Goodwill - Explications

Par JulienD

Publié le 28 sept. 2016 • Lecture 4 min. •  3709 vues

Goodwill - Explications

Qui suis-je ?

Bonjour, je m’appelle Julien Dauxert et je suis l'auteur de Goodwill, qui sera bientôt édité par PixieGames grâce à votre soutien lors d'une campagne de financement participatif sur Kickstarter début novembre.

J'aime beaucoup les jeux, surtout les jeux de société.
Depuis 2005, je travaille dans l'informatique d'une banque.

Dans le cadre d'une formation sur la finance de marché, j'ai entendu la phrase :

« le prix d'une action est la synthèse des opinions des acteurs du marché »
J'ai trouvé cela intéressant et je me suis dit qu'un jeu pourrait faire sentir ce concept.
Ce n'est pas la première fois que je me lance dans la création d'un jeu. J'ai quelques maquettes sous le coude, qui parlent de mammouths, de réchauffement climatique, de migration de gnous…
Goodwill me parait avoir une bonne dose de pédagogie en faisant manipuler certains concepts de la finance.

 

Comment ça marche?

Voici quelques lignes pour décrire la mécanique principale de Goodwill :
Il y a 3 entreprises qui se partagent le même marché.
Les joueurs sont des actionnaires. Ils ont accès à des informations secrètes sur l'environnement de ces entreprises.
L'exploitation de ces informations est l'axe principal pour gagner.

2 types d'exploitation par le joueur :

  1. Vendre ou acheter des actions à un prix que le joueur imagine intéressant compte-tenu des informations qu'il a vu.
  2. Positionner, en tant qu'actionnaire (majoritaire ou non) le patron idéal pour piloter cette entreprise compte-tenu des informations qu'il a.

La grande originalité de Goodwill est qu'il n'y a pas de carte qui donne le prix des actions des entreprises. Ce sont les avis divergents des joueurs sur l'avenir des entreprises qui déterminent le prix de l'action et génère un achat/vente entre 2 joueurs.

 

Et plus concrètement ?

Voici un tour de jeu de Goodwill:

1) Pioche et positionnement des 4 informations de l'année.

2) Transactions/Négociations sur les 3 entreprises

  • Entreprise Amber :
    • Achat/Vente d'actions entre les joueurs.
    • Si les actionnaires le souhaitent, ils peuvent changer le patron.
  • Entreprise Black : Idem
  • Entreprise Crimson : Idem

3) 3 des 4 informations se transforment en événements qui modifient les entreprises et les prix des ressources.

4) Calcul, pour chaque entreprise, de combien elle gagne ou... perd.
Pour une partie classique, nous faisons 5 tours.

Dans la phase d'achat/vente d'actions, chaque joueur est seul, avec ses informations, face aux autres joueurs.
La phase de choix de patron est un moment de dialogue où des intérêts communs peuvent faciliter les unions de joueurs, donc les convergences d'opinions, et donc un choix plus avisé de patron.
Là où ces 2 phases sont liées, c'est le fait que acheter ou vendre une action, c'est aussi acheter ou vendre un bulletin de vote pour choisir un patron.

 

Et les événements dans tout ça ?

Les événements peuvent être de nature très différente, deux exemples ci-dessous :

  • Une diminution du prix d’une des 3 ressources utilisables par les entreprises, ici le pétrole.

17b0ad8331b87c1099fb890f6fb4a440a7e6.jpe

  • Un scandale médiatique sur une des 3 entreprises (ici « Amber ») qui va provoquer la démission immédiate de son patron.

1c8ca081e41a9680103e1361cf951451f3f8.jpe

Pour être exhaustif, il y a 6 types d’événements :
3 qui ne dépendent pas des patrons :

  • Modification du prix des ressources utilisées par les entreprises (comme le pétrole au-dessus).
  • Taxe ou aide ponctuelle sur les entreprises selon les ressources qu’elles utilisent.
  • Scandale médiatique qui entraîne le départ du patron et une perte de part de marché (comme Amber au-dessus).

et 3 qui en dépendent :

  • Changement de ressource utilisée par une entreprise.
  • Diminution du nombre de ressources utilisées par une entreprise.
  • Pub ! Prise de part de marché par une entreprise au dépend des 2 autres.

Mise en situation

Pour détailler les conséquences sur une entreprise, je vais partir de l'exemple suivant. Voici l'entreprise Amber, elle a actuellement :

675bc75dff43cf29f5fccb8d878c88866d75.png

 

 

- le patron : Renzo Panetone

- 3 ressources à payer pour fonctionner, à savoir 2 pétroles (baril) et 1 ouvrier (casque)

- $250 dans son capital (les lingots sur le coffre)

- 35% de part de marché (le curseur sur la droite)

 

 

 

 

 

 

 

Sur un plateau dédié, le prix des 3 ressources est indiqué. Les prix commencent tous à $10 et peuvent évoluer entre $0 et $25.

536d62d2f51b12b4b422c2ff6c47328306ec.png

A la fin de chaque tour, chaque entreprise gagne ou perd de l'argent selon la formule suivante :
Sa part de marché - Prix des ressources qu'elle utilise - Salaire de son patron


En l'état actuel, pour Amber cela donnerait :
- a une part de marché de 35%, qui rapporte $35
- a 3 ressources à payer : 2 pétroles qui coûtent $10 chacune et un ouvrier qui coûte $10, soit $30 au total
- un patron qui a un salaire de $5
Donc, Amber gagnerait à la fin de l'année : $35 - $30 - $5, c'est à dire $0. (tout ça pour ça!!)

Mais si cet événement était arrivé,
17b0ad8331b87c1099fb890f6fb4a440a7e6.jpealors le prix de la ressource pétrole serait passée à 0.

Et donc Amber aurait gagné $35 - ($0+$0+$10) - $5, soit $20. (Ah! Là c'est mieux!)

 

Que vois-je ?

Au début de chaque tour, 4 cartes événements sont piochées au hasard, ainsi qu'un indice de véracité pour chacune.
A ce stade, il faut considérer un couple événement/indice de véracité comme une information, un tuyau!
Ces 4 informations sont positionnées sur un plateau qui indique lesquelles sont accessibles à quels joueurs.
Tous les joueurs peuvent en voir 2 parmi ces 4, mais toujours des combinaisons différentes. Cela fait que tous les joueurs connaissent 50 % des événements à venir, mais aucun parmi eux ne voient la même chose.

31ef4bb0d92d42c82540cce6f9c0094829ea.png

Le tour se joue, c'est à dire des achats/ventes d'actions et d'éventuels changements de patrons.
Puis, les 4 informations sont révélées et les 3 avec les indices de véracité les plus élevés deviennent réellement des événements (ce qui implique que seul un des deux événements vus par un joueur va se réaliser forcément, pour le plus petit, l’incertitude restera jusqu’à la résolution des 4 événements).

 

Et les patrons dans tout ça ?

Dans Goodwill, il y a 9 cartes patrons.
Les transformations des entreprises sont entièrement pilotées par ces cartes patrons.
Exemple de patronne : Satya Parvati

29a7c8ae22991d344d2ee8b0842ccade2158.png

Il y a 2 types de transformations qui concernent les ressources à payer par les entreprises :

  • L'innovation permet de switcher des ressources en une autre ; de préférence moins chère. Cette capacité d'innovation est symbolisée par un nombre d'ampoules sur les cartes patrons. Pour Satya, c'est 3, c'est à dire le maximum.
  • Le rendement permet de diminuer le nombre de ressources à payer. Les entreprises commencent avec 3 ressources à payer, cette capacité du patron permet de passer à 2 ressources, puis même à une seule. Cela est symbolisé par un nombre d'engrenages sur le patron. Satya est à 0, Renzo est à 1.

675bc75dff43cf29f5fccb8d878c88866d75.png 

  • La dernière transformation possible pour une entreprise est la prise de part de marché. Cela est piloté par le niveau de publicité du patron. Ce niveau est symbolisé par un nombre de journaux. Satya en a 2; Renzo 1 seul.

Et qui choisit ces patrons ?

Ce sont les actionnaires, c'est à dire les joueurs, au prorata du nombre d'actions qu'ils ont.

 

Mais encore ?

Nous vous avons préparé le compte-rendu détaillé et agrémenté de photos d’une partie de débutants.
Il sera posté d’ici 2-3 jours.
Vous pourrez aussi nous retrouver aux dates suivantes pour essayer Goodwill :

Le Nid – Cocon Ludique (Paris) : 06/10 – 19h00
Flag Café (avec l’Association des Joueurs Anonymes)(Paris) : 20/10 – 19h00
Boutique Ludifolie (Vincennes) : 03/11 – 19h30
Boutique Le Gobelin (Sartrouville) : 09/11 – 19h30

Et parlons en sur le Forum!


JulienD

Commentaires (9)

Default
JulienD
JulienD
Bonjour,
décalage de la soirée Goodwill au Gobelin de Sartrouville.
Ce ne sera pas mercredi 9/11/2016 (aujourd'hui), mais mercredi 30/11/2016.
Voici un lien pour les inscriptions:
https://www.inscription-facile.com/form/gdjAhC6GMpTyIhTLPvUl
Merci pour votre compréhension,
Julien
JulienD
JulienD
15 Novembre! Ce doit être la fatigue de la préparation du KS ;)
JulienD
JulienD
Rectificatif, la soirée Boutique Ludifolie (Vincennes) ne se fera pas le 03/11, mais le 15/09 à 19h30. Merci de votre compréhension et j'espère à bientôt.
JulienD
JulienD
2 TTTV sont accessibles pour les abonnés depuis hier. https://www.trictrac.net/actus/goodwill-de-la-partie https://www.trictrac.net/actus/goodwill-de-l-explication
JulienD
JulienD
Bonjour, nous étions sur TTTV le 21/09/2016. Je ne sais pas encore quand les vidéos seront débloquées.. A suivre..
gobarkas
gobarkas
Ca me fait penser à 30 carats en peut être moins simple (sans que ce soit négatif)
Lapinesco
Lapinesco
Ha oui bien vu (et j'aime beaucoup 30 carats), il y a cette idée oú chaque joueur a des bouts d'information que les autres n'ont pas. Apres dans Goodwill, il y a l'effet tuyau/tuyau percé qui donne vraiment sa saveur, et chaque tour redistribue les évènements ce qui lisse l'effet reproché, parfois, à 30 carats, que les extrêmes sont plus forts et déterminants.

Sinon, côté complexité, Goodwill est comme tu dis un cran au dessus (estimation des événements, projection des valeurs, anticipation des bouleversements).Mais reste très abordable, 1tour et tout le monde a tout pigé, du moins le principal, reste les petites subtilités qu'apportera l'expérience (et c'est tres bien comme ça)
Zemeckis
Zemeckis
J'aime beaucoup le coté "les joueurs voient des infos différentes, plus ou moins probables et va tenter d'agir en conséquence". Bonne chance pour le KS de novembre, et également hate de voir un compte rendu de partie et/ou un TTTV.
gobarkas
gobarkas
Ca a l'air très interessant!
Une TTTV?