Monsieur Phal

Docker, ne lachez pas vos caisses !

Docker, ne lachez pas vos caisses !

Chez Jactaléa, ils ont compris que vous aimiez les petits jeux qui tiennent dans de petites boîtes. Ils ne prennent pas de place, ils ne sont pas chers, ils sont faciles, souvent malins… Du coup ils n’hésitent pas à intégrer à leur catalogue distributeur des jeux qui tiendrait dans la gamme. C’est ce qu’ils ont fait avec "Docker".

"Docker" est un jeu de Ingo Althöfer, Hilko Drude et Reinhold Wittig. Un jeu de type abstrait. C’est à dire qu’en fait, il n’y a pas vraiment de thème, mais là quand même en peu finalement. Au départ, la chose s’appelait « Omba ». Quand je dis au départ, c’est en 2008, car le jeu n’est pas une nouveauté au niveau mondial, mais une vraie nouveauté pour nous autres en français. C’est 123 Games qui s’est dit que ça serait bien si une version francophone voyait le jour, parce qu’on ne peut pas dire que depuis 2008, « Omba » est atteint les étals de nos boutiques, et que le jeu méritait.

Et là, normalement, vous voulez savoir de quoi il en retourne niveau mécanique. Sauf si vous êtes allergique au mot abstrait. Allez, nous sommes le 22 août, il fait bon, le petit vent frais qui s’engouffre par ma fenêtre entrouverte me permet d’avoir un peu de lucidité et j’ai le courage de vous expliquer alors que d’habitude c’est plutôt la spécialité du Docteur Mops qui, là, a pris 3 jours pour aller travailler son corps sur son canapé.

Donc, "Docker" est un jeu pour 2 à 4 joueurs de minimum 8 ans. Les parties seront courtes. Autour de 15 minutes. Le matériel est simple et sobre. Un petit plateau quadrillé de 3 sur 3, 4 fois 3 cubes de couleur et 1 dé à 6 faces. Le but du jeu est on ne peut plus clair. En gros, vous êtes un docker sur un port et vous allez manipuler des containers (les cubes ) avec pour objectif d’« Être le dernier joueur à pouvoir effectuer un mouvement ». Donc, à votre tour, vous allez jeter le dé qui vous indiquera le nombre de mouvements que vous pouvez effectuer et vous allez devoir bouger l’un de vos 3 cubes à votre couleur en respectant 2 ou 3 petites règles. Si vous ne pouvez pas bouger de cube, vous êtes éliminé. Vos pièces resteront sur le tablier, pour embêter les autres.

Default


Au début de la partie, il n’y a rien sur le petit plateau. Vous allez donc introduire vos pièces par les côtés. Ensuite, vous les déplacez dans les directions que vous voulez, devant, à droite, à gauche, en hauteur… Oui, vous allez pouvoir grimper sur les autres cubes déjà en place, cubes qui du coup ne pourront pas bouger s’ils ont une pièce dessus… Et là, l’œil avisé du joueur que vous êtes s’est allumé. Vous avez compris la subtilité. Mais vous ne pourrez pas toujours rester sur les autres, donc vous allez aussi pouvoir descendre de sur les autres… Enfin, pouvoir… Si le jet de dé vous le permet.

Les déplacements fonctionnent le plus simplement du monde. Vous jeter un dé et le résultat vous donnera votre capacité de déplacement. Une case = 1 point de déplacement. Monter sur un dé = 1 point de déplacement. Descendre d’un dé = 1 point de déplacement. Monter sur 2 dés = 2 points de déplacement… etc.

Là, normalement, vous avez tout capté et il y a deux solutions. La première, vous savez que ce n’est pas fait pour vous. La seconde, vous êtes excité comme une puce parce que bon sang que les règles les plus simples sont les plus malines, vite, vite quand est-ce qu’il sort ?

"Docker" sortira fin septembre, et coutera autour de 10€. Il faudra donc attendre un tout petit peu, ce qui vous permet de mettre 30 centimes de côté par jour finalement. Comme ça, l’air de rien vous avez monté votre budget discrètement…

"Docker"
un jeu de Ingo Althöfer, Hilko Drude et Reinhold Wittig
pour 2 à 4 joueurs
à partir de 8 ans
pour des parties de 15 minutes
édité par 123 Games
Sortie prévue : fin septembre
Prix : autour de 10€

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (4)

Default
flaminius
flaminius

En terme de manutention, lacher une caisse sur une autre, ça s'appelle "gerber". Comme quoi, tout est question de voie de transit.

Sinon, ce jeu d'apparence simple mais subtile m'évoque immanquablement "Fantomes contre fantomes", une perle qui ressemble à un jeu pour enfant mais qui va bien au-delà.

Harry Cover
Harry Cover

bons vents à cette histoire de caisses :)

Ingalls
Ingalls

J'aime bien le principe de l'abstrait thématisé, c'est une grande force de Marakesh qui tourne très bien en soirée. Par contre très difficile en milieu de news de se concentrer avec l'image de dr Mops qui travaille son corps sur son canapé.

Budnic
Budnic

Un petit jeu bien malin, de type minimaliste. Il n'est pas difficile de se fabriquer une version home made (cf BGG) mais une vraie version en français, c'est quand même mieux. Bien vu Jactaléa !