arthelius

Critique d’Harbour

Critique d’Harbour


Docks, bâtiments et gobelins font-ils bon ménage ? C’est à cette question que tente de répondre Harbour, un jeu de commerce exigeant et tactique dans lequel on vous propose de devenir le roi des docks ! Qui refuserait une telle invitation ?


OOOOhhhh mon dock, tu le plus beau des docks


Chaque joueur va disposer d’un plateau qui lui octroie d’office un bâtiment qui lui permettra d’obtenir des ressources ou d’acheter un autre bâtiment. La partie prendra fin lorsqu’un des joueurs possédera 5 bâtiments (celui du plateau compris), le joueur avec le plus de points remportant alors la partie. À votre tour, vous devrez déplacer votre pion sur un bâtiment, obligatoirement, que ce soit sur un de vos bâtiments, l’un de vos adversaires (en payant un tribu) ou sur l’un de ceux présents dans le marché. Vous pourrez alors effectuer l’action de la carte. Vous pourrez ainsi acquérir de nouvelles marchandises ou acheter des bâtiments, ou jouer sur la valeur des marchandises. Pour cela, vous utiliserez vos ressources en suivant leur valeur sur le marché commun. Si vous décidez de vendre une marchandise, vous devrez vendre toute la catégorie pour arriver jusqu’à zéro. Les marchandises vendues seront rétrogradées et vaudront alors moins cher. À l’aide des 4 symboles principaux vous pourrez acquérir des avantages, payer 1 pièce de moins un bâtiment, ne pas payer de tribu, acquérir des marchandises en plus ou en conserver lors des ventes. Voici la mécanique principale du jeu. Lorsque vous serez bien habitué aux règles vous pourrez jouer avec des personnages, chacun ayant un pouvoir, de même qu’il est possible de jouer seul au jeu.

 

Tric Trac


Cartes et pavés en bois


Une boite ramassée contenant des cartes, des plateaux fins et des pions en bois, voici le matériel d’Harbour. Les illustrations sont assez burlesques, sans tomber dans le comique, les personnages sont des gobelins, et comme vous le savez très bien ce ne sont pas les plus respectés des mondes de fantasy. Sans être hyper accrocheur, ils sont là pour apporter un peu de visuel, sans plus. Ce n’est pas le point fort du jeu, mais ce n’est pas une grande tare non plus. Une édition vraiment très classique pour le coup sans prise de risque. 

 

Tric Trac


Le commerce une affaire de fourbes


Harbour est un jeu de commerce et uniquement un jeu de commerce. Vous allez devoir gérer votre entrepôt, en acquérant de nouveaux bâtiments pour gagner des points de victoire et faire payer les autres joueurs qui voudraient s’en servir. Dès lors votre seul objectif sera de maximiser votre stock afin de le vendre au meilleur prix, sans en perdre trop lors des transactions. Bien entendus, les autres joueurs viendront vous mettre des bâtons dans les roues et tout simplement essaieront de faire tourner le jeu à leur avantage. Surtout si une carte pour changer la place des marqueurs est de sortie, vous allez passer votre temps à optimiser en priant. Bien que le système soit fluide et les tours rapides, ces derniers se ressembleront beaucoup rendant le jeu assez poussif. Car cela a beau être un petit jeu, de par sa taille, une partie dure environ 1h, et malheureusement celui-ci manque de dynamisme. Il y a une certaine montée en puissance via les cartes et symboles que l’on acquiert, mais ça reste trop léger pour offrir au jeu une véritable accélération. Pourtant, Harbour tourne bien, il est malin et bien pensé pour son format, mais malgré cela, il souffre des défauts évoqués juste avant, qui le rendent lent.


Vous pourrez y jouer de 1 à 4 joueurs, plus il y a de joueurs plus les tours seront long et seul il faudra battre son score. À 2 c’est pas mal, à 3 également, mais à 4 c’est plus chaotique Le jeu sera accessible à un large public, mais le thème ne sera pas forcément séduisant aux yeux de tous, les cartes étant remplis de texte et de pouvoirs, ce n’est pas le jeu que je mettrais dans les mains de novice. À réserver pour des parties entre amis, en famille ça ne sera pas assez fun. Enfin le thème ne ressort pas plus que ça, il faut dire que celui-ci n’est qu’une excuse pour emballer le jeu et ne pas trop verser dans le commerce pur et dur avec un tableur, et cela, même si les personnages disposent de petits textes d’ambiance. La durée de vie quant à elle, tient parfaitement la route avec ses nombreux personnages aux pouvoirs différents, sur ce point, un vrai travail a été fait et cela se sent.

 

Tric Trac


Petit sur la forme, mais pas dans le fond


Harbour est un jeu bien pensé, équilibré, malin, mais pourtant, il souffre d’une lenteur et d’une répétition importante malgré les contraintes de pose ou d’utilisation des pouvoirs. On passe pas mal de temps à remettre en place une stratégie défait par un autre avant. Un jeu à réserver à un public bien ciblé sous peine de s’ennuyer. Dommage, car il reste intéressant, mais trop poussif dans ses parties, malgré une durée de vie vraiment bonne si on accroche au jeu. 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Harbour
Harbour
1-4 10+ 30´
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar

Commentaires

Default