Dark Souls - The card game : Combattez les règles ! Combattez !!!

Dark Souls - The card game : Combattez les règles ! Combattez !!!
Monsieur Guillaume

 

Vous en connaissez vous, des jeux qui peuvent voir leur histoire gâchée par le livret de règle ?

Attention, on va se calmer de suite avant d'avoir une avalanche de noms lâchés en pâture, avec discussions sans fin sur fond de "moi, j'ai parfaitement compris" suivi d'un "ben moi, pas du tout, c'était pas clair". Il n'est point question ici de nier les différentes conséquences d'une lecture trop rapide et partielle ; l'incompréhension d'un point de règle mal appliqué parce que mal compris, ruinant ainsi le travail d'équilibrage d'un jeu ; ou même l'obligatoire "partie zéro", celle qui permet de poser le jeu avec toutes les zones de flou, d'y jouer avant de revenir aux règles pour s'assurer que tout se met doucement en place pour la véritable première partie, qui sera finalement la deuxième, ou même, bien que cela devienne plus rare de nos jours, la troisième partie du jeu tellement, face à plusieurs boites patientant dans la "pile de l'espoir" (cf notre café du matin pour comprendre ce remplacement de la "pile de la honte" :) ), nous avons tendance à ne pas laisser une "seconde chance" à une boite de jeu.

Tric Trac

Quoiqu'il en soit, pour la sortie de Dark Soul - le jeu de carte (passons sur le jeu de plateau qui, suite à la campagne de financement participative et sa livraison peut se classer globalement dans les jeux "ok") en français par la localisation de Pétard Trollet distribué par Funforge du jeu de Steamforged Games, j'ai dû faire face à une organisation de livret de règle qui, face à mon organisation mentale, m'a fait pester, râler à haute voix contre le jeu pour finalement lui trouver une insipidité "classique" des jeux à licence de "la grande époque".

Tric Trac

Entrez, héros marqués de la Marque Sombre !

Dark Souls, sorti en fin d'année 2011 via FromSoftware et Namco Bandai marquera d'une influence forte l'histoire du jeu vidéo par une exigence forte dans son gameplay, des mécaniques de combat peu évident à maîtriser et du "level design", de la conception de niveaux marié à une histoire laissant chacun s'y plonger et la comprendre d'une façon ou d'une autre.

Du coup, en découvrant les cartes, pas repoussante mais un peu gâchées par des grosses icônes peu avenantes (les cartes d'endurance), ressources du jeu au nombre de 4 : Une belle grosse tache de couleur en aplat avec une icône mono ou bichrome noir et blanc... auréolés d'illustrations bien sombres (comme il se doit) mais trop petites pour ne "pas bien en profiter" ! Ça démarrait mal... Autrement dit, je partais avec un fort à priori le cataloguant en "fan produit" !

Tric Trac

Ouaip... Ça pique un peu, non ?

Deuxième coup de bambou, la première partie se résume à une succession d'ennemi normalement de plus en plus fort en étant complètement dépendant des pioches de cartes d'équipement pour finalement ne plus avoir les cartes endurance pour les activer et ainsi abattre les monstres pour quelques trésors afin de soi-disant renforcer son paquet et aller jusqu'à un boss trop difficile pour ne pas dire impossible à abattre. 

Allez, c'est pas possible que ce soit ça ! Fouille un peu pour essayer de comprendre !

... Et c'est reparti pour la lecture des règles et la recherche sur la toile des différentes FAQ et là, BAM :

Mais avec ce point retrouvé à un endroit bizarre dans les règles : Les cartes jouées en action rapide permettent de garder l'équipement dans sa main pour d'autres actions. Les cartes jouées en action standard sont défaussés après l'action. Après la compréhension, pas véritablement claire dans les règles, qu'on ne peut réagir aux attaques ennemies qu'avec une parade ou une esquive seulement ; la compréhension qu'ensuite, le tour des joueurs est libre mais que les actions sont limités à une de chaque pour chacun....

Whaoh, minute ! Mettons un peu de clarté pour vous, amies lectrices et amis lecteurs.

Tric Trac

Montre-moi tes cartes, je te dirais qui tu es !

Vous êtes donc une compagnie (ou un solitaire puisque ça se joue solo) d'aventuriers et vous partez avec chacun un deck prédéfini et asymétrique de 28 cartes comportant donc des équipements (armes, armures, boucliers, parchemins magiques, objets, etc) et des cartes ressources pour les activer. Vous avez pour mission de défaire les deux maxi-méga-boss parmi les quatre proposés, et ce, par le truchement de cartes Rencontre intermédiaires de trois niveaux de difficultés composées elles-même d'adversités de trois niveaux de difficultés et tirés au hasard dans trois pioches d'adversaires. 

Pour ce faire, vous avez droit à 5 retours au feu de camp dont la lumière va décroissante mais qui vous donne un petit bonus à chaque fois ainsi qu'une limite de carte croissante pour que votre paquet et donc vos points de vie (oui, vos cartes sont aussi vos points de vie) soient de plus en plus étendus. Pour chaque run ou aventure (ces moments où vous partez à l'aventure affronter des monstres), vous n'avez que "votre paquet de carte" pour la durée de l'aventure.

Tric Trac

Donc, premier aspect : Un aspect de gestion des ressources pendant chacune des aventure, ainsi qu'un évaluation des risques à s'arrêter au bon moment ou continuer pour ne pas perdre de temps.

Deuxième aspect : Un aspect de deckbuilding coopératif. Grâce aux âmes récoltées en exterminant des monstres, ainsi qu'aux trésors récupérés en terminant les rencontres, vous allez construire et orienter votre paquet de carte de façon collective, afin que les forces et faiblesses des uns et des autres des joueurs puissent fonctionner en équipe.

Tric Trac

Montre-moi où tu te places et je te dirais comment les défoncer !

Ce n'est pas tout ! Pendant une carte Rencontre, il y a deux plateaux qui se font face. Le premier sur lequel les héros vont se placer et bouger pour atteindre les adversaires placés également sur l'autre plateau. Il y a donc une gestion spatiale des combats pour esquiver ou parer les bonnes attaques et optimiser vos attaques contre les méchants. Et il faut encore gérer les actions rapides qui vous permettent de garder des équipements en main et les actions standards qui permettent aussi de faire tourner les cartes pour récupérer des cartes Endurance (ressources) afin de les activer, d'autant que certains protagonistes sont sensibles à tel ou tel type d'attaques, ce qui, confrontés à ces dernières, permettent d'ignorer leur score d'armure. Croyez-moi, vous en aurez besoin !

Tric Trac

Enfin, les adversaires commencent toujours par taper avant que les joueurs ne puissent prendre leur tour. Et pendant ce tour, vous n'avez le droit, chacun, qu'à un seul déplacement, une seule attaque, une seule défausse/pioche pour renouveler sa main, une seule capacité héroïque et une seule action non offensive. Par contre, chacune de ces actions peuvent être faite dans n'importe quel ordre avec tous les autres héros. À vous de discuter, tournoyer, attaquer puis reculer et ainsi optimiser, protéger et aller plus loin... Pour réussir à être le mieux préparé possible pour battre les deux Puissances qui vous attendent et qui sont gérer chacun par un paquet de comportement qu'il faudra apprendre à connaître pour les défier.

Gestion spatiale des combats, optimisations du tour entre joueurs, connaissances stratégiques des boss, trois aspects supplémentaires qui ne se sont dévoilés qu'au moment où ces règles ont été bien comprises.

Tric Trac

Que ton âme s'envole, reposée !

Cela fait-il de Dark Soul - le jeu de carte le jeu de l'année ? Non... Ou en tout cas, pas pour tout le monde !

Son livret de règle aurait, à mon sens, mérité clairement d'être retravaillé et amélioré. En l'occurrence, une fois les choses bien installées, remises dans le bon ordre, clarifiées et comprises, le jeu n'est pas si compliqué que ça à comprendre, mais il reste complexe à maîtriser : "Easy to learn, hard to master" comme disent les collègues par-delà les océans. C'est un coopératif difficile, un peu expert dans l'analyse à faire pour l'emporter... Ce qui permet de comprendre sa nomination en 2019 à la récompense du meilleur jeu de carte aux Origins Awards : Il y a du défi, il y a du plaisir à optimiser son deck et à sentir sa montée en puissance, à faire face à la difficulté qui rend bien compte de celle du jeu vidéo... Bref, il y a finalement du ludique, autrement plaisant qu'on en oublie la charte graphique pas si "cute" que ça (même si dark correspond à sa parenté) pour y trouver quelque chose que d'autres n'ont pas : Un jeu qui a bien son âme propre !

Vous en connaissez vous, des jeux qui peuvent voir leur histoire gâchée par le livret de règle ? Et vous savez quoi, celui-là a bien failli en être !

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (13)

Default
anbt
anbt
Je suis totalement d’accord avec votre article. Le livret de règles était très mal organisé. Alors oui, effectivement j’ai pu faire plusieurs parties apres m’être plongé dans les règles, mais se repalucher les règles entre chaque partie pour savoir si on les a respectées n’a rien d’amusant. Je ne comprend toujours pas pourquoi dans une industrie du jeu aussi florissante les editeurs de jeu ne font pas relire les règles a des equipes de relecture de néophytes ? Quoi qu’il en soit j’ai revendu le jeu, fatigué de devoir decrypter les regles a chaque fois que je voulais y rejouer apres un certain temps et essayer de trouver le point de regles dans le livret. Bon débarras .
anbt
anbt
Je suis totalement d’accord avec votre article. Le livret de règles était très mal organisé. Alors oui, effectivement j’ai pu faire plusieurs parties apres m’être plongé dans les règles, mais se repalucher les règles entre chaque partie pour savoir si on les a respectées n’a rien d’amusant. Je ne comprend toujours pas pourquoi dans une industrie du jeu aussi florissante les editeurs de jeu ne font pas relire les règles a des equipes de relecture de néophytes ? Quoi qu’il en soit j’ai revendu le jeu, fatigué de devoir decrypter les regles a chaque fois que je voulais y rejouer apres un certain temps et essayer de trouver le point de regles dans le livret. Bon débarras .
Grumm
Grumm
Merci pour l'article, j'ai commandé le jeu apres avoir vu un lets play sur youtube. J'ai récupéré les regles en PDF sur le site de l'éditeur, et je n'ai pas eu de difficulté (puisque j'avais vu la video avant).
D'ailleurs, je pense également que les jeux modernes ne s'embetent plus vraiment a rédiger des bonnes regles de jeu. Déjà parceque c'est un exercice difficile, mais également parcequ'ils vont porposer des tutos videos !
Rodenbach
Rodenbach
Est ce que votre article saura sauver ce jeu, rien n'est moins sûr car je pense que de nos jours les soucis de règle sont rédhibitoires pour nombre d'entre nous. Preuve en est les nombreuses alertes sur le forum à propos de Mice& Mystics, histoires de peluches ...
Sur du jeu de niche comme celui-ci, c'est dans doute un coup dur que d'avoir des règles mal foutues.
Monsieur Guillaume
Monsieur Guillaume
"Sauver le jeu" n'était pas ma volonté. Relater une expérience autour d'un jeu qui s'avère être aussi difficile que bon mâtiné de la connaissance que la lecture des règles, de façon globale, n'est pas un moment joyeux pour certains joueurs et peut donc être une sanction définitive lorsque celles-ci ne sont pas à la hauteur comme vous le signalez, et donc attirer l'attention sur le fait de ne pas être aussi "tranché", voilà mon humble objectif. ;)
Rodenbach
Rodenbach
J'entends bien, et moi je suis un peu excessif dans mes propos ;)
Cripure
Cripure
Bonjour Monsieur Guillaume !
Oui, ce Dark Souls le jeu de cartes est excellent et mérite une meilleure mise en avant. C'est fait merci. Après l'article d'arthelius cela fait deux mises en tête de gondole trictracienne ( https://www.trictrac.net/actus/critique-de-dark-souls-the-card-game). Personnellement je n'ai pas rencontré de problème de lecture-compréhension de règles mais votre éclaircissement sera bienvenu. Il se joue très bien en solo (en contrôlant très facilement, sans perdre de la fluidité-lisibilité de la partie) avec 2 ou 3 personnages. A 2 joueurs il est super. On pourrait éventuellement lui reprocher sa longueur. Compter presque,environ 1H par joueur. Bonnes parties.
Monsieur Guillaume
Monsieur Guillaume
J'ai, à la première, seconde et troisième lecture des règles, trouver les éléments disparates. Il y a, pour mon cerveau, je le précise, une scission forte de la chronologie du jeu. Les éléments ne sont pas expliqués de façon à suivre le jeu mais par thématique. Charge au lecteur de les remettre dans l'ordre de déroulement de la partie. Il y a l'endroit pour le feu de camp, l'endroit pour les cartes, l'endroit pour l'organisation de la rencontre l'endroit pour l'attaque des méchants qui a lieu pendant la rencontre mais qui n'est pas expliquer dedans... Dans ma tête, ce fût le boxon et j'ai eu besoin d'autres choses extérieures aux règles pour m'y retrouver.
Enfin, vous avez raison, j'y ai joué seul et ça marche très bien... Quant à sa longueur, je ne trouve pas tant que ça, c'est surtout vrai si les joueurs se laissent emporter par de l'analysis paralysis au détriment du rythme du jeu... Après, ma fois, s'ils aiment ça, sans problème... Mais moi, je préfère le fil du jeu et son plaisir dans l'action :)
En tout cas, oui, une mise en avant méritée mais attention, je le répète, ça ne sera pas le jeu de l'année pour tout le monde, n'étant pas, à mon sens, un sans-faute éditoriale
François Décamp
François Décamp
Il reste la question essentielle à poser : est ce que cela vaut un bon Dominion ?
Monsieur Guillaume
Monsieur Guillaume
François, ami François, j'aimerai te dire que oui... Mais non, je ne peux pas te faire ça ! ;) :D
Nuggs38
Nuggs38
Rien ne vaut un bon Dominion, je confirme. Auriez-vous des infos sur une future relocalisation des extensions jamais traduites par hasard svp ?
goupil
goupil
J'ai eu beau chercher un bon Dominion, je n'ai jamais trouvé que des Dominon normaux... ils se trouvent où, les bons ? ^^
ombrelame
ombrelame
moi il parait que j'ai un dos mignon mais comme je ne peux pas le voir..... je ne peux comparer! :-P
Immyr
Immyr
...et moi j'ai un mât noir, mais il est sur mon bateau, alors personne ne peut me taxer !!