arthelius

Critique de Tokyo Highway

Critique de Tokyo Highway


Comme dans beaucoup de nos métropoles, Tokyo n’échappe pas à l’autoroute et à son trafic intense. Et aujourd’hui, c’est à vous de la construire, pas brique par brique, mais plutôt baguette par baguette (sans mauvais jeu de mots). Un défi à haut risque, où il vous faudra utiliser toute la dextérité dont vous pouvez faire preuve. Un challenge à votre hauteur ?


Conduire du bout des doigts


Selon le nombre de joueurs, on va répartir les baguettes et les piliers, puis disposer les bâtiments si besoin est (à partir de 3 joueurs). Enfin, chaque joueur prend une série de voitures de même couleur. Avant de débuter la partie, on met en place un pilier avec une baguette dessus et une voiture pour chaque joueur, ça sera leur route de départ. Puis à son tour de jeu, le joueur va pouvoir accomplir 3 actions : construire un pilier, d’une hauteur de plus ou de moins que le précédent, construire une route dessus pour relier (sans la faire chevaucher une autre ou un pilier et en la faisant arriver pile sur le pilier), et enfin vous pourrez placer une voiture. Vous pourrez aussi avec les piliers jaunes créer des jonctions pour votre chemin, et créer des sorties en posant une baguette au bord de la table. À chaque fois que votre dernière route construite croise (sans la toucher) une ou plusieurs routes, vous pourrez placer une voiture par route croisée. Enfin, si vous faites tomber un ou des éléments, vous devez donner autant de piliers que d’éléments tombés. La partie prend fin lorsqu’un joueur a placé toutes ses voitures, et ce joueur est déclaré vainqueur ou si tous les éléments ont été utilisés, dans ce cas le joueur qui tombe à court d’éléments est éliminé. 

 

Tric Trac


L’autoroute en bois


La boite est vraiment imposante, tout de gris vêtu. Mais il faut dire qu’à l’intérieur de grosses pièces en bois vous attendent, ainsi qu’un nombre conséquent de baguettes, elles aussi en bois, de jetons hauts et de petites voitures meeples. Sans oublier la pince en plastique pour manipuler tout ceci avec dextérité. Et il y a beaucoup trop de fois le mot baguette pour un jeu estampillé Tokyo. Je ne vous parlerais pas de l’aspect graphique qui est inexistant, le jeu faisant preuve d’un minimalisme à toute épreuve ! L’édition est réussie, le matériel tient la route (je suis en forme moi aujourd’hui) et se manipule sans mal. Une édition imposante mais réussie, qui justifie son prix aux alentours de 35€.

 

Tric Trac


Patatra !


Avez-vous la tremblote ? Question plus que légitime à poser avant d’entamer toute partie de Tokyo Highway. Car si les premières routes se posent sans mal, il en sera tout autre au bout de quelques tours ! Ça tourne, ça se croise, ça passe au-dessus, puis en dessous, bref ça s’emmêle dans un fichu mélange de baguettes grises pictées de couleurs, avec lequel vous allez devoir composer. Car oui à chaque fois vous allez devoir poser une nouvelle route au milieu de tout ça, tout en essayant de créer de nouveaux croisements et embranchements qui viendront complexifier la toile. Autant vous dire que vous allez en avoir des sueurs froides, lorsque votre main passera au-dessus de tout ce chantier !

 

Tric Trac


Un jeu à jouer entre amis ou en famille, même si les enfants ne seront pas forcément aidés dans Tokyo Highway, donc n’hésitez pas à moduler les règles, même si vous pourrez y jouer à partir de 8 ans. Pour 2 à 4 joueurs, seulement, j’ai envie de dire et heureusement en même temps, vu le bazar qu’une partie à 4 créée. D’ailleurs, c’est à mes yeux la meilleure configuration, bien plus retorse et donc amusante. À 3 ça reste sympa, mais à 2 c’est plus mou, même si ça reste jouable. En termes de durée de partie, comptez 30 minutes ou plus si vous êtes lents. Tokyo Highway s’adresse à un large public, et surtout aux joueurs qui aiment les jeux de dextérité à qui il fait un clin d’œil, même si les règles sont assez malines pour en faire un jeu complet et pas un jeu simplement jeu de poses toutes bêtes comme ceux de kermesse. Le thème est présent par les routes, aussi fou que celui puisse paraître, et la durée est bonne, car chaque partie est différente, même si au fond elles se ressembleront toutes beaucoup.

 

Tric Trac


Ce n’est pas la route des vacances


Tokyo Highway est un jeu fort sympathique, dommage que la lecture des règles soient un brin alambiquée, surtout pour des novices, à qui le jeu pourra s’adresser. Sans ça, il propose une expérience amusante, pleine de suspense, qui forme un tout esthétique une fois la partie terminée, lorsque le réseau s’étend devant nos yeux. Un jeu original, à essayer, c’est certain, et à acquérir si vous avez des personnes avec qui jouer, car il est meilleur à 4. Un jeu vraiment sympa qui tire son épingle du jeu vraisemblablement. 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Commentaires

Default