Monsieur Phal

Et le jeu de l'année 2012 est

Et le jeu de l'année 2012 est

Et voilà, le grand moment est passé, nous connaissons le jeu de l’année. Les jeux de l’année devons nous dire puisque il y a eu 3 prix. Oui. Voire presque 4 finalement puisqu’il y a eu de la surprise lors de la cérémonie. J’explique.

Cette année, le jury a sélectionné 12 jeux plus 1. Oui. Vous connaissiez les 12 nommés, mais personne ne savait qu’il y aurait un prix du jury spécial. Non. Je vous dis non. Oui, je sais ce que je dis. Parce que si les années précédentes le prix du jury allait à un jeu plutôt joueur, cette année les choses ont évolué. J’explique.

Là, je vais vous donner le nom du jeu de l’année, il s’agit de "Takenoko" d’Antoine Bauza chez Bombyx et Matagot. Une surprise, une hérésie même pour ceux qui voyait « King of Tokyo » vainqueur. Un succès annoncé pour les autres, car avec ce jeu, Antoine Bauza démontre qu’il est vraiment en phase avec le public, avec le secteur. L’année dernière il remportait le prix du Jury, et le Spiel Expert à Berlin et des tonnes de récompenses un peu velues, avec « 7 Wonders »., un jeu à la limite gros joueurs / grand public. Mais il y a fort à parier que cette année, avec "Takenoko" et son panda, il squattera tous les prix grand public. Son bébé offrant la douceur des jeux dit « moderne » tout en ayant la simplicité qui sied au main Stream comme on dit. Il est fort ce Bauza.

Le jeu de l’année, c’est aussi un prix pour les enfants, et dans cette catégorie, c’est "Rick le Géant", de Marco Teubner, édité par Haba, qui a séduit le jury. Un jeu qui est apparu plaisant autant pour les enfants que pour leurs parents. Avec son plateau qui rappelle « SmallWorld » et son système de dépense de cartes qui rappelle « Les Aventuriers du Rails », il ne pouvait que faire frétiller les membres d’un jury ludique de haute volée.

Et maintenant, la première surprise. Il y a un nouveau prix, le Grand Prix, une prix qui est là pour récompenser clairement un jeu pour joueur, mais avec du poil. Du velu comme on dit par chez nous. Jusque là, c’était le prix spécial du jury qui avait tendance à jouer ce rôle. Un rôle un peu flou. Mais là, c’est clair, net, précis. Et le premier jeu à remporter cette récompense est "Olympos", de Monsieur Philippe Keyaerts édité par Ystari. Le jury récompensant là un travail d’auteur remarquable sur un jeu de développement, de conquêtes, de « civilisation » qui tient en moins de deux heures. Oui Madame. "Olympos" a été Tric Trac d’Argent, ce qui démontre tout de même les qualités de ce jeu. Oui. Voilà un jury qui s’y connaît en ludique velu.

Et maintenant, la seconde surprise, car qui dit arrivé du Grand Prix dit « le jury a toujours le pouvoir du prix spécial, faut pas déconner ». Ce prix spécial est une espèce de genre de nouveauté, une carte blanche donnée aux membres. Ils l’utilisaient jusque là pour récompenser les jeux un peu costaud, mais il y a maintenant le Grand Prix. Là, du coup, ils pourraient récompenser quelqu’un, quelque chose, un auteur, un illustrateur, une réédition même s’il voulait ! Et bien c’est ce qu’ils ont fait. Le jury a craqué devant le travail effectué par Ystari sur "Sherlock Holmes : Détective Conseil" et c’est tout naturellement qu’il a décidé d’accorder à l’éditeur son prix spécial. Pour récompenser les qualités de ce jeu, de cette édition. Pensez donc, le jeu de Raymond Edwards, Suzanne Goldberg et Gary Grady a 62 notes sur Tric Trac et se paye un 4,9 de moyenne sur 5 ! Du jamais vu. Quasi que des 5 sur 5. Un Objet non identifié à essayer si on ne veut vivre une expérience ludique. Pour sûr. Ce prix est plutôt honorifique, mais les honneurs, ça compte madame. Oui.

En résumé
Jeu de l'année : "Takenoko"
Grand Prix : "Olympos"
Jeu de l'année enfant : "Rick le Géant"
Prix Spécial du Jury : "Sherlock Holmes : Détective Conseil"

Voilà, un palmarès qui devrait ne pas faire de vagues, ou si peu. On peut se dire que Monsieur Cyril d'Ystari a du coucher beaucoup pour avoir deux prix. On peut constater le travail effectuer sur les 8 années depuis l’annonce des changements, du virage de l’As d’Or. On arrive à 3 catégories bien distinctes. Une enfant, une main Stream et une pour les joueurs. Peut-être que l’on peut constater un petit manque de jeu avec de la déconne dedans. L’année n’était peut-être pas propice, la concurrence était rude… Peut-être qu’il faut réfléchir à quelque chose pour cette catégorie, peut être que le secteur a changé, que le main Stream envisagé il y a 8 ans n’est plus le même… Bref, un beau débat à avoir… Mais, en attendant, la LidJa est là pour nous redresser tout ça. Oui.

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cette vidéo

Rick le Géant
Rick le Géant
Par Marco Teubner
Illustré par Michael Menzel
2-4 6+ 25´
Achetez le sur :
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon

Commentaires (45)

Default
DéDey
DéDey

Excellent jeu que ce Takenoko que j'ai et j'y joue souvent ...

Aucune surprise pour moi qu'il soit le jeu de l'année !!!!

labelle rouge

@V1nce18 : "A quand un label rouge dans le ludique comme mon poulet roti du dimanche :p" mais je suis là ! ^^

vince_jeux
vince_jeux

Bravo à Ystari et à cyril pour leur travail. J'attends pas mal de leurs travraux cette année. J'espère que leurs prix les motivent bien plus que les critiques. Bravo à M.Bauza j'espère pouvoir essayer Takenoko rapidement

Budnic
Budnic

Très bien, très chouette liste avec un jeu que j'adore, un que je comptais acheter, un que j'ai essayé mais qui ne m'a pas plu et un que je ne connaissais pas du tout !

Maintenant, la grande question reste la suivante : Cyril Demaegd a-t-il enfin compris le message? Va-t-il enfin se décider à nous faire un jeu Ystari avec un panda en couverture? Non mais parce que là, ça commence à bien faire? Il va vouloir bouffer de la viande de panda, le Cyril, et ça peut se comprendre, même avec une double récompense...

unkle
unkle

Ravi pour Sherlock (énorme plaisir ludique) et pas surpris par le succès du panda, bien taillé pour.

Skymayer
Skymayer

Toutes les réactions sont possibles et certaines personnes seront décontenancées. Pour reprendre l'image du cinéma (c'est Cannes après tout), quand une personne se saisit d'un DVD en magasin d'un film dont elle a entendu parler en bien mais dont elle hésite à faire l'acquisition, voir Oscar du meilleur film, meilleur réalisateur et meilleur second rôle, Golden Globe du meilleur scenario, Sélection officielle du Festival de Cannes l'aide certainement à franchir le pas. Je ne pense pas qu'elle se dise que tous ces prix cumulés perdent de leur intérêt. Sauf si c'est une personne cinéphile à tendance chiante, mais l'exemple cible une personne à la culture moyenne, tant ludique que cinématographique.

Pour ce qui est du FIJ je trouve même qu'ils devraient ajouter une catégorie party games. Ceux-ci se multiplient et touchent un public très large.

Enfin concernant Takenoko, je le trouvais à priori sympa, mais après avoir fait une partie complète à Cannes je trouve qu'il est super bon. La mécanique est simple mais riche, l'interaction avec les adversaires subtile. Il est visuellement attrayant, facile d'accès, séduisant pour le joueur occasionnel, mais aussi pour le joueur plus chevronné. Bref, il a toutes les qualités décrites par l'As d'Or. Il est on fire cet Antoine Bauza !

Ingalls
Ingalls

Cher Monsieur Phal,

Je ne suis pas perdu, rassurez-vous. Il y a juste que les logos représentant les prix sur les boîtes s'accumulent et que certains pensent qu'ils en perdent leur sens. C'est pas plus compliqué que cela.

phil31
phil31

arf...rien a dire sur les As d'or, c'est bien mais pas trop risqué, je prefere personnelement la demarche des (césar, voir n'ayons pas peur des mots des tric trac d'or) ici ont est dans la politiquement tres correct, et Récompenser un jeu qui marche déja ...arf.. parfois un prix c'est plutot une aide a la decouverte, un coup de pouce, a une oeuvre qui n'a pas eu la promotion ou la lumiere a un instant T, mais je sais que c'est un eternal débat entre la grand puplique et les proffesionels, d'ailleur parfois aussi l'un n'empeche pas l'autre.

on pourrait écrire et parler des heures sur la sujet, mais "les chateau de Bourgogne" par exemple en sont une bonne illustration. Tout a Fait d'accord et Bravo encore avec la prix spécial, là pour la coup ça peut etre un vrai coup de pouce, ou juste un éclairage, sur une démarche tres louable et un excelent Travail de la part Ystari. bravo a tous

Yaourth
Yaourth

Je crois que certains ici accordent plus d'importance aux choses qu'elles en ont

marrant, ça me rappelle une histoire... un truc avec une poutre et de la paille... impossible de me rappeler précisément...

'bref, tout ça pour dire que je suis d'accord.