arthelius

Découverte ludique Histoires à jouer

Découverte ludique Histoires à jouer


Ce n’est pas une critique que je vous propose aujourd’hui, car au-delà de vous parler de quelques livres, j’ai surtout envie de vous parler de cette collection qui devait rappeler quelques souvenirs à certains d’entre vous. Pour une fois, je ne vous parlerai pas de jeu de société mais de livres, ça change un peu.


Qu’est-ce que c’est les histoires


La série des Histoires à jouer comporte 21 premiers tomes, cela comprend la série des Livres à remonter le temps et Sherlock Holmes, édité à partir de 1986. Une seconde partie verra le jour à partir de 1988, avec 13 nouveaux volumes. On retiendra qu’il existe 4 séries : Les livres à remonter le temps, Sherlock Holmes, La quatrième dimension et Missions spéciales, pour la première édition.


En 2017, Posidonia éditions rééditera les 36 volumes grâce à une campagne sur Ulule, et c’est de cette réédition dont je vais vous parler aujourd’hui. 


Le système


Au niveau système de jeu nous sommes sur du D6, chacune des caractéristiques disposant de 3 points de base auquel on ajoute le résultat du D6 afin de créer son personnage. Bien sûr, le hasard pourra être taquin et rendre le jeu plus ou moins difficile. Du coup lors des tests, le joueur lance un D6 et ajoute son résultat à sa caractéristique. Si on égale ou dépasse la valeur demandée, le test est réussi. Selon les ouvrages d’autres mécaniques s’ajouteront à ce principe de base.

 

Tric Trac


Ça parle de quoi ?


J’ai en ma possession 4 tomes de cette nouvelle réédition : Les chauffeurs du Nord, Coupez !, Le voyage d’Ulysse et Le prisonnier. Malheureusement, je ne possède pas les anciennes versions (j’étais plus Défi Fantastique, désolé), du coup, je ne pourrais pas faire de comparaison, ce qui va m’amener à faire une description plutôt générale.


Les livres sont proposés au format poche et font environ 250 pages pour un prix de 10€. Les thèmes abordés sont plutôt variés et il y en a pour tous les goûts, même si livre rétro oblige, la gente masculine est omniprésente dans les récits, ce qui en 2019 peut chagriner. Rien qu’avec ma petite sélection, j’ai eu le choix entre incarner un héros grec, un enquêteur du XIXe siècle, un acteur qui se perd dans ses films et un jeune prisonnier. Un large choix, vous en conviendrez ! 

 

Tric Trac


Vous trouverez dans les livres une fiche de personnage, que vous pourrez télécharger sur le site de Posidonia pour ne pas abîmer votre livre. De plus, si vous n’avez pas de dé à portée de main (par exemple en voyage) le livre intègre des faces de dés à chaque page, en plus d’une table de hasard, afin de faire un tirage aléatoire, simple, mais très bien pensé, rendant le livre suffisant à lui-même pour jouer. Bien entendu selon le livre choisi, les règles additionnelles tout comme le lexique seront unique à l’univers, rendant certains ouvrages moins accessibles que d’autres, mais offrant aussi une belle diversité. Il ne faut que 5 minutes pour les lire, ça reste simple, aucune inquiétude à avoir sur ce point. Un mot sur la difficulté par contre, si les jets de départ pour déterminer vos choix auront une incidence, vos choix en auront encore plus et trouver le bon chemin ne sera pas toujours aisé, vous serez amené à recommencer l’aventure à maintes reprises. Ce qui ajoute bien entendu de la durée de vie et une certaine envie de s’y replonger pour découvrir les autres choix. 

 

Tric Trac


Surtout, que chaque livre y va de son originalité. Le voyage d’Ulysse par exemple, propose une roue des évènements et plusieurs aventures au sein de l’ouvrage dont certains que l’on peut éviter si on le souhaite, sans oublier la présence des dieux. L’ajout des combats en groupe étant aussi une originalité du livre, avec sa flotte et ses batailles rangées. D’ailleurs, je parlais de tomes plus accessibles que d’autres, Ulysse fait justement parti des livres moins simple à aborder à cause ou grâce à ces règles un peu spécifiques qui ajoutent pas mal d’éléments en plus, qui collent parfaitement avec le thème, mais rendent le jeu plus « complexe ».

 

Tric Trac


Si je prends le prisonnier, celui-ci prend le joueur à contre courant en lui offrant une liberté totale qui dénote avec le reste des livres de la collection, ce qui pourra nuire à la trame scénaristique par contre, mais nous offre une belle performance d’écriture avec une ambiance des plus réussie. D’ailleurs, je parlais de tomes plus accessibles que d’autres, Ulysse fait justement parti des livres moins simple à aborder à cause ou grâce à ces règles un peu spécifiques qui ajoutent pas mal d’éléments en plus, qui collent parfaitement avec le thème, mais rendent le jeu plus « complexe ». 
Bref vous l’aurez compris chaque livre est différent et offre une aventure unique à chaque fois, avec ses qualités et ses défauts bien entendu, mais ça reste plaisant.

 

Tric Trac


Et aujourd’hui c’est encore bien ?


Étant donné que les thèmes prennent pour la plupart racine dans le passé, il n’y a pas de souci de récit vintage et désuet. Ce qui aurait pu arriver vu que les livres sont tout de même quelques décennies à leurs compteurs. Par contre le style de jeu à évoluer depuis, et de nouvelles idées ont vu le jour avec des ouvrages plus récents. Cependant, cela ne gâche en rien le plaisir de lecture, car ça reste fluide, bien documentée pour la plupart et agréable à lire. Les paragraphes sont courts et quelques énigmes viennent pimenter le tout en dehors des scènes d’action, par contre la difficulté est au rendez-vous ! Si vous avez connu ces livres au moment de leurs sorties, nul doute que la nostalgie fera son petit effet. Si ce n’est pas le cas, le saut temporel risque de surprendre, du moins sur les premières pages, car le travail d’auteur est assez agréable pour vraiment y prendre part et se sentir plongé dans ces aventures. Le tout c’est de choisir un thème qui plaît. Je ne saurais donc que trop vous conseiller d’y jeter un œil par curiosité d’abord si vous ne connaissez pas la collection, surtout si vous avez envie de vivre une expérience rétro, qui quelque part va à l’encontre de celles que l’on peut vivre de nos jours. Laissez-vous donc tenter pour vivre de belles aventures et pourquoi pas devenir accro aux livres dont vous êtes le héros, et cela 40 ans après leur sortie qu’importe tant que vous avez l’ivresse !

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Commentaires

Default