Kmylle06

Foothills : le chemin de fer gallois pour deux joueurs

Foothills : le chemin de fer gallois pour deux joueurs

Foothills, un jeu de construction de chemins de fer au Pays de Galles pour deux joueurs, édité par Funforge et bourré de cubes en bois !

 

Synopsis 

Vous incarnez le contremaître d’une équipe de travailleurs chargés de développer un réseau de chemins de fer dans les montagnes du Pays de Galles, à une époque où les transports par chevaux ne sont plus suffisants. La concurrence fait rage ! Déblayez des gravats, créez rails et gares, transportez des passagers pour remporter la partie !

Foothills est un jeu expert de la gamme « jeu pour deux joueurs » chez FunForge, dans l’univers du jeu Snowdonia.

Tric Trac

Comment on joue ?

Les joueurs s’affrontent en duel. Chacun dispose d’un set de 5 cartes de départ ayant chacune deux actions différentes, l’une au recto, l’autre au verso. Le plateau de jeu est représenté par un ensemble de cartes alignées entre les deux joueurs, qui pourront tous deux effectuer des actions sur les cartes. Chaque ligne de cartes représente une future ligne de chemin de fer.

Tour à tour, chaque joueur effectue une action d’une carte de son set, puis la retourne. La mécanique de retournement des cartes oblige à bien programmer ses actions pour ne pas se « bloquer ». Les actions suivent l’ordre de construction d’une ligne de chemin de fer : déblayer les gravats posés sur les voies, construire des gares et des lignes de chemins de fer à l’aide de pierres et de fer que vous aurez récoltés ici et là.

La construction d’une gare permet en bonus de réaliser une action située sur la carte de la gare, qui permet par exemple d’échanger des ressources, de construire des rails, etc. Une action permet aussi de déplacer son « géomètre » (« ouvrier » personnel du joueur) au « pub » où pourrez mettre une de vos cartes du set de base dans la pile de score. Une fois la carte disposée dans la pile de score, le joueur peut choisir une autre carte parmi celles disponibles à côté du plateau, comportant des actions différentes. Les cartes mises dans la pile de score ne peuvent plus être utilisées mais rapporteront des points à la fin de la partie.

Une action permet de puiser des ressources (fer ou pierre) dans l’entrepôt où sont disposées des ressources puisées au hasard dans un sac opaque. Parmi celles-ci, quelques cubes blancs « événements » viennent perturber la partie s’ils sont tirés : un « concurrent » est alors placé sur une des cartes du plateau de jeu central, venant perturber les plans des deux joueurs et accélérer un peu la partie. Lorsqu’une voie de chemin de fer est achevée, on y place un heurtoir. Le dernier tour est déclenché lorsque 5 heurtoirs ont été posés.

Tric Trac

Comment on gagne ?

Le joueur ayant le plus de points à la fin de la partie a gagné.

Il existe de multiples façons de scorer dans Foothills : en construisant des rails et des gares, en multipliant les passagers transportés, en convertissant des ressources ou des passagers en points à l’aide des actions bonus des gares ou encore grâce à des scoring spécifiques aux lignes de chemins de fer.

Mais toute l’intelligence du scoring de Foothills repose sur la pile de score, constituée grâce au « pub ». Toutes les cartes que le joueur aura déposées dans cette pile lui apporteront des points. Les cartes offrent chacune un axe de scoring particulier (par exemple 1 point pour deux rails construits, 1 point pour deux passagers, 1 point par gare construite, etc.).

 

Mon avis

Echelle du plaisir : 90%

Foothills, derrière son aspect « vieux jeu à l’allemande », propose des mécaniques d’une grande fluidité. Nous avons été marqués par l’originalité et la grande intelligence de la mécanique des actions recto-verso des cartes, qui demande de bien coordonner ses actions et de les planifier efficacement, cela servi par une iconographie efficace.

Foothills peut paraître austère avec ses graphismes d’un autre âge et ses cubes en bois. S’arrêter à cela serait selon nous bien dommage. Foothills est un jeu assez unique. Il apporte un truc nouveau, plaisant, et ne s’arrête pas au principe de base de la gestion de ressources. Le jeu est tendu et l’interaction est suffisamment présente.

On reprochera peut-être au jeu la qualité très moyenne des cartes (même si elles ne sont pas amenées à être brassées) et le caractère peu pratique du sac en tissu pour aller chercher des ressources lorsqu’elles ne sont pas destinées à aller dans l’entrepôt.

La rejouabilité est correcte, six des huit lignes de chemins de fer étant mises en place en début de partie, permettant donc de varier les actions disponibles sur le « plateau » de jeu. Elle est également favorisée par des axes de scoring multiples qui poussent à varier les stratégies.

En bref, Foothills est un jeu pour nous et il restera dans notre ludothèque. Il plaira aux joueurs recherchant un jeu expert de gestion de ressources et de « management de main », désireux de jouer à deux sans pour autant se lancer dans plusieurs heures de partie, et sachant s’abstraire d’illustrations un peu datées.

 

C’est top

  • La mécanique intelligente de retournement de cartes
  • La durée de partie
  • L’interaction bien présente
  • Un jeu pensé pour jouer à deux

 

C’est frustrant

  • Les graphismes désuets
  • La qualité des cartes
  • Le sac pas pratique pour récupérer les ressources

 

Fiche technique

Auteurs : Ben Bateson et Tony Boydell

2 joueurs, à partir de 12 ans

Durée : 30 à 45 minutes

Prix : 30€

Foothills : le chemin de fer gallois pour deux joueurs

Pour plus de reviews, de vidéos et de news sur le monde du jeu de société, rendez-vous sur Jeu Descouvre !

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Foothills
Foothills
Par Tony Boydell et Ben Bateson
Illustré par Klemens Franz
2 10+ 40´

Commentaires

Default