This is the final Coin down

This is the final Coin down
Guillaume PNP

La campagne pour Dungeon Coin touche à sa fin, il reste moins de 24 heures.

 

Tric Trac

 

Mais qu'est-ce donc que ceci ? 

Un dungeon crawler qui tient sur une pièce.

 

Le comment du pourquoi ou le pourquoi du comment ?

Dungeon Coin a un passé. Avant de faire cette campagne, je travaillais sur un jeu qui tenait entièrement sur une carte (ou un dessous de verre) appelé Don't Slap. Après de nombreux tests, j'ai changé le nom de ce jeu de société, il s'appelait Monster Chest. Au début, le graphisme de Monster Chest était un coffre au trésor et un faux coffre (mimic), mais il a ensuite évolué en un dragon et un tas d'or. 

J'ai essayé de simplifier le concept afin d'avoir une pièce pour jouer en solo et dans lequel les règles étaient suffisamment courtes pour tenir sur une pièce, Dungeon Coin est ainsi né. Afin d'être thématique, j'ai adapté le thème afin d'avoir quelque chose correspondant au nom du jeu. Dans Dungeon Coin, comme dans d'autres jeux de ce type (One Deck DungeonMini Rogue et certains jeux vidéo), vous commencez l'aventure sans beaucoup d'équipement, vous ouvrez des portes (symbolisé par des lancers de pièce) et vous pouvez entrer dans une salle où se trouve un monstre ou un coffre. Pour réussir votre aventure, vous pouvez utiliser votre chance (en lançant la pièce de manière aléatoire) ou vous faufiler et utiliser votre compétence (en lançant votre pièce en calculant votre force et votre dextérité).

Après avoir testé le jeu, demandé des devis et préparé la campagne, j'ai pris contact avec Vianney Carvalho pour qu'il illustre ce projet un peu fou. Il a accepté et ce financement participatif dépasse aujourd'hui toutes mes espérances.

 

D'autres choses intéressantes à savoir ?

Suite à la demande de certains participants, nous avons organisé un vote pour déterminer le monstre qui sera dessiné sur la pièce livrée aux contributeurs (un orc ou un dragon). Jusqu'à la fin de la campagne (mardi 8 septembre à 18h00), le vote est ouvert à tous : ici.

 

 

 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Commentaires

Default