Monsieur Guillaume

Edgar & Lucien : Tombé dans la Fos... ko !

Edgar & Lucien : Tombé dans la Fos... ko !

Default

Sortir son premier jeu, pour une toute nouvelle maison d'édition, est toujours une gageure. Et si l'aspect "concret", que ce soit trouver un jeu ou le faire fabriquer, est devenu plutôt "plus facile", la "fenêtre de tir", "l'angle d'ouverture" pour que ce premier jeu rencontre les joueurs, ses joueurs, afin d'obtenir la reconnaissance minimum nécessaire pour que la maison d'édition continue, ne serait-ce que d'exister après un "succès d'estime", n'est pas une mince affaire. Entre le fait que cette première boite de jeu et son histoire imprimeront une première image "de marque" à l'éditeur, réussir à sortir du lot parmi un flot de nouveauté, conjugué à une temporalité de plus en plus réduite n'est pas une mince affaire.

DefaultPersonne ici ne lit l'avenir dans les entrailles de meeples, et il n'est donc pas question de prédire la suite. Simplement, s'arrêter quelques instants sur Edgar & Lucien, le premier jeu de Guru Fabric. Signés de Tanguy Camus et Basile Mayeur dont c'est le premier jeu en base, il est illustré par Stéphane Gantiez et permettra, pour 2 à 4 enfoirés fins stratéges, de s'affronter autour de la prise du contrôle de la ville de FoskoDefault

 

Dans une ruelle sombre...

Jenny et Bobby de la Guru Fabric sont passé à l'officine et l'explication des principes du jeu est donc présente dans la TTTV. Pour le dire vite, emporter la partie signifie maitriser 3 des 4 paramètres primordiaux : richesse pécuniaire (150 000 Cogs, la monnaie du jeu) ; richesse immobilière (6 ou 7 quartiers de la ville sous votre coupe) ; l'administration sous sa botte (2 ou 3 Administrations en votre pouvoir) ; popularité sans nom (100 points de popularité tout en étant Gouverneur).

Default

À chaque tour, on programme son déplacement pour son éloquent et diplomate Lucien en même temps que pour son sournois et rusé Edgar au moyen d'un disque à double flèche. Éventuellement, le métro vous aidera à aller plus vite que de quartier en quartier. Ensuite, une fois le déplacement effectué, une action par personnage pourra être réalisée, sachant que chacun a son panel en propre : Si Lucien achète ou rachète les quartiers de la ville, Edgar détrousse les Lucien adverses ou joue une carte Manigance pour des effets bien sentis. L'autre possibilité reste d'activer l'administration où ils se trouvent pour, cette fois, des effets spécifiques à chacun (personnage) et chacune (administration) : gagner de la popularité, piquer de l'argent à la banque, réquisitionner un quartier ou protéger ses quartiers en sont quelques exemples. 

 

 

Pour terminer, tous les quatre tours, deux phases supplémentaires ont lieu pour récupérer, en fonction de ses quartiers, de la popularité et des Cogs bien sentis ainsi qu'élire le Gouverneur pour le joueur le plus populaire (sans oublier que c'est une partie d'une condition de victoire). Et hop, le tour est joué jusqu'à la fin de partie sur la victoire d'un joueur.

Default

Ce soir, la ville sera sous ma botte !

Edgar & Lucien tourne fort bien dans une ambiance en adéquation avec la thématique. Au fur et à mesure de vos actions, inéluctablement, vous montez en puissance, vous rapprochant de la victoire... mais c'est également vrai pour vos adversaires ! Du coup, tous se surveillent pour toujours indiquer aux autres qui risque de gagner afin de se mettre ensemble et le contrer. Et s'il peut y avoir des coups du sort en se faisant voler par un Edgar adverse ou piquer ses quartiers par une alliance, il suffit de quelques cartes manigances bien senties également pour renverser la vapeur... et de toute façon, à ce jeu, les alliances ne durent jamais longtemps. Et, quoi qu'il en soit, là où d'autres jeux du genre filouteries pourraient tourner en rond, la mécanique du jeu (entre autre avec le reset des pouvoirs des administrations et le gain en popularité et cogs tous les 4 tours) fait qu'on s'approche, dans le temps indiqué de partie, vers la victoire d'un des joueurs, souvent sur un finish imprévu, une belle embuscade tirant profit d'une petite suite d'action propice, alors que tous les joueurs ou presque, se sentant à deux doigts de gagner également, se mettent à réclamer une revanche... ce qui est plutôt bon signe. 

 

 

 

DefaultAlors certes, les jeux de filous où il faut faire un peu sa pleureuse en avançant à couvert pour sauter à la gorge de la victoire en se faufilant entre les autres joueurs ne sont pas automatiquement du goût de tous. Ceci étant, Edgar & Lucien reste malgré tout plutôt gentil au sens où il est possible de gagner sans poser sa batte à côté de soi pour intimider les autres joueurs. Avec une très bonne ambiance autour de la table pour qui se glisse dans la thématique, bien servi par le matériel et ses aides de jeu bien pensées pour rester dans la partie sans revenir au règle, Edgar & Lucien est donc une première édition et un premier jeu qui mérite qu'on s'y attarde pour le découvrir. Souhaitons à Guru Fabric qui met en place actuellement ses premiers tournois de continuer sur cette lancée...

 

Default

Et gagner en popularité !

 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cette vidéo

Edgar & Lucien
Achetez le sur :
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon

Commentaires (7)

Default
ToMAHaWK
ToMAHaWK
quelqu'un peut m'expliquer le jeu de mot du titre de l'article ? Tombé dans la fos ko... ??
Tatin
Tatin
Hummm... moui. 2ème paragraphe de l'article, tu apprends que les joueurs s'affrontent pour la prise de contrôle de la ville de "Fosko"... tandis que l'expression "Tomber dans la" nous amène à penser que l'auteur allait poursuivre avec "Fosse commune"... voilà pour ce qui est de l'explication. Quant à la qualité de ce jeu de mot... je te laisse te faire ton propre avis. C'est Mr Guillaume qui l'a écrit après tout ! ^^
Monsieur Guillaume
^^ alors, en fait, il y a deux "clins d'yeux" : la cité dans laquelle se passe la partie est la ville de Fosko... d'où la Fosse... et KO...
Et le deuxième vient de la lecture à voix haute et de la marque de la boisson chocolatée : Phoscao cité dans un sketch d'humoristes en duo...
oui, j'ai honte, voilà, tout ça tout ça... :D :D :D
Jaipur
Jaipur
Chouette jeu ! Testé à PEL et acheté peu de temps après. Testé à 4 joueurs et à 2 joueurs, je l'ai trouvé très bon dans les 2 configurations car le plateau de jeu s'adapte au nombre de joueurs.
Rui-Serge
Rui-Serge
Le dit on suffisamment ? Bravo pour la qualité de l article Mr Guillaume et oui le jeu semble très attractif, meilleurs vœux de succès
krisspics
krisspics
Perso, je lorgne le jeu depuis que je l'ai vu dans une boutique.
Je pense regarder le TTTV et peut être craquer
romjé
romjé
J'ai fait une partie découverte chez mon crémier et j'ai vraiment adoré ce jeu !
Fourbe et putassier à souhait, un jeu à l'interaction hyper forte, fait pour se fâcher avec vos amis !

Le thème est hyper chouette et vraiment bien rendu en plus :)

Malheureusement, je ne pense pas l'acheter car je n'ai pas le public autour de moi pour ce genre de jeux... on aime les jeux plus "bienveillants"...

Mais si vous aimer les coups de couteau dans le dos, vous serez servis !
Ce jeu est une vrai perle :)