arthelius

Critique de Sherlock 13

Critique de Sherlock 13

 

Il y a des thèmes comme ça, que l’on revoit régulièrement revenir sur le devant de la scène, et Sherlock Holmes est de ceux-là. Surtout lorsqu’il s’agit d’un jeu de déduction, il est le candidat idéal. Que nous réserve alors le plus célèbre des détectives et cette petite boite épurée ? C’est ce que nous allons découvrir ensemble.

 

Élémentaire…

 

On mélange les 13 cartes suspects, puis l’on dispose face cachée une carte au milieu de la table. Les autres cartes sont distribuées entre les joueurs. Chacun reçoit un paravent et une feuille d’enquête, puis la partie peut débuter. À son tour de jeu, le joueur a le choix entre 3 actions :

  • Choisir un symbole et demander aux autres joueurs qui le possèdent sur ses cartes. Sans dire la quantité. Si c’est le cas les joueurs lèvent la main
  • Choisir un autre joueur et lui demander si celuici possède un symbole spécifique et en quelle quantité.
  • Enfin, il peut faire une accusation. Dans ce cas il retourne la carte centrale, et vérifie s’il a vu juste ou non. Si c’est le cas, il remporte la partie, sinon il laisse la carte sur la table et son tour prend fin. Il ne pourra plus porter d’accusation, mais devra tout de même répondre aux questions.

Si jamais tous les joueurs sauf un ont raté leur accusation, le dernier en lice remporte la partie. Le jeu propose une variante Expert qui complique véritablement l’enquête. De même qu’à 2 joueurs, le jeu change puisque vous serez amené à changer vos cartes en main et à les rendre visibles avec celles présentes sur la table, en plus de la carte unique à plusieurs joueurs.

 

Tric Trac

 

Un décor mystérieux

 

Sherlock 13 dispose d’une boite épurée, où le blanc occupe le plus clair de l’espace. A l’intérieur les paravents, qui forment un long panorama une fois mis bout à bout, sont tout aussi simples. Seules les cartes de personnages sont plus remplies et colorées, enfin un carnet trône au fond de la boite. Le matériel est donc assez simple et tient dans une petite boite, et ça suffit amplement pour s’adonner au jeu. Je trouve l’ensemble un peu vide, mais ça reste très beau visuellement, et la qualité de l’édition est véritablement présente.

 

Tric Trac

 

Symbolique, tu me guides sur le chemin de la déduction

 

Une partie dure véritablement 15 minutes et comprendre le jeu ne prendra que quelques minutes. Tout se fera à l’aide de la feuille d’enquête, la comprendre reste essentiel. Mais cela est très simple, il suffit de cocher lorsque vous savez quel symbole est sorti et donc de déduire qui pourra être coupable. En quelques tours la partie prend fin et les déductions sont très simples à faire. C’est fluide, rapide, amusant et fin par-dessus le marché. Idéal pour jouer à la pause ou pour initier à la déduction. Avec les enfants c’est top, car c’est rapide et tout passe par un matériel restreint, et cela leur permet véritablement de comprendre et de développer la déduction logique. Les 10 ans indiqués sont justes, mais je pense qu’avec une première partie chaperonnée par un adulte des enfants moins âgés peuvent prendre en main le jeu sans mal. On regrettera juste de ne pas pouvoir y jouer avec plus de joueurs, après c’est normal avec cette mécanique, à cause du nombre de tours que ça ajouterait ça ne fonctionnerait pas. A 2 joueurs le jeu est tout aussi fin et amusant, enfin la règle experte est à appliquer sans crainte après quelques parties pour véritablement corser le jeu et le rendre plus intéressant encore.

 

Tric Trac

 

13 suspects

 

Sherlock est un excellent jeu minimaliste de déduction, c’est simple, rapide et les règles expertes permettent véritablement de corser le challenge pour qui devinerait l’assassin trop aisément. Idéal pour initier et jouer avec tout public. Un petit jeu qui ne paie pas de mine avec un thème souvent utilisé, mais auquel vous devez laisser sa chance, car je suis à peu près sûr que vous ne le regretterez pas.

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Commentaires

Default