Deal, de l'explipartie

Vous ne voyez pas la vidéo ?

Les bloqueurs de pubs peuvent empêcher le bon fonctionnement du player vidéo. S'il y en a un d'installé sur votre navigateur, pensez à le désactiver.


Tric Trac

Nous avons reçu Monsieur Florian qui nous a expliqué comment fonctionnait le jeu qu'il a créé avec Monsieur Etienne, "Deal, Gentlemen Collectionneurs" édité par La Donzelle. Du coup, nous avons fait une partie, comme ça vous allez savoir si c'est un jeu fait pour vous ou pas.
/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet vidéo

Commentaires (8)

Default
Fred 29
Fred 29

Idée, mécanique, illustrations : tout bon ! Bravos messieurs. 



 

Florian Sirieix
Florian Sirieix
Toutes les négociations se font à 2 joueurs, même lors d'une partie à 3. Il n'y a juste pas de compte à rebours qui vient perturber. Dès qu'un joueur le souhaite, ou que les 2 n'arrivent pas à un accord, la carte face cachée est défaussée au musée. On passe à un Deal à 5 cartes à se partager ou à donner au musée.

C'est vrai que ça paraît étonnant, mais ça marche très bien à 2. Le mieux, c'est d'aller en boutique la semaine prochaine et de tester avec un vendeur ;)
Gedeon34
Gedeon34
Intéressant ! Mais comment ça se joue à 2 ?
vinser
vinser

Il sent tout bon ce "deal".Un style de jeu que j'adore,en plus avec de jolies cartes superbement illustrées, pas mal de variantes.Allez oups,vendu pour moi,il va rejoindre ma ludothèque.



 

spiritofnothing
spiritofnothing

bravo, ça paraît fichtrement malin et fun pour peu qu'on y joue en bonne compagnie.



belles illustrations en plus. je vais aller voir la chose de plus près !



 

Florian Sirieix
Florian Sirieix

@risris : j'ai plein d'autres projets en cours et c'est vrai que celui-là est un peu oublié... mais je m'y remettrai un jour :)

risris
risris
Très bon petit jeu de négociations perverses, testé et approuvé à Cannes.
Monsieur Florian, petite question où en es tu avec "une semaine en Suisse" ?
yota
yota
"Comment ça va Julien ?". "Il est un peu tôt et la lumiere pete les yeux". Le développeur est une espèce qui arrive tard et code avec peu de lumiere :).