Fée Mumuz'

Fée Mumuz': retour d'expériences

Fée Mumuz': retour d'expériences

Bonjour à toutes et à tous!


Pfiouuu il n'est pas facile de se lancer dans la création d'un jeu (surtout un jeu qui demande autant de recherches et de mises à jour que Singin' in the Game!), mais ça l'est encore moins de se lancer seul dans la création d'une maison d'édition ludique!

Je vais donc profiter de cet article pour faire un bilan du mois écoulé.

(J'ai conscience que cela pourra paraitre anecdotique, voire peu passionnant, mais comme vous le savez peut-être déjà, j'ai à coeur de montrer toutes ces tâches, souvent invisibles qui peuvent se cacher derrière le métier d'auto-éditeur).


Pour commencer, le 12 février dernier, j'ai reçu les exemplaires du jeu que j'ai mis plus de 12 ans à créer: Singin' in the Game!

Tric Trac

Vous pensez bien que voir se concrétiser ce que l'on pourrait considérer comme étant le projet d'une vie, est une grande source de satisfaction! (Pour rappel, l'idée qui se cache derrière le jeu est de proposer une espèce d'encyclopédie de la chanson, quelque chose de très complet sur les artistes et leurs chansons, tout en étant avant tout un jeu d'ambiance).Tric Trac

A partir de là, tout s'est enchaîné très vite!

Il a évidemment fallu communiquer sur la réception des jeux et répondre aux personnes ayant contribué lors de la campagne de financement participatif, qui avaient le désir de venir récupérer leurs jeux en main propre.


J'ai également essayé de mettre en place, avec l'aide de mon graphiste, la boutique en ligne, tout en me préparant pour le festival des jeux de Cannes.
Dans le même temps, j'avais aussi à coeur de préparer les premiers colis afin d'en envoyer une partie avant de me rendre à Cannes (afin de faire au mieux pour que les contributeurs Ulule puissent être les premiers à avoir leurs jeux).

Empaqueter les jeux est déjà assez long (heureusement que j'ai été un peu aidé), mais devoir enlever le céllophane des jeux pour pouvoir les dédicacer prend également un temps certain (même si ne nous le cachons pas, cela reste aussi un réel plaisir!)
Tric Trac

J'ai également eu l'honneur de recevoir quelques messages d'auteurs, désireux de me rencontrer à Cannes. Manquant quelque peu de temps à l'heure actuelle pour me pencher sur d'autres projets, j'aurais pu m'abstenir de leur répondre, mais je me souviens très bien qu'il n'y a pas si longtemps, c'est moi qui était à leur place et qui envoyait des mails aux maisons d'édition...et je me souviens également très bien de ce que l'on peut ressentir lorsque l'on se retrouve en "stand by", j'avais donc à coeur de répondre à chacun, voire même de leur donner quelques conseils lorsque cela m'était possible.

 

J'ai également pris rendez-vous avec des distributeurs dans le but de les rencontrer à Cannes et de voir si un partenariat serait possible.
De plus, je me suis penché sur les différents festivals sur lesquels je me rendrai (envisager le coût, leur importance, leur durée etc).

Il m'a aussi fallu faire fonctionner le terminal de paiement qui me permettrait d'accepter les cartes bleus sur les évènements sur lesquels je me rendrai.


A cela il faut ajouter de nombreux mails avec le fabricant de jeux (nombre de jeux facturés erronés etc) ou avec mon graphiste concernant la boutique (qui n'a vraiment pas été simple à mettre en place, d'ailleurs, nous n'avons réussi à finaliser la chose qu'à mon retour de Cannes)
 

J'ai également dû dresser des factures et les envoyer aux personnes venues retirer leurs jeux, créer les fiches du jeu sur trictrac et BGG, communiquer autour de l'ouverture de la boutique en ligne une fois que celle-ci a été ouverte!

D'ailleurs, si vous voulez vous procurez le jeu, c'est par ici que cela se passe ;) :

http://boutique.feemumuz.fr/fr/

 

Il a également fallu que je me rôde sur tout ce qui est comptabilité (en tant que littéraire, ce n'est pas franchement ce que je préfère) et que je communique avec des festivals, des radios, des lycéennes avec qui je suis partenaire sur leur projet d'étude, avec des auteurs pour envisager des partages de stands sur les prochains festivals, que j'améliore la page facebook Fée Mumuz', que je crée le groupe facebook "Singin' in the group!" afin que les gens puissent librement s'exprimer et ne pas être seulement lecteurs et/ou commentateurs de posts officiels etc etc...
Enfin, il a fallu empaqueter tous les colis que je n'avais pas envoyés avant Cannes pour ensuite m'autoriser à aller courir les boutiques ludiques et musicales afin de savoir s'ils envisageraient de mettre Singin' in the Game! en rayon (pas question de le faire avant d'avoir envoyé leur colis aux contributeurs de la campagne bien entendu)!

 

En bref, je suis, sans véritablement m'en être rendu compte devenu, auteur, éditeur, animateur, communiquant, commercial et en attendant d'en trouver un dont c'est le véritable métier: distributeur.
 

L'ensemble est...chronophage!

Pour autant, je ne peux qu'être heureux de m'être lancé dans cette voie tant l'expérience est riche, tant cela me permet de sortir de ma zone de confort, de découvrir de nouvelles choses et de faire de nouvelles rencontres.

Alors merci à tous ceux qui ont cru, qui croient et qui croieront en Singin' in the Game! et en Fée Mumuz'.

Sachez que mon bonheur ne dépend que du plaisir que vous aurez à jouer à Singin' in the Game! et à mes jeux futurs.

Merci de m'avoir lu et à très vite pour de nouvelles aventures!

 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Commentaires

Default