20.100

Gosu comme Goblin's Supremacy

Gosu comme Goblin's Supremacy

C'est en novembre dernier que Moonster Games se révélait au grand public avec un premier dont on sait désormais, officiellement, qu'il s'appellera "Gosu". Gosu comme Goblin's Supremacy ou comme Chef en coréen. Il sortira pour la rentrée prochaine.

Qu'en dire pour l'instant ? Ce jeu de cartes est l'œuvre d'un Japonais, joueur émérite de "Magic : the Gathering" et que pas mal d'éléments de "Gosu" s'en inspirent. Attention, il ne s'agit en rien d'un jeu de cartes à collectionner. Seuls la présence de cinq couleurs, d'effets déclenchés rappelle son illustre prédécesseur mais il peut aussi se rapprocher de ""Race for the Galaxy" pour la pioche commune.

Chacun va essayer de se constituer la plus solide armée possible afin de pouvoir affronter et vaincre ses adversaires. Les cartes représentent donc des unités de gobelins ou des personnages spéciaux. Ceux-ci se caractérisent principalement par leur couleur et par leur rang. Les unités de rang 1 à la base puis de rang 2 et 3. Une des contraintes de base est qu'un personnage de rang 2 ne peut être mis en jeu que si le joueur dispose d'un rang 1 de la même couleur. idem pour un rang 3 qui nécessite un rang 2.

Pas mal de cartes disposent de pouvoirs spéciaux mais durant un tour de jeu, un joueur ne dispose que de deux points Action en tout et pour tout. Il ne pourra donc déclencher que deux effets ou piocher -cette fonction nécessite aussi des points d'action- ou jouer des cartes de sa main. Vient à cela s'ajouter le principe des cartes libre ou non. Est libre une carte près de laquelle aucune autre carte n'a été ensuite posée, soit à côté, soit au dessus.

Forcément, les cartes de rang 2 sont bien plus puissantes que celles de rang 1 mais elles ne peuvent pas être plus nombreuses dans l'armée d'un joueur. Quant aux rangs 3, les généraux, ils modifient les règles du jeu

Tout cela pour arriver à se constituer une armée qui va aller mettre la pâtée à celles des autres joueurs. Le mieux pour se faire une idée plus précise, c'est d'attendre la publication des règles et surtout d'essayer le jeu. Emmanuel Beltrando sera présent à Cannes pour le festival international des jeux avec deux protos sous le bras et un max de disponibilité jour et nuit pour faire essayer "Gosu".


"Gosu"
un jeu d'un jeune Japonais doué
pour 2 à 4 joueurs
à partir de 10 ans
édité par Moonster Games
disponible en septembre

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (7)

Default
Malou
Malou

Je dis banco, surtout si cela amène en plus des illustrations genre nouveau manga (style Ankama ou autre) -> parce que ça dépote.

En plus, on peut se dire que le principe de Magic l'assemblée peut se décliner à l'infini sur les thèmes qu'on affectionne. Gobelins et autres méchants teigneux de la Fanatsy.

Kong
Kong

Son nom est Kim Satô (Japonais d'origine Coréen), mais ce n'est pas sûr que son nom soit sur la boîte, en tout cas pour le moment il ne veut pas trop… Comme beaucoup de monde a travaillé au développement du jeu (sur 2 continents), il préfère identifié une team de R&D plutôt que son nom tout seul, on verra bien d’ici là, en tout cas il a d’autres protos dans son incroyable cerveau, donc ce n’est pas son dernier jeu !

jibentus
jibentus

Pourrait-on savoir le nom de l'auteur ? Même si c'est son premier jeu, même si il est japonais, même si il doit avoir un nom à coucher dehors, c'est quand même lui le créateur du jeu hein... Respect de l'auteur bordel ! ^^

Grunt
Grunt

Mon petit doigt m'a dit que je devrais beaucoup aimer, donc j'ai hâte de tâter du gob' :)

Killah
Killah

Tout cela a l'air fort sympathique

Kong
Kong

Merci beaucoup, il y a maintenant aussi le logo du jeu et 2 fonds d'écran à télécharger sur le site : http://bit.ly/abdhE2

Emmanuel

zootek
zootek

Bon courage à ce nouvel éditeur !