Docteur Mops

Diamino : Retour d'un grand ancien ?

Diamino : Retour d'un grand ancien ?

Le nom ne dira surement pas grand chose aux plus jeunes lecteurs à moins qu'ils n'aient parcouru des vide greniers et rencontré ces petites boîtes maronnasses et vieillies portant ce même nom et contenant bien rangé dans leur tiroir de jolies lettres de bois façon "Scrabble".

La présence assez régulière sur ce marché de l'occasion prouve le succès du jeu qui a vu de très nombreuses éditions et ce, depuis 1935. Le jeu fut peut-être créé par Madeleine Janssens, une des premières auteur de jeu française ou du moins assurément une éditrice que l'on connait également pour d'autres de ses créations du début XXe. On ne connait son nom que par des dépôts de brevets y compris celui du "Scrabble" d'ailleurs. Preuve au moins que le nom était encore libre en France à ce moment ^^.

Default


Ce premier "Diamino" est inspiré par l'arrivée quelques dizaines d'années auparavant de la vague populaire des mots croisés venue des USA.
Le jeu permet de fabriquer soi-même ses propres mots croisés et de faire sortir le jeu de lettres de sa pratique solitaire.

Il est d'ailleurs fort probable que le jeu français influencera la création du "Scrabble" qui ajoutera un plateau de jeu et des possibilités de score avec des placements stratégique. Une modernisation qui fera son succès toujours d'actualité.

D'évidence, le premier "Diamino" du nom semble aujourd'hui bien marqué par le temps et très désuet. Le "Diamino" que présente les éditions Dujardin en 2012 n'utilise en fait que le nom et les lettres de son illustre prédécesseur mais pour le reste ce nouveau jeu est très différent.

Et la couleur est tout de suite annoncée. La baseline du jeu est en effet "Le jeu de lettres sans prise de tête qui ne se joue pas en maison de retraite".
Vite ! Vite ! Dépoussiérions l'ancêtre !

Il faut dire que les jeux de lettres ont connu des hauts et des bas dans le cœur du public. Tantôt loués pour leurs qualités ludiques et éducatives, tantôt relégués comme jeux barbants, intello et ... démodés.

Alors comment faire pour jouer avec des lettres sans se creuser un peu la tête et sans posséder un bagage minimum de vocabulaire ?
Dujardin a trouvé : Le mots sont proposés tout fait au joueurs !

Vous avez des cartes qui vont former une structure de phrase toujours la même : Qui + Action + Quoi + Où.

Le cartes étant piochées aléatoirement cela donne des phrases façon cadavre exquis. Chaque carte propose plusieurs mots ceux-ci de différentes couleurs. Il suffit de choisir une couleur et tous les mots de cette couleur formeront la phrase de la manche en cours.

Default


Un exemple pour vous donner un aperçu de l'ambiance : "La voisine tripote un chameau sous le bureau". Ce qui finalement semble à l'évidence démentir le fait que le jeu ne plaira pas en maison de retraite... Mais voyons voir la suite.

Chaque joueur possède pour débuter six lettres en main. Le but du jeu est de se débarrasser de ses lettres le plus vite possible en marquant le plus de points.

Il n'y a pas de tour de jeu, il suffit de poser ses lettres si elle appartiennent au mot indiqué sur une des cartes. Quand on ne peut pas en poser, on pioche.

Default


Les points sont gagnés ainsi :
- Chaque lettre possède son propre score indiqué dessus
- Mettre la dernière lettre d'un mot (sans oublier de crier Diamino !) rapporte 3 points mais attention à ne pas se faire contre diaminoniser si on n'est pas assez rapide.
- Si vous avez posé des jokers (oui on retrouve les célèbres lettres joker) vous marquerez -3 points.

Il y a aussi une "lettre" Stop qui une fois posée arrête momentanément la manche. Tout le monde lève les mains en l'air. Toutes les lettres du mot où le Stop a été posé sont éliminées.

On joue avec 4 manches (phrases) et hop ! On cumule les points.

Comme vous pouvez le comprendre, ce "Diamino" est un jeu de lettres qui ne l'est pas vraiment. C'est un jeu de rapidité et le slogan "Marre d'agiter tes neurones ?" semble tout à fait respecté.

Le jeu sans dico ni cerveau c'est carrément plus rigolo ! Ils ont vraiment le sens du slogan chez Dujardin. Reste une question essentielle ;: Mais ils vont manger quoi les zombies alors ???

Le site de Dujardin

"Diamino"
Un jeu de quelqu'un de chez Dujardin
Illustré par quelqu'un de chez Dujardin
Publié par Dujardin
Pour 2 à 4 décérébrés dès 10 ans
Durée moyenne de partie : 20 min
Disponibles dès là dans les 16€

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (1)

Default
goupil
goupil

Ah. Bon, ben on laisse tomber les uchronies et les zombies, on fout Jarnac à la poubelle, on pose le cerveau et c'est parti ?