voulait casser son image et trouver des joueurs. Surtout lorsqu’on part du principe que l’on doit partager ses connaissances et que l’envie de dispenser sa passion est forte. Tout ceci amenait petit à petit à la réalisation de cet ouvrage.

Récupérant petit à petit les articles corrigés, et n’ayant pu utiliser la maquette que j’avais spécialement réalisée pour la saison 2 de JDS, je mettais en page tranquillement le hors série qui n’en était plus un. Sans objectif de délai, tranquillement, en espérant sincèrement aider le monde du jeu de société et les personnes qui souhaiteraient le découvrir.

0377510edf32bafa3754c702f94b12f4de35.jpe

 

Pourquoi c’est gratuit ?

 

En voilà une bonne question. Au début le hors série devait faire partie d’une campagne Ulule et être proposé ensuite à la vente, comme les magazines. Mais avec la disparition de JDS cela n’avait plus grand sens. De plus en réfléchissant bien, en suivant le circuit classique, boutiques et web sur les sites spécialisés, s’était aller à l’envers de la logique de cet ouvrage. Car si l’on débute où on ne sait vers où se tourner. Donc faire cet ouvrage et le proposer principalement à des joueurs était assez paradoxal. Difficile alors de toucher le public-cible, c’est-à-dire les non-joueurs. Sauf si des joueurs achetaient le livre pour ensuite l’offrir. Trop complexe et surtout trop hasardeux et illogique au final.

Du coup pour mieux mettre en avant mon envie de partage ce travail d’or et déjà rédigé, j’ai décidé de le proposer de manière gratuite afin de toucher le plus de monde possible. L’idée étant que vous le téléchargiez (gratuitement et sans inscription), pour ensuite le passer à votre entourage, que vous le partagiez sur facebook et twitter afin que vos contacts qui ne connaissent pas les jeux de société soient tentés de s’y essayer, grâce à la gratuité de l’ouvrage. Sans prendre de risque.

Et j’espère sincèrement que cela marchera, car vos partages et messages seront mes seules rémunérations pour ce travail, et la motivation est très importante pour continuer. Enfin, j’espère que vous apprécierez cet ouvrage qui fut réalisé avec passion, mais qui ne serait très certainement pas parfait.

Bonne lecture et bon partage, et surtout bon jeu !

 

Télécharger l'ebook "Débuter dans les jeux de société".

9aa28dd24313ee763c765916739b895acb3b.jpe

 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

1Je n'aime pas

Commentaires (47)

Default
Eolindel
Eolindel
Bonjour,

Ce texte fait converger beaucoup d'informations rarement concentrées ailleurs et a le mérite de donner des noms de jeu associés à différentes mécaniques, thématiques, etc.

Ce qui m'a personnellement le plus gêné est la mise en page avec le fond orange qui rend très difficilement lisible le texte lorsque l'on saute d'une partie sur fond blanc à une partie colorée. C'est dommage car cela dessert le contenu que j'ai pour ma part trouvé agréable avec la possibilité de pouvoir piocher des informations à droite à gauche en fonction de ce qui nous intéresse.

Comme d'autres, je pense qu'une version numérique pourrait permettre d'accentuer encore ce côté "aller là où on a envie de lire". D'autant plus que la lecture de ce genre d'ouvrage ne se fera jamais sur papier (110 page en couleur, ça coûte trop cher à imprimer).

En tout cas, contrairement à d'autres, j'aurais aimé avoir ce genre d'ouvrage lors de mes découvertes en particulier pour les mécaniques et leur nom (draft, deckbuilding, etc). Les angles d'attaques différents sont pertinents même si j'aurais trouvé un intérêt à une entrée par thématique : far west, horreur, SF, médiéval, asiatique, seconde guerre mondiale, etc. Bref, l'idéal serait un classement à facette des grands classiques (mécanique, thème, prix, nombre de joueurs).

Bravo pour l'effort de synthèse qui est conséquent.
harveyfox
harveyfox
merci pour tout ce travaille
LEauCEstNul
Et le jeu de rôle ?
Vaste sujet, certes, mais il mérite son petit paragraphe :o)
arthelius
arthelius
Trop vaste pour en parler à sa juste valeur. Et je ne suis pas expert dans le domaine donc je ne préféreais ne pas dire de bêtise à son sujet.
Vinterland
Vinterland
Bonjour,

Pareil que quelques autres: "débuter dans les JS" n'est pas le titre adapté. "Le monde des JS", "L'univers des JS", "Le guide des JS", ou simplement "Introduction aux JS" correspondent en revanche au contenu. En tous cas moi, qui suis relativement nouveau venu (deux ans), j'ai pris un grand plaisir à sa lecture. Evidemment, on peut toujours regretter ici et là quelques familiarités, lieux communs et facilités de langage, mais comme l'a fait remarquer Manuel 1245, la critique est facile, l'art est difficile: j'attends donc les contre-propositions des râleurs professionnels, et on verra bien. En attendant bravo Arthélius pour ce "document", peu importe son nom, bien fait et intéressant.
Aurelien Le Magnifique
J'ai vraiment survolé le "livre". Loin d'être parfait pour des joueurs spécialistes, il donne quand même une bonne base pour les débutants. Il y a un réel effort de documentation et il ne faut pas le nier. C'est courageux de ta part. :)
manue1245
manue1245
Moi je n'ai pas encore lu donc je ne vais pas parler du contenu. J'ai juste à dire merci pour le travail effectué, en soulignant que la forme de certaines critiques ci-dessus me hérisse le poil. Les Yaka Foke sont légions, allez-y les gars: faites donc.
Satya
Satya
Meme si perfectible sur certains aspects - cela a le gros mérite d'exister et surtout d'être publié (gratuitement en plus !): merci pour le travail derrière (qui doit etre monstrueux) et la contribution pour notre communauté ludique ...
Ouistoto
Ouistoto
Le but est de donner envie, pas de rentrer dans un dossier qui nous définit le jeu de société, qui fait des analyses, de l'histoire ou qui explique les mécaniques de jeu, etc. Typiquement le genre de dossier à ne pas faire seul et à réfléchir au sein d'un groupe, avant de se lancer. Le néophyte, il veut juste qu'on le guide. Les catalogues des boutiques fournis par les éditeurs sont très bien pour ça. En plus, ton pavé est gratuit ! oO Je ne sais pas combien de temps tu as mis pour écrire tout ça - beaucoup j'imagine ! - , mais j'espère qu'avec les critiques de fond émises, tu t'y prendras mieux la prochaine fois. Moi, à ta place, je me dirais que j'ai perdu mon temps. Et quand c'est bénévole, ça picote encore plus !!! Et, comme tu le dis toi-même, ton œuvre est destinée à se périmer. Par exemple, il n'y a pas l'excellent Patchwork dans les jeux à 2... déjà périmé ! :( Enfin, je ne suis pas convaincu par le format pdf pour un guide à l'attention des débutants. Bref. dommage. Bon courage pour la suite, quand même. :)
arthelius
arthelius
Je suis content d'avoir perdu mon temps ainsi ...
romjé
romjé
Je pense que les catalogues sont des instruments commerciaux, qu'il faut prendre comme tel. Ce n'est pas parce que dans un catalogue, la photo du matériel et le speech écrit à coté me plaisent que le jeu me plaira et sera fait pour moi.
Si ça me plait c'est que la pub est conçue pour me plaire, parce que des professionnels travaillent pour.

J'ai du coup envie de faire beaucoup plus confiance aux avis des gens "qui s'y connaissent", qu'aux publicitaires.
Quand je cherche un bon fromage, je vais demander conseil à mon fromager, je ne vais pas me plonger dans le catalogue d'une grande surface...

L'ebook en question, malgré les manques qui ont étés soulignés plus tôt, donne quand même envie de s'intéresser au domaine, et les conseils de jeux semblent avisés et surtout désintéressés.
Ces avis, combinés à ceux d'autres joueurs avertis et à ceux d'autres spécialistes, constituent une bien meilleurs garantie, à mon sens, qu'un catalogue éditeur !
amnesix
amnesix
Félicitations pour la démarche et la cohérence de l'ensemble. J'ai beaucoup aimé la lecture même si bien sûr je ne partage pas chaque point (ce n'est pas l'objet). Le plus gros souci qui t'a déjà été relevé c'est que la forme du support ne répond pas à l'objectif affiché d'amener les non joueurs vers le jeu de société moderne. Et pourtant je partage ce constat de base il y a un vrai intérêt dans cette démarche.

Si jamais tu te replonges un jour ce sujet, voici quelques propositions que je peux te livrer :

- raccourcir (quitte à proposer une annexe). Par exemple tu peux proposer 1 page par sujet (Pourquoi jouer ? Comment jouer (arriver au jeu) ? et à quoi jouer (selon temps dispo, âge, ...) ?

- proposer une mise en page pro : c'est un doc en ligne, il faut des liens pour chaque jeux cité, des renvois à des articles pour approfondir,... Les coupures orange rendent parfois la lecture difficile, les images doivent être en face des jeux pris en exemple, le ton moins personnel (quitte à mettre un avertissement).

- partir des jeux de références pour amener vers un ou plusieurs équivalent moderne (c'est l'esprit qui fonde le document) quitte à faire des approximations : Par exemple : jeu de course : l'oie / mille borne inconvénients (temps d'attente, pas fun,...) -> le lièvre et la tortue ou camel up ; jeu de majorité : Risk -(frustration, longueur, pas de retournement de situation) > catane, Origin,... jeux d'ambiance : ....

En tous cas bravo, toutes les initiatives qui visent à faire connaître et partager notre passion sont bonnes à prendre :)





-
Acathla
Acathla
Beau boulot...mais tu devais t'y attendre, une pluie de critiques. Toute initiative est bonne à prendre. Bravo.
arthelius
arthelius
Les critiques ne me dérangent pas, surtout lorsqu'elles permettent d'avancer. Et puis je l'ai fais avant tout pour aider et partager, et si cela a pu être le cas ou le sera, ça me suffit déjà amplement. :)