Monsieur Phal

Du financement

Du financement

Préambule de l'introduction.

Comme tous les sites qui fournissent du contenu, nous avons besoin de financement et nous sommes donc confronté au même problème que tous les « Pure player » du monde de l’information. Où trouver de l’argent ?! Si jusque là nous avons tiré des gains de revenus publicitaires, ceci n’ont jamais été suffisant pour couvrir tout ce que nous faisons. Passer par des régies externes a un coût et ne rapporte pas grand chose, c'est pour cela que nous avons choisi l'option de tout gérer en interne comme des grands. Bien que nous soyons pitoyable comme commerciaux, le secteur du jeu participe à hauteur de ces moyens. Les éditeurs ne sont pas très nombreux, ce qui nous rend fragile, sensible au moindre écart économique, à la moindre réduction des budgets com. Il nous a donc fallu nous appuyer sur d’autres sources de revenus.

Nous avons donc loué nos compétences de développement à des tiers. Nous avons fabriqué des sites web, nous avons fait du "consulting", nous avons loué nos compétences vidéos... Mais ce n’est pas sans inconvénients. Par exemple, le retard de mise en place de la V4 est dû au débordement des demandes externes. Cela rapporte de l'argent, certes, mais cette situation n'est pas, n’était pas satisfaisant, pas compatible avec l’envie de se consacrer à 100% à ce que l’on aime faire : informer et proposer des services de plus en plus sophistiqués, optimisés et utiles aux internautes qui viennent sur Tric Trac.


Des hommes et du matériel !

DefaultAfin de fournir un travail toujours plus efficace, nous avons investi toutes nos économies dans des équipements de haute qualité avec de la technologie dedans. Nous avons embauché des développeurs, un monteur… Bref, nous avons monté une équipe qui tient la route. Et gonflé par ces forces vives, par tout ce matériel, nous avons des tas d'idées, des kilos de projets, des tonnes d'envies. Mais nous avons besoin d'y consacrer tout notre temps, toute notre énergie pour les concrétiser. Et pour cela, il nous faut procéder autrement.

Alors nous avons étudié comment faire participer les utilisateurs au financement. Après tout, il paraît normal à tout le monde de payer quelques €uros pour avoir une revue papier, alors pourquoi ne pas en faire de même avec un site qui propose un contenu mis à jour quotidiennement, des outils pour suivre au plus prêt le secteur, pour gérer les ludos, ses parties, ses petites annonces...

Nous avons souvent lu des internautes qui écrivait vouloir nous aider financièrement, faire des dons, marquer leur désir de participer pour que nous ayons plus d’autonomie (dans tous les sens du mot). Alors pourquoi pas. Pourquoi ne pas proposer du contenu payant.

Default

Faire payer les utilisateurs. Voilà qui semble la seule solution pour être économiquement stable sans s’éparpiller. Ouvrir des comptes Premium avec des prix variant en fonction de l’envie et des besoins de l’utilisateur. Bien sûr, nous allons nous confronter aux sacrosaint et sempiternel « sur Internet, l’information est gratuite depuis toujours et cela doit le rester ! ». Oui, mais nous ne sommes pas tout à fait d’accord, bien qu’un peu, mais pas tout à fait. L’information a un coût, et ce n’est pas à celui qui la fabrique de tout prendre en charge. Pas entièrement. Il y a la pub, mais elle ne couvre pas tout, pas suffisamment, et certains n’aiment pas ça, la trouvent intrusive, la bloquent, d’où un manque à gagner. Alors une option payante peut permettre de squeezer la pub pour les allergiques tout en reconnaissant que l’on fournit un travail qui mérite rémunération, tout en nous fournissant le moyen d’aller de l’avant, d’innover.Nous sommes évidemment persuadés qu’il faut du BON contenu gratuit, sinon les utilisateurs ne se renouvelleront pas, mais il faut donner la primeur aux lecteurs qui nous supportent (dans le sens supporters, forcément). Alors nous laisserons les informations accessibles gratuitement, mais nous mettrons en place un délai afin que les Premiums en profitent en avant-première. Nous mettrons en place des options que seuls les membres Premiums pourront utiliser. Nous allons étudier une monnaie interne qui pourra permettre de sponsoriser des reportages, des vidéos, des articles de fond… Bref, les Premiums seront des VIP.

Quoi, comment, et quand ?

Pour le moment nous partons sur l’idée de 5 types de comptes. 3 pour le public et 2 pour les professionnels. Notez que rien n’interdira à un membre non pro de prendre un module pour pro. Pour nous aider encore plus, pour nous signifier son amour, pour avoir un t-shirt ou une photo dédicacée…

Default

Cheap Premium : 25€TTC/an.

Premium : 50€TTC/an.

Gold Premium : 100€TTC/an

Platine Premium : 250€TTC/an

Black Premium : 500€TTC/an

Ce sont les tarifs et les noms sur lesquels nous travaillons. Nous passerons par la plateforme Paypal qui permet d’utiliser toutes les cartes bancaires du marché ou un compte Paypal. Il faut savoir qu’en plus de la TVA, Paypal prendra une petite somme sur les transactions. Sur un abonnement à 50€TTC, l’état prendra sa part (19,6% soit environ 10€) et Paypal autour de 2€. Il nous reviendra donc environ 38€.
Si vous prenez un abonnement à 25€TTC, cela reviendra à considérer que notre travail vous coute 2,08€ par mois. Bon, avec le compte Cheap Premium vous n’aurez pas grand-chose si ce n’est la joie de nous aider (et c’est important) que l’on marquera avec un badge virtuel sous votre profil (si vous le souhaitez) et l’accès aux actus dès qu’elles sont écrites.

Pour les comptes à partir de Premium et au dessus, vous aurez des options qui brillent et qui font ping. Nous sommes, de plus, en train de voir avec des boutiques pour vous faire bénéficier d’un % de réduction en fonction du niveau choisi. De 5% sur une commande à trois fois 10% pour les comptes les plus élevés. De quoi vous rembourser une partie de votre abonnement. Dingue.

Par exemple, avec un Gold Premium, vous aurez accès à la HD pour les vidéos et, sans doute, à notre stock quasi dès qu’elles sont tournées. Oui. Un accès V.I.P. plus rapide que les autres parce que vous participez finalement au paiement de la bande passante. Vous aurez des options sur la V4, des options qui vont vous permettre de mieux surfer. Vous aurez un bon pour une réduction de 10% chez notre partenaire, et vous recevrez 60 Pouicos (oui, le nom est ridicule, mais nous travaillons dessus). C'est une espèce de genre de monnaie virtuelle que nous allons mettre en place afin de vous permettre de peser sur certaines décisions. Mais nous vous en parlerons dans un autre article.

L'argent ne fait pas le bonheur,

mais ce n'est pas ce qu'on lui demande !

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Commentaires

Default