Docteur Mops

Dungeon Fighter est-il un supergang italien ?

Dungeon Fighter est-il un supergang italien ?

Quelques nouvelles de nos amis italiens des éditions Cranio qu'ils ont un tellement beau logo qu'on s'en teeshirterisait bien volontiers. (Ce n'est pas que je réclame... Non...)

Comme ils ont présenté leurs nouveaux petits au salon de Nuremberg, ils nous envoient gentiment la liste de leurs nouveautés comme il est de coutume chez les éditeurs à cette période de l'année.

Ne comptez pas sur moi chers lecteurs pour vous laisser défiler sous les yeux des listes de noms dont nous connaissons au final qu'un titre, une date et au mieux quelques lignes promotionnelles.

Pourtant... Je dois bien avouer que je ne sais que peu de chose sur le prochain jeu de chez ces ritals à têtes de mort mais voilà le cœur a ses raisons...

Default


"Dungeon Fighter"... Le titre est sobre, efficace et permet de cerner le sujet assez rapidement : Vous êtes des aventuriers et vous allez casser du monstre en essayant de vous en mettre plein les bourses (de pièces d'or et autre trésors). Il est fort probable que ce titre change avant l'édition...

Une école de l'imaginaire qui connait encore son petit succès aujourd'hui si j'en juge par les commentaires enthousiastes de joueurs matures ayant conservé une fraicheur juvénile allant de pair parfois avec une curieuse odeur corporelle mais je m'égare.

Default


Cette culture du dungeon crawl comme disent nos collègues américains est passée depuis un petit paquet de temps dans sa phase d'ironie autodérisoire. Prenons comme simple exemple "Munchkin" qui a fait un carton qui perdure et perdure.

Nous sommes donc ici dans la même veine parodique et cette fois c'est le fameux lancer de dé qui est revisité. Si "Dungeon Fighter" possède bien un plateau de jeu traditionnel, c'est plutôt du côté du plateau cible qu'il faut lorgner.

Default


Ce plateau permet de résoudre les combats avec le dé ET une cible. Et non, je ne mentais pas vraiment en vous parlant de "Supergang" et de son fameux pistolet à fléchettes. Ici plus vous lancez près du centre, plus votre score de dégât sera important.

Ce n'est pas tout, il y a ces idiots de magiciens et évidemment des cartes spéciales. Tandis que vous vous apprêterez à tirer majestueusement le dé en imaginant la parfaire parabole de votre dé en route vers le centre de la cible, d'autres pourront vous astreindre à quelques obligations comme tirer la tête en bas entre vos jambes et autres cabrioles ridicules et facétieuses. D'autres en fait c'est surtout vous. Le jeu est coopératif et ce sont les objets magiques et autres équipements qui vous imposerons quelques contorsions afin de pouvoir augmenter les dégâts sur les méchants monstres.

Default


Quelle bande de joyeux drilles ces Craneurs !

Est-il besoin de vous en expliquer plus pour vous donner le ton de ce party game medfan ? En plus je vous ai mis quelques images du work in progress parce qu'en plus j'adore leur imagerie.

Parti pris ?
Jetez le dé pour savoir.

Default


> Le site de Cranio (Italien)

"Dungeon Fighter" ou autre chose
Un jeu de Lorenzo Silva, Aureliano Buonfino et Lorenzo Tucci Sorrentino
Brillament mis en image par Giulia Ghigini
Publié chez Cranio Creations & Heidelberger.
Disponible dans longtemps pour Essen 2011

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (2)

Default
shaudron
shaudron

Ils font de belles et bonnes choses ces italiens, c'est bien vrai !

lubjisen
lubjisen

Bonsoir.

J'adore la tête du minotaure en train de consulter sa carte ;-).

A+