arthelius

Critique Dragon Ranch

Critique Dragon Ranch


On aime tous les dragons. Du coup, j’aurais envie de dire, qui n’aurait pas envie d’avoir son petit dragon ? Et mieux encore un élevage complet ! Car c’est ce que vous propose Dragon Ranch, de faire pousser des mandragores, d’élever des griffons, mais surtout des dragons. Il est temps de monter sa petite affaire et de faire grandir des drahidés. 


L’échelle de Jacob, éleveur de dragon


Chaque joueur va ouvrir son élevage de dragons. À son tour le joueur va avoir le choix entre 3 actions lors de la première phase : faire une combinaison à l’aide des cartes de sa main, ou prendre un lingot et une carte de la pioche, ou encore défausser deux cartes pour obtenir un lingot et deux cartes tirés de la pioche. Grâce aux combinaisons, vous pourrez obtenir des jetons Mandragore, Griffon et Œuf de dragon. Vous pourrez aussi obtenir des lingots, faire évoluer vos œufs et les faire éclore. En sachant qu’avec certaines combinaisons, il est possible d’ajouter une carte Fermier pour amplifier les effets. Lorsque la pioche est vide on passe à la seconde phase : nourrir son élevage. Les dragons mangent les griffons et les griffons les mandragores. Chaque créature qui ne sera pas nourrie, sera détruite. Puis on passe à la troisième phase de la saison : la reproduction. Chaque couple fait apparaître un nouveau jeton dans sa catégorie, et un duo dragon/œuf, fait éclore l’œuf. Enfin, on passe aux décomptes des points, où chaque dragon vaut le nombre de points qui correspond à son niveau. Et on refait de même sur une autre saison, avant de faire un décompte final avec distribution de médailles. Il faut savoir que lors de l’éclosion des œufs, il est possible d’obtenir des cartes Pouvoir rouges ou bleues selon le niveau du dragon, mais aussi d’obtenir un jeton supplémentaire. Avec un dragon de niveau 3, vous pourrez même voler un autre joueur. À la fin le joueur avec le plus de points remporte la partie. Je vous ai résumé les règles sans évoquer les petits points. Il existe une variante sur une seule année, ainsi qu’une variante sur 3 années pour les joueurs aguerris, quant à la version solo, elle est disponible sur le site d’Azao Games

 

Tric Trac


Grande boite et jetons à gogo


Dragon Ranch est la première grande boite proposée par Azao Games, qui est plus habitué aux jeux de plus petites tailles. Ce qui n’est pas un mal, car cela permet de proposer un jeu plus riche en matériel. Ici, les jetons pleuvent littéralement, accompagnés de cartes, d’un plateau, et d’aides de jeu. D’ailleurs sur cette aide, il est dommage que le pouvoir d’éclosion des dragons ne soit pas résumé. Même si cela est facilement compréhensible grâce au code couleur des œufs. Un matériel à profusion ! Graphiquement, c’est sympa, dans les critères de notre époque, coloré et lisible. La boite donne d’ailleurs très bien le ton et fait envie. Une jolie édition.

 

Tric Trac


Petit deviendra grand


Tout ne sera qu’une question d’évolution et d’échelle dans Dragon Ranch. Les dragons mangent les griffons, qui mangent les mandragores, tandis que les œufs ont plusieurs niveaux. Ça sera toujours gradué. Tout le jeu se basera sur ça, et il faudra gérer au mieux son ranch afin d’obtenir une production intéressante, sans oublier de se faire des petites crasses via les cartes pouvoirs et les œufs de niveaux 3. D’ailleurs à ce propos ça sera la seule interaction du jeu, car on joue pas mal dans son coin. Les règles ne sont vraiment pas compliquées, par contre, il y a beaucoup de choix, notamment avec les lingots qui permettent de remplacer les cartes (en plus de servir pour la reproduction), vous ne serez jamais bloqué à votre tour de jeu. On pioche, on combine, on élève, il y a pas mal de choses à faire ! Il y a beaucoup de petits points de règles, mais fort heureusement tout est bien résumé sur l’aide de jeu. Au niveau de la configuration vous pourrez y jouer de 2 à 5 joueurs, et je conseille vivement d’y jouer à 3 ou 4 joueurs, pour avoir assez de joueurs pour rendre le jeu tendu sans trop attendre entre les tours. À partir de 8 ans, ce qui semble correct, même si des novices devront peut-être être aidés. Enfin, les 30 minutes annoncées sont parfois dépassées, surtout sur les premières parties. Quant à la durée de vie, celle-ci est assez bonne avec le hasard de la pioche même si le jeu sera toujours le même et que la manière de scorer ne changera pas. Fort heureusement les cartes Pouvoir pourront amener un peu de renouveau, tout comma la couleur des œufs. Enfin un mot sur le thème qui est ici bien retranscrit et rend cohérent le jeu, lui permettant d’être proposé à un large public.

 

Tric Trac


L’art de l’élevage


J’avais eu la chance de jouer à l’une des premières versions du proto et je dois dire qu’entre temps le jeu à bien changer, aussi bien dans le fond que la forme. Dragon Ranch peut sembler touffu de prime abord, pour autant les tours sont simples et il se prend bien en main. Assez tactique, mais pas contrôlé par le hasard, les choix sont nombreux et on n’est jamais coincé. Ça tourne bien, et les parties ne sont pas trop longues. L’aspect évolutif des œufs et l’effet d’échelle des créatures est intéressante et assez original. Dragon Ranch est assez riche pour être joué par enfants ou des adultes, et le thème sera assez attirant pour les mener à lui. Un jeu sympa à se procurer pour tous les fans de dragons ! 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (1)

Default
alakazam
alakazam
Merci pour ce super article encore une fois. Le jeu sera disponible sur le stand d'Azaogames et d'Atalia à Essen : venez nombreux ! :)