Monsieur Guillaume

Deux bruno pour un Raptor !

Deux bruno pour un Raptor !

Rassemblés dos à dos, le souffle court et les yeux fébriles, la peur semblait se matérialiser en leur centre et les tenir tous en son pouvoir. Autour, l'obscurité, striée par les faisceaux de leurs lampes, semblait, elle, vouloir les engloutir. Les deux créatures qu'ils avaient réussi à capturer émettaient encore quelques cris plaintifs de façon sporadique, comme si la présence maternelle, bien qu'invisible, les rassuraient déjà.

Lorsque les hautes herbes, sans l'impulsion d'aucune brise, se plièrent en une flèche progressant à vive allure, dont la pointe, invisible, n'en demeurait pas moins mortelle, tous se dirent que se retrouver dans le rôle du chassé n'avait rien de drôle...

Default

c'est sur le stand de Matagot que nous avons eu l'occasion de pratiquer un jeu dont le nom de code est Raptor. Les figurines présentes et le pitch du jeu étaient déjà alléchants en soi, apprendre que c'est le retour du duo des deux Bruno (Faidutti et Cathala) n'en renforçait que l'envie d'y jouer... et d'en parler, même brievement !

Moi, j'ai eu l'idée et Bruno a fait le jeu !

Bruno Faidutti, FIJ Cannes 2015

"Graou" ?... comment ça "Graou" ?...

Dans ce jeu asymétrique pour deux joueurs, à ma droite, une équipe de chasseurs dont le rôle sera de capturer trois bébés Raptor ou endormir à force de fléchettes sédatives (5 pour être précis) la maman.

Dans le coin gauche, la maman Raptor (et ses petits), qui tentera d'éradiquer en se remplissant la panse les méchants bipèdes à courtes jambes ou de faire échapper de la zone de chasse trois bébés Raptor.

Default

Où l'on aperçoit tous les éléments du jeu... et l'histoire qui s'enchaine et se raconte derrière

(version prototype ; photo : Docteur Mops)

Chaque joueur à son propre deck de cartes comportant chacune deux indications : un chiffre et un pouvoir. Les deux joueurs en choisissent une parmi trois et la révèlent en même temps. Le côté retors vient du fait que le plus petit chiffre joue le pouvoir et le plus grand chiffre gagne autant de points d'action que la différence entre les deux chiffres. Palpitant pour le coeur à chaque retournement de carte !

La mise en place du terrain, modulable, voit des arbres/fourrées pousser instantanément ainsi que deux zones de sortie. Les actions vous permettront de vous déplacer, de tirer et capturer pour les uns, éteindre les feu et croquer pour les autres... pendant que les pouvoirs vous permettent d'emprunter une jeep, d'effrayer, de récupérer ou avoir du renfort, voir de cacher la maman Raptor qui ressortira quelque part sur le plateau au grand dam des chasseurs ! Et c'est vraiment drôle de se faire son petit film en imaginant sa stratégie !

Default

Monsieur Mathias, chez Matagot, laissant gentiment ses raptors à la capture !

Bref, il y a encore un peu de temps avant de pouvoir vous montrer tout ça en détail, mais voici déjà une image du prototype avec les figurines qui sont quasi-définitives... et toutes différentes pour les chasseurs !

Faisons confiance à Matagot pour nous peaufiner tout ça !... et ne faites pas de bruit, je crois que nous sommes suivis !

Default

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Commentaires (4)

Default
redskin
redskin

testé ce WE en attendant qu'une table de Barony se libère....

Pas mal pour patienter, mais suis pas trop petits jeux à deux...

Barony c'était vraiment plus mieux.

au niveau des mécaniques c'est assez connu...mais ça tourne bien..pense pas qu'on puisse en parler..

remarque j'ai rien signé!

morlockbob
morlockbob

vraiment pas fini....

Mr Hankey
Mr Hankey

Vivement sa sortie !

jalpes
jalpes

Ayant pu tester ce jeu, il est très prenant, autant du coté raptors que tu coté des chasseurs. On applique vraiment deux stratégies différentes suivant le "rôle" joué.