Seito

Défis de Chevalier : la (vaine) quête du kinderspiel

Défis de Chevalier : la (vaine) quête du kinderspiel

"Mon cher tout petit, je n'ai certes qu'une bien modeste expérience en ce qui concerne les épopées en armure et l'épée au poing, mais, je te prie de me croire, être chevalier, c'est pas tous les jours dimanche.

Vois-tu mon petit Gauvain en bermuda, cette petite boîte jaune estampillée Haba porte le nom de Richard RitterSCHLAG... non, ne pleure pas, je ne suis pas en colère, c'est juste le titre en allemand. Haba l'a d'ailleurs traduit en français par Défis de chevalier, pour que cela te fasse moins peur.

Dans ce jeu de pose de type "préfecture du département de l'Aude putaing-cong" créé par Johannes Zirm, nous allons être confrontés à tout ce qui constitue le quotidien d'un chevalier : terrasser des dragons, chasser des sorcières, libérer des princesses, trouver des trésors, brûler des femmes et violer des villages ou l'inverse, bien que je ne sois pas certain que ces 2 dernières actions d'éclat soient réellement présentes dans le jeu.

Voilà comment ça se passe, mon Lancelot en sandalette : en début de partie, chaque joueur va recevoir des cartes d'action correspondant aux actes héroïques mentionnés plus haut.

Default

Le but du jeu consiste à être le premier à placer l'ensemble de ses cartes Mission sur le paysage qui va se dessiner progressivement sous tes petits yeux candides dans lesquels brille cet éclat d'innocence qui parvient à faire fondre nos colères les plus profondes lorsque tu renverses ton troisième yaourt sur le parquet.

Au verso de ces cartes Mission figurent la face Terrain, présentant 2 croix de couleurs différentes.

Default

Avant de commencer, nous allons préparer plusieurs tas de tuiles Paysage triangulaires, face cachée, et placer au centre de la table la tuile Château.

Default

Lorsque c'est ton tour, mon Bayard en culotte Petit Bateau, tu pioches une tuile Paysage, puis tu la poses à côté d'une autre déjà en place.

Sur certains côtés des tuiles figure une croix de couleur. Pour accomplir une mission, tu dois placer 2 croix de couleur identique l'une en face de l'autre.

Là, vois-tu, tu peux poser une croix bleu en face d'une autre croix bleu.

Quoi ?

bleu comme Flash Mc Queen ?

oui.... si tu veux.

on tâchera de prendre rendez-vous chez l'ophtalmo.

Default

En associant ces 2 croix bleues, tu peux venir y déposer une de tes cartes Mission comportant une croix bleue sur sa face Terrain... tu choisis la princesse ? très bien, tu viens donc de libérer une princesse.

N'est-ce pas trépidant ?

si, si, mon grand, je t'assure, ça trépide, ça trépide.

non ?

bon, c'est vrai, ça trépide moyen...

cela dit, crois moi, si réussir à pécho une princesse était aussi simple dans la vraie vie, ça serait quand même vachement plus reposant... tu peux en parler à ta mère.

Bon, c'est mon tour, je pose une croix verte, comme les épinards... non, ne pleure pas, c'est seulement un exemple... oublie la croix verte.

As-tu remarqué, mon Galahad à casquette, cette petite tente rayée au sommet de certaines tuiles ? Il s'agit d'un terrain de tournoi chevaleresqme... chevelaresqm... chavalerqs... de bagarre avec des épées.

Si tu parviens à compléter le terrain avec une sixième tente, tu peux venir y déposer n'importe laquelle de tes tuiles missions.

Default

Enfin, lorsque tu poses une tuile sur laquelle figure un destrier, tu viens y poser la figurine du chevalier Tête-en-l'air.

Default

Chaque fois que tu places une tuile à coté du chevalier Tête-en-l'air, tu peux rejouer de nouveau.

J'en ai fini des explications, mon Perceval à houppette, mais je tiens tout de même à te signaler que ce jeu a fait partie des 3 finalistes du Kinderspiel 2013, finalement remporté par « Geister, Geister ! Schatzsuchmeister ! », hein ? non, non je suis pas en colère...

C'est le jeu de fantômes, illustré par Pierô.

Comment ?

tu préfères les dessins de Menzel...

ok.

on tâchera de prendre rendez-vous chez l'ophtalmo."


Défis de chevalier - Richard Ritterschlag
Un jeu de Johannes Zirm
Illustré par Michael Menzel
Publié par Haba
2 à 4 joueurs
A partir de 5 ans
Langue de la règle: Français

Durée: 10 minutes
Prix: 12,00 €


/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Commentaires (10)

Default
palourde
palourde

après tout l'intérêt de ce jeu c'est le côté narratif, avec un groupe d'enfants de 4-8ans c'est top, faut raconter une petite histoire au fur et à mesure de la partie. et pour le coup je trouve que les règles n'insistent pas assez, trop implicitement sur l'aspect narratif, ce qui fait que certains adultes ne voient tout simplement pas l'intérêt de ce jeu... et ça c'est dommage mais c'est sur que si on retire ça ça n'a guère d'intérêt ça va demander un peu d'investissement de l'adulte/l'animateur. étant très porté sur les jeux de cette tranche d'âge, après l'avoir testé en centre de loisir c'est une des meilleures sorties haba de l'année et un super outil pour des démo avec des collectivités. j'y vois plus un jeu pour les collectivités que pour le cadre familial à moins d'avoir quelques enfants d'âges proches

Dauphin
Dauphin

belle plume, merci , j'ai beaucoup ri !

on dirait carcassonne ultralight 0%

( je n'ai rien contre les gens qui font des régimes )

perno
perno

J'ai déjà donné un avis sur cette fiche nouvellement créée. :) Le jeu est très bon pour les enfants. J'y joue avec mes filles de 4 et 7 ans et c'est du bonheur. Bien trop simple pour un adulte, en famille avec des enfants, il est très plaisant. :)

sgtpepere
sgtpepere

Il est pas rouge Flash McQueen ?

Sinon je me demande encore si ce jeu est bon ou pas. ;)

pierolalune
pierolalune

Ouais, moi aussi je préfère Menzel ;)

pierolalune
pierolalune

Ouais, moi aussi je préfère Menzel ;)

Totoche
Totoche

@ Zemeckis

Tout pareil, camarade. C'est le jeu familial, sympa. Dans ma ludothèque, dès que possible
Bon il est illustré par Pierô. Faudra s'y faire. :o)

moijeux
moijeux

Bravo!

Zemeckis
Zemeckis

Ca m'a l'air sympa ce petit jeu. Sinon, excellent article, j'ai beaucoup aimé le lire.

arthelius
arthelius

Merci pour cette revue qui donne envie, et qui est pleine d'humour. :)