FlatlinedGames

Flatlined Games : Newsletter Essen

Flatlined Games : Newsletter Essen

Bonjour à toutes et tous!
Essen approche, et il est grand temps pour une newsletter Flatlined Games!

Flatlined Games 'au quotidien'


Flatlined Games s'en sort bien et cela fait maintenant plus d'un an que j'ai quitté mon job de consultant pour gérer Flatlined Games à temps plein. Je suis toujours seul à bord, et je n'ai toujours pas de Ferrari dans le garage. Mais je suis toujours là, je dois donc avoir pas trop mal géré les choses jusqu'ici. Je 'bootstrappe' mon affaire, c'est à dire pas de prêts bancaires et un réinvestissement systématique de l'argent qui rentre. Du coup la croissance est lente, mais c'est un modèle fiable et je suis seul maître à bord, ce qui de nos jours est un luxe rare. Cela signifie aussi que nos produits sont parfois temporairement indisponibles, car nous réimprimons en petites quantités selon nos moyens.


La tendance actuelle semble être de publier et de passer à autre chose, laissant les nouvelles sorties remplacer les jeux précédents. Chez Flatlined Games nous travaillons à garder nos jeux disponibles tant qu'il existe de la demande, et essayons de publier des jeux qui auront une durée de vie de plusieurs années plutôt que 6 mois. Ceci nous permet de mieux amortir les coûts de développement d'un nouveau jeu, c'est mieux pour les auteurs qui reçoivent des royalties plus longtemps, et c'est mieux pour les détaillants qui peuvent faire des démos et travailler nos produits sans risquer qu'ils deviennent indisponibles quand leurs efforts sont suivi d'une demande effective des clients. Si vous cherchez nos produits et qu'ils ne sont pas dans les rayons, demandez à votre détaillant de contacter notre distributeur et il sera fourni dès que possible.

Etre un éditeur indépendant n'est possible que grâce à votre soutien, donc Merci à vous!
J'ai passé l'essentiel de 2014 a consolider notre présence internationale. Grâce à notre distributeur Iello j'ai été mis en contact avec leurs partenaires internationaux et nos jeux font leur apparition sur leurs marchés.
Notre Best-Seller, Rumble in the House/Dungeon est maintenant disponible aux U.S.A. et au Canada, et sera bientôt disponible en Russe et en Chinois. Nous arriverons à 50.000 exemplaires vendus cet hiver, un succès incroyable pour ce chouette petit jeu!


Default

Le premier tirage de Twin Tin Bots, le jeu de programmation de robots de Philippe Keyaerts (Small World) est presque épuisé. La plupart des exemplaires de Twin Tin Bots ont été vendus en Europe et nous préparons un retirage pour les Etats-Unis.

Essen 2014 Default

nous serons présents à Essen Spiel'14 du 16 au 19 Octobre, notre stand portera le numéro 1D139 comme l'an passé.
Passez nous rendre visite, et découvrez notre nouveauté, Robin.

L'illustrateur Quentin Ghion sera présent sur le stand durant tout le salon et l'auteur Frederic Moyersoen (Saboteur) sera présent chaque après-midi de 14.00 à 15.00.

Nous serons aussi présents dans le livecast BGG le vendredi 17 à 15.00 pour ceux qui ne peuvent pas se rendre en Allemagne.

Notre nouveau jeu : Robin

Default

Lors du salon Spiel'14 à Essen, Flatlined Games présentera son nouveau jeu : Robin, de Frederic Moyersoen (Saboteur)
http://www.flatlinedgames.com/fr/jeux/robin

Nous serons aussi présents à la Tric Trac TV en live le 01 Octobre en début d'après-midi.

Dans Robin, les joueurs rejoignent les joyeux compagnons de Robin des bois pour dérober les riches et donner aux pauvres. Robin revisite le classique jeu des familles avec un système de déplacements et d'échanges malin et amusant qui maintient les joueurs impliqués durant toute la partie.
Robin est produit luxueusement, avec des cartes 100% en plastique qui sont très résistantes et faciles à mélanger, et une belle boîte à couvercle magnétique qui ressemble à un château une fois ouverte.

Default

Robin se joue avec 2-6 joueurs de 8 ans et plus et dure moins de trente minutes.
Nous avons publié une série de 5 articles qui détaillent le processus créatif et de développement de Robin :

part 1 - De Porto Seguro à Robin
part 2 - Développement et playtesting
part 3 - Une interview de Frederic moyersoen
part 4 - Design Grapĥique
part 5 - journal de l'illustrateur Quentin Ghion


Vous trouverez une description complète, des images et le livre de règles sur notre site : http://www.flatlinedgames.com/fr/jeux/robin

Précommandes Essen


Nous avons fait venir par avion 700 exemplaires du jeu de manière à s'assurer qu'il soit disponible pour le salon. Le reste de la production est sur le bateau qui vient de Chine, et arrivera chez les distributeurs peu après Spiel'14.
Vous pouvez garantir votre exemplaire de Robin en le précommandant sur ce formulaire :http://www.flatlinedgames.com/essen_2014
Tous les exemplaires précommandés recevront un ex-ludis exclusif avec de la place pour les autographes de l'illustrateur et de l'auteur.

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

À suivre chez les professionnels...

Commentaires (4)

Default
FlatlinedGames

Ca irait probablement un peu plus vite avec des crédits, effectivement, mais c'est plus risqué, car on se donne les moyens de faire des erreurs dont on ne pourra pas assumer le coût.

Je ne dépense que l'argent que j'ai en poche, c'est old-school, mais je suis un vieux croûton ^^

Sandrine et Richard

Comme dans beaucoup de jeux un crédit bien placé, pas abusé, et en toutes connaissances de cause peut accélérer pas mal le développement d'une société...

Aprés, c'est histoire de goûts, de philosophie et d'amour du risk non, du risque...

Bonne continuation à Flatlinedgame en espérant que leur ventes soient exponentielles et non flatlined!

Kerquist
Kerquist

Pas trop d'accord avec cette vision des choses.

Les banques, c'est fait pour servir l'économie, et utilisées à bon escient, ça permet d'accélérer le développement, plutôt que de végéter pendant la période de démarrage.

La sagesse et la raison, c'est d'utiliser les outils économiques qui existent au lieu de les ignorer.

YoshiRyu
YoshiRyu

Je 'bootstrappe' mon affaire, c'est à dire pas de prêts bancaires et un réinvestissement systématique de l'argent qui rentre. Du coup la croissance est lente, mais c'est un modèle fiable et je suis seul maître à bord, ce qui de nos jours est un luxe rare.

Et je plussoie fortement cette façon de faire, c'est là la voie de la sagesse et de la raison. Bonne philosophie Mr Eric.