Monsieur Phal

Du mouvement dans le jury du jeu de l'année

Du mouvement dans le jury du jeu de l'année

Il est des voix qui laissent entendre que le jury de l’As d’or, celui qui remet le(s) Jeu(x) de l’année, est indéboulonnable. Rajoutant qu’il faut faire comme en Allemagne, le renouveler, remplacer les membres au bout d’un moment, non sans avoir bu un petit cocktail d’adieu parce que tout cela est tout de même festif. Mais pour l’observateur attentif, celui qui met les choses en perspective, il n’en est rien. Mais oui mon bon Monsieur. Il bouge ce jury. Et je sais de quoi je parle, cela fait 10 ans que je suis maintenant boulonné à ce jury, et j’en ai vu passer du monde.

Default

Depuis 2003.

Avec le Docteur Mops nous avons intégré le Jury de l’As d’Or en 2003. Nous y côtoyons à l’époque Nicoles Conte, Didier Guisérix, Nathalie Refouvelet, Christine Saguez, Michele Lecreux et Catherine Watine. Dany Gagnon nous rejoignait en 2004. Quelque temps plus tard, ce fut Adrien Martinot (oui, celui qui allait travailler pour Days Of Wonder plus tard), suivi de Michel Van Langendonckt et de Martin Vidberg, remplaçant quelques membres qui partaient vivre d’autres aventures. Il y a 2 ans, Monsieur Marcus et Monsieur Léonidas Vespérini rejoignaient le groupe, apportant fraicheur, compétences et visibilité. Et bien cette année, ce sont 2 nouvelles recrues qui viennent apporter leur vision du ludique au petit groupe. Celui qui dit que ce jury ne bouge pas est un sacré petit coquin.

Départs.

Le budget du festival n’étant pas extensible, ce sont donc 2 départs qui permettent d’intégrer 2 nouvelles personnalités.

Dany Gagnon quitte le jury après quelques années de bons et loyaux services. Sa décision est motivée par un fait pour le moins juste puisque la boutique dont elle s’occupe à Montréal va devenir éditrice, et on ne peut pas vraiment être dans un jury en étant éditeur, même si jamais aucun de ses jeux ne gagnent. Merci à Madame Dany pour ces vidéoconférences épiques entre l’officine le Québec, pour sa bonne humeur et son accent.

Michele Lecreux laisse sa place après 16 ans de services rendus à la cause ludique. 16 ans. Oui, c’est beaucoup diront les plus cyniques. Mais 16 ans, cela forge une vision, une expérience, un savoir. Et si Madame Michèle laisse sa place, c’est parce que sa position dans le secteur a évolué. Ses activités professionnelles ne sont plus vraiment centrées sur le cœur de cible (comme disent les pros). Il fallait ouvrir vers des intervenants plus concernés, tant sur le plan ludique que sur l’ouverture médiatique. Et ça, Madame Michelle n’est pas du genre à faire sa boudeuse accrochée à son siège. Bien au contraire. Elle laisse donc sa place. Mais nous savons que nous la croiserons encore autour d’un plateau, l’œil rieur.

Arrivées.

Ce sont donc 2 nouvelles personnalités qui rejoignent le jury. Et ce sont 2 femmes.

Default
Hélène Graveleau est la rédactrice en chef du magazine Plato. Là, on peut dire qu’elle est dans le cœur de cible d’elle sait de quoi elle (va) parler. Je ne peux pas dire grand-chose, je ne la connais pas, mais je suis certain que cela devrait bien se passer. Oui. Sa courte description sur le site du Festival annonce qu’elle aime les jeux d’opportunisme et de tactique. Nous devrions bien nous entendre…
DefaultSarah Doraghi est chroniqueuse pour France 2. C’est la dame qui a présenté un reportage sur le Festival international des Jeux de Cannes dans Télématin. Une présentation très enthousiaste. Je ne peux pas dire grand-chose, je ne la connais pas, mais je suis certain que cela devrait bien se passer. Oui. Sa courte description sur le site du Festival annonce qu’elle aime le Poker. Nous devrions bien nous entendre.

Le jury 2015.

Il sera donc composé de Sarah Doraghi (2015), Hélène Graveleau (2015), Marcus (2012), Monsieur Phal (2003), Michel Van Langendonckt (2010), Léonidas Vesperini (2012), Martin Vidberg (2011) et Catherine Watine (1999).

Vous noterez que sur 8 membres, 6 sont là depuis moins de 4 ans. Celui qui dirait que le jury est composé de personnalité cacochymes indéboulonnables serait un brin dans l’exagération. Les 2 plus anciens sont maintenant Catherine Watine et moi-même. C’est peut-être de nous dont il est question en fait. Rassurez-vous, nous laisserons nos places d’ici pas longtemps. Forcément. Quand nos petits camarades auront un peu plus d’XP dans les compétences « discussion acharnée » et « je passe mon opinion en loozedé ». Oui. Pas avant. Enfin, quelques-uns ont un score naturel très élevé, donc ça ne devrait pas tarder.

8 membres aux profils différents, permettant de couvrir le spectre ludique le plus large possible. 8 membres ayant des réseaux ludiques différents, et des réseaux médiatiques complémentaires. Quoi de mieux pour faire parler du jeu en France.

Le prochain Festival International des Jeux de Cannes aura lieu les Vendredi 27, samedi 28 février et dimanche 1er mars 2015 !

Quoi qu’il en soit, nous souhaitons la bienvenue à nos 2 nouveaux camarades. Vous verrez, la tâche n’est pas si facile que ça, mais au moins, on joue. Oui. La tâche n’est pas facile. Et ce n’est pas la sélection qui pose problème. Non. Ce sont les remarques sur les choix, les compétences, les attentes, les déceptions… Mais nous prendrons soin de vous. Nous vous expliquerons comment prendre du recul. Juste, méfiez-vous de Monsieur Martin quand il vous dit lors d’une partie que c’est moi qui vais gagner, il dit ça pour que vous me tapiez dessus afin de me prendre la victoire.

► Pour en savoir plus, le site du FiJ, c'est par là !

► Le palmares 2014, c'est par ici !

► Le reportage photo sur la cérémonie 2014 par le Docteur Mops, c'est par là !

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Commentaires (15)

Default
Golden
Golden

Pour connaître personnellement Hélène elle est parfaitement capable de faire la part des choses .....

Matthieu.CIP
Matthieu.CIP

Je vais passer pour un râleur mais, autant je me réjouis de l'arrivée de Sarah Doraghi dans le jury, autant je pense que le recrutement d'Hélène Graveleau est une erreur pour deux raisons :

1) Il est indispensable de privilégier un support de la presse grand public et pas spécialisée ; il me semble qu'il y a déjà un journaliste dans la presse spécialisée (Léonidas) ;

2) Sauf erreur de ma part, Plato est aussi indirectement éditeur de jeux. Cela fait un peu mélange des genres, non ?

NB : Attention, il ne s'agit d'une attaque en règle ni contre Hélène Graveleau, ni contre Plato.

Matthieu d'Epenoux

Docteur Mops
Docteur Mops

@Matthieu.CIP : C'est bien aussi d'avoir encore quelques membres du jury qui jouent réellement aux jeux hein ? ;)

raoulK
raoulK

J'accepte avec joie d'intégrer ce jury.

Lx
Lx

Je souhaite la bienvenue aux deux nouvelles !

Je leur conseille de se méfier de monsieur Phal ET de Martin qui sont aussi retors l'un que l'autre...

Et je me réjouis parce que, maintenant, je vais enfin pouvoir, moi aussi, chouiner, râler et polémiquer au moment de l'annonce du palmarès.... ça, va être sympa !

À bientôt tout le monde !

Michèle Lecreux

Docteur Mops
Docteur Mops

@Lx C'est vrai qu'autant d'implications dans le milieu ludique ça va manquer ...

Golden
Golden

Grrr problem d ecran tactile qui a supprimé mon commentaire !

Je remets donc mon commentaire, coool pour Hélène, on fete ca prochainement !

Tom Vuarchex
Tom Vuarchex

Héhé, vu le nombre de membres du jury qui ont à voir avec la presse, spécialisée ou non, vous n'aurez plus aucune excuse si le prix est mal médiatisé ^^
Et bonne chance aux nouvelle recrues.

Nono
Nono

Je ne vois là que du positif. C'est cool.

Narnokatt
Narnokatt

Oui radicalement différent on peut le dire.

Mon goût personnel se porte évidemment vers un système Cannois (ce qui aurait une cohérence ^^).

Avec un président du jury qui influerait sur le style mis en avant, ce qui laisserait plus de place pour la subjectivité mais un renouvellement total car on ne saurait jamais à quoi s'attendre.

(de toutes façons il y aura toujours des mécontents)

Martin Vidberg

Narnokatt > En sachant que les césars et le festival de Cannes (l'autre) ont quand même un fonctionnement très différent l'un de l'autre :) On se rapproche quand même pas mal du festival de Cannes (l'autre) avec un jury qui ne change pas tous les ans parce qu'il faut un tout petit peu d'expérience pour être efficace (je l'ai bien vu au fil des participations : j'ai l'impression d'être plus compétent aujourd'hui qu'il y a 4 ans). Le fonctionnement des Césars consiste à faire voter tous les professionnels. Beaucoup aimeraient bien, mais pour ma part, je pense que c'est justement réduire le côté "art" pour passer complétement du côté commercial.

Les membres du jury > Bienvenue à Hélène et Sarah, et méfiez-vous de Monsieur Phal quand il se plaint à une table. C'est pour mieux vous endormir et arracher la victoire dans la dernière ligne droite.

lanelene
lanelene

Merci Monsieur Phal. Placer son avis en loozedé, acharnement ? Ok je m'entraîne...